HISTOIRES DE VIN, VINS D’HISTOIRE

On le sait, le vin n’est pas uniquement ce qui rempli une bouteille !
Les amateurs recherchent les bons vins autant pour les plaisirs gustatifs qu’ils procurent que par les instants de convivialité et les discussions qui en découlent, le partage des impressions, des émotions suscitées et souvenirs qu’ils rappellent.
On aime aussi à faire durer ces moments en découvrant des légendes, des histoires originales ou de simples d’anecdotes amusantes qui leur sont liées et qui rendent ces bouteilles uniques. On se dit alors la chance que l’on a de partager ces moments rares.

 L’évêque bon vivant   –  Un  vin blanc de la région du Latium

Dans un petit village près de Rome, s’est arrêté au XIIe, un évêque bon vivant qui ne pensait pas rester célèbre…

histoire-estDes fresques et la pierre tombale de l’évêque allemand Johannes Fugger (Jean Defuc ), à l’intérieur de l’église San Flaviano de Montefiascone sont les sources de l’histoire. La légende veut qu’en 1111, l’évêque, faisait route vers Rome pour le couronnement d’Henri V du Saint-Empire par le pape et précédé par son domestique, nommé Martin. Celui-ci devait repérer les auberges avec les meilleurs vins, qu’il signalait en marquant sur la porte « Est !  » une fois quand c’est bon, deux fois, si c’est très bon ! Arrivé à Montefiascone, le domestique goûte le vin local et le trouva si bon qu’il inscrivit   » Est ! Est !! Est !!! . L’évêque partagea les goûts de son domestique et s’établit définitivement dans la petite ville où il mourut en 1113.L’épitaphe insolite sur sa tombe dit « C’est ici que, pour avoir bu trop d’Est, repose mon maître Jean Defuc ».

histoire-est3 Est ! Est !! Est !!! di Montefiascone – Cantina Bigi   2013
Vin blancs italien de la région du Latium DOC depuis le 3 mars 1966. La superficie planté est de 416 ha sur 8 communes de la province de Viterbe dont la petite ville de  Montefiascone proche du Lac de Bolsena.

Assemblage : 65% Trebbiano Toscano, 20 % Malvasia Toscana,15 % Trebbiano Giallo (appelé localement Lipstick)
les raisins sont vinifiés en cuves inox

La massue d’Hercule   –  Un vin d’Alsace de la région de Colmar  

histoire-bacchus

Par la volonté de la jalouse Junon, le héros et demi-dieu Hercule a du s’engager au service d’Eurystheus, pour 12 travaux des plus « difficiles ». Après plusieurs aventures en Orient. Il revient en l’Occident pour chercher sa récompense dans l’île d’Erytheira (près de la côte d’Espagne). Il s’agit du troupeau des boeufs de Geryones, propriété du géant à trois corps, Eurytion et gardé par Orthros, le chien à deux têtes…
Hercule sort à nouveau vainqueur de cette aventure. Eurystheus à contre-cœur consent à lui laisser la propriété du troupeau, mais… à condition qu’il parcoure chaque jour, sans exception, avec son troupeau un itinéraire déterminé. Hercule accepte cette condition et au prix de nouvelles aventures, il fait passer son troupeau par les Pyrénées et les montagnes de la Gaule du Sud. Il franchit les plus hauts sommets des Vosges par la route qu’avait déjà suivie avec Bacchus au temps où il avait enseigné aux Triboques l’art de planter la vigne…(Triboques = peuple celte ou germanique qui occupait la plaine d’Alsace dans l’antiquité)

Hercule redescend dans la belle vallée du Rhin jusqu’à Argentovar (près du lieu de la future ville de Colmar) où il arrive fourbu, en soirée. Il prend quelques instants pour se reposer des fatigues de sa route, mais un moment seulement, car il n’avait pas achevé la distance imposée. Pour reprendre des forces, il boit quelques coupes du meilleur vin d’Alsace, mais notre héros si fort, trouve dans ce vin plus fort que lui encore et il s’endort !
Il se relève d’un bond et repart en vitesse pour tâcher de rattraper le temps perdu, mais sans réussir à atteindre Bâle à la nuit. De plus, dans sa hâte, il a oublié d’emporter le fidèle et terrible instrument de ses exploits, sa massue. Du coup il perd sa récompense et la confiance des dieux ! 

histoire-colmarLongtemps, cette massue fut conservée comme souvenir et comme témoin de la présence du demi-dieu en Alsace. Plus tard, quand la belle ville de Colmar s’éleva entre les eaux de la Thur et de l’Ill, on mit la massue d’Hercule dans ses armoiries où elle brille encore aujourd’hui sur champ rouge et vert.

 

histoire-hugel

 

L’histoire ne précise pas quel vin fut servi à Hercule…

 Alsace – Gentil « Hugel »   2010
Ce vin fait revivre une ancienne tradition des vins de Colmar. Assemblés à partir de cépages nobles qui étaient appelés « Gentil ».

Le « Gentil d’Hugel » allie :
– le suave et les épices du Gewurztraminer (12%)
– le corps du Pinot Gris (22%)
– la finesse du Riesling (20%)
– le fruité du Muscat (2%)
– le caractère désaltérant du Sylvaner (44%)

L’eau minérale de Carbonnieux   –  Le vin blanc de Carbonnieux

Le Château Carbonnieux, situé sur la commune de Léognan eut pour propriétaires au XVIIIe siècle, les moines bénédictins de l’abbaye de Sainte-Croix. Ils produisaient, fait rare à l’époque, un vin blanc très pur et d’une grande limpidité.

histoire-carbonnieuxLa favorite du harem du Sultan de Constantinople, qui était native de Bordeaux, fit connaître le délicieux breuvage au sultan. Celui-ci qui l’appréciait fortement, en demandait régulièrement… Or, en terres ottomanes, la loi islamique proscrivait déjà la consommation d’alcool. Donc afin de pouvoir commercialiser le breuvage, les moines du domaine baptisèrent leur vin : « Eaux minérales de Carbonnieux »… Le vin pouvait donc circuler librement !

Pessac-Léognan – Château Carbonnieux GCC 1996histoire-carbonnieux3
Les terroirs argilo-calcaires de graves garonnaises situés dans l’appellation Pessac-Léognan produisent sans doute les meilleurs vins blancs secs de la région de Bordeaux.

Jeunes, les blancs de Carbonnieux charment par leur fraîcheur, leur pureté et leur intensité aromatique à la fois fruitée et florale.
Au vieillissement, ils développent des notes de fruits secs et confits qui offrent un large éventail de mariage gastronomique.

Elevage: 12 mois en barriques et foudres (25% bois neuf)
Assemblage : 70% Sauvignon + 30% Sémillon

Les larmes du Christ   –  Le vin du Vésuve

Le Lacryma Christi DOC (ou Lacryma Christi del Vesuvio, ou Vesuvio), est un vin issu du terroir proche du volcan Vésuve dans la région de Campaniehistoire-christi

Produit autrefois par des moines dont le couvent s’érigeait sur les pentes du Vésuve, il semble qu’ils soient à l’origine de la renommée de ce vin qui a inspiré mythes et légendes

Plusieurs versions circulent… la plus connue relate que lorsque Lucifer fut chassé du Paradis, il arriva à Naples où il laissa parler sa fureur arrachant un morceau du ciel et déployant tout son pouvoir à corrompre jusqu’aux plus honnêtes gens de la ville. À la vue de cette décadence, le Christ, depuis le Vésuve, se mit à pleurer et là où ses larmes touchèrent la lave, des vignes se mirent à pousser.
Une autre version plus joyeuse, indique que lorsqu’il monta au Paradis, Jésus se retourna et fut bouleversé par la beauté de la baie de Naples derrière lui et se mit à pleurer de joie. Là encore, ses larmes tombèrent sur les flancs du Vésuve et donnèrent naissance à la vigne.

histoire-christi1

Ces versions chétiennes, héritières de la mythologie païenne, sont bien enracinées depuis les premiers établissements humains. Comme le montre la fresque de “ Bacchus sur le Vésuve ” conservée dans la maison du centenaire à Pompéi et ses innombrables traces dans les ruines de la ville qui ont survécu à l’éruption de l’an 79
Un véritable succès marketing.
Les vins de Lacrima Christi sont probablement les premiers à combiner vin et marketing avec autant de réussite. Avec un tel nom, difficile de ne pas attirer les touristes et les curieux. Malheureusement, on se rend vite compte qu’à la dégustation, il est plus facile d’imaginer que ce vin a davantage sa place en enfer qu’au paradis, tant les vignerons locaux se reposent sur l’étiquette et non sur le vin lui-même pour vendre leur produit !
Par bonheur on trouve des vignerons consciencieux…

 

histoireAujourd’hui les cépages principaux de la région sont le trebiano en blanc et l’aglianico en rouge 

 

Lacryma Christi – Feudi di San Grégorio   2015

Situation : Sorbo Serpico (Avellino)
Sols : matrice volcanique
Assemblage : aglianico , piedirosso
Vinification : Fermentation et macération en cuves d’acier inoxydable pendant environ 2-3 semaines
Elevage : 5 mois en cuve.

La légende du coq noir     – Vin de la Région du Chianti

Un Chianti Classico est un vin de qualité, il a été un des premiers à obtenir en 1984 le titre de DOCG, la plus haute appellation pour un vin italien. Dès 1716, La ligue du du Chianti a choisit un coq noir comme symbole.

histoire-chiantiQuelle est la raison de cet emblème galliforme ?

La légende remonte à l’époque médiévale, au temps où florentins et siennois passaient leur temps à se faire la guerre.
Pour mettre fin à ses combats sans fin, une solution pacifique fut choisie: un chevalier de chaque ville partira à l’aube, ou plus exactement au chant du coq, sur la route reliant les deux villes. Le chevalier plus rapide sera le gagnant pour sa ville car le lieu de leur rencontre déterminera la limite des territoires.
Sienne choisit alors un beau coq blanc vigoureux. À l’aube, le fier chevalier siennois accompagné du coq immaculé sûr de lui, part au galop… Surprise ! Les deux cavaliers se rencontrent à Fonterutoli, à seulement une douzaine de kilomètres de Sienne. (qui compte environ 75 km)
Ces petits malins de Florence avaient choisi un pauvre coq noir, l’ont enfermé dans l’obscurité et affamé pendant des jours. Le malheureux animal, hanté de nourriture, n’attendit pas l’aube pour sortir et « chanter de faim ». C’est ainsi que la majeure partie de la zone de Chianti tomba sous la juridiction de la ville de Florence.

histoire-chianti1 Chianti Classico – San Felice « Il Grigio » riserva 2007
– Sols : argilo-marno-calcaire sur roches dures (vigneti colti et monte Morello)

– Cépage : sangiovese 100 %
– Vinification : en cuve acier
– Élevage : 18 mois fût de chêne ( 50% français) + 6 mois en cave

Les cigares volants sont interdits à Châteauneuf  – le vin rouge de Bonny Doon

En 1954 de nombreux objets volants non identifés furent signalés dans le monde et en France. Un dénommé Dewilde prétendit même avoir était kidnappé par des martiens ! Il n’en fallut pas plus au maire de Châteauneuf-du-Pape, à Lucien Jeune,  pour prendre un arrêté municipal insolite et unique en son genre :

Interdiction de survol de la commune par les soucoupes volantes !

histoire-cigares60 ans plus tard, ce règlement est toujours en vigueur ! Force est de constater que l’arrêté municipal a été efficace et respecté car aucun « cigare volant » n’est venu se poser depuis à Châteauneuf-du-Pape !

histoire-cigares5

 

Cet anecdote qui a défrayé la chronique en son temps, serait peut-être tombée dans l’oubli si Randal Grahm, vigneron américain, iconoclaste et amoureux des vins de la vallée du Rhône n’avait pas créé une cuvée en hommage :
« Le cigare volant »

 

USA California – Bonny Doon « Cigare volant »   2003
Situation : terroir de Bien Nacido (central Coast)

– Sols : argilo calcaire
– Assemblage : mourvèdre 35%, grenache 26%, syrah 32%, cinsault 7%.

 

 

 

 

La tisane de Richelieu       –   Vin de Moulis en Médoc

histoire-moulisLouis Armand de Vignerot du Plessis, Duc de Richelieu, Maréchal de France, et gouverneur de Guyenne, était le petit neveu du Cardinal de Richelieu.
Grand seigneur, libertin mais homme de goût, il portait une réelle passion pour la cuisine et le vin, au point qu’il possédait dans le Médoc, à Moulis, une ferme viticole qui lui servait aussi de pavillon de chasse.

En ces temps, le roi Roi Louis XV souffrait d’une « langueur d’entrailles », ce qui en terme plus moderne signifie constipation chronique. Ce désagrément le mettait en retard à ses réunions et l’on imagine facilement les douloureuses conséquences de ces contrariétés quotidiennes pour le Roi et son entourage.

Pour l’avoir essayé, le Duc lui recommanda de boire un verre de vin rouge de Moulis à chaque repas et très vite…

En quelques semaines, l’état du colon royal s’améliora. Grâce à l’honorable utilisation qui en fut faite, on surnomma alors le vin de Louis Armand du Plessis “La tisane de Richelieu »

Tout Versaille profita du remède, favorisant ainsi les affaires de la famille Du Plessis. Le souverain, parraina le Bordeaux à la cour, au détriment du Champagne et surtout du Bourgogne qui avaient les faveurs de la Pompadour.

De nos jours, les ruines du pavillon de chasse du Duc de Richelieu jouxtent les bâtiments du Château Duplessis, administré aujourd’hui par la famille Lurton.

histoire-moulis2Moulis en Médoc – Château Duplessis   2011
– Sols : graves et sous-sol argilo-calcaire,

– Exposition : sud-ouest
– Vinification : 19 cuves inox différentes d’une capacité totale de 1750 hl. assemblé après sélection de parcelles et cuves
– Élevage : 10 à 12 mois en barriques de moins de 3 ans d’âge.
– Assemblage : merlot 70%, cab.-sauvignon 15%, cab.-franc 15%

Le vin préféré de Napoléon   –   Le Chambertin

Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon 1er n’était ni un grand amateur de vin, ni un gourmet. Il avait coutume de manger assez vite et de boire ses vins mélangés pour moitié avec de l’eau… Cependant, il se distinguait par son amour pour le Gevrey-Chambertin, l’un des plus grands vins de Bourgogne.histoire-napo
Le Chambertin doit son nom à un paysan nommé « Bertin », propriétaire d’un terrain voisin des vignes de l’actuel Clos de Bèze, cultivés par les moines de l’abbaye du même nom.
Vigneron et fermier consciencieux, le vin du « champ de bertin » fut bientôt aussi célèbre que celui de Clos de Bèze.
La prédilection de Napoléon pour le Chambertin date probablement de l’époque où, jeune officier d’artillerie, il séjourna quelques temps en Côte d’Or.
Lors de la campagne d’Egypte, Bourrienne, son secrétaire particulier, raconte dans ses mémoires comment Napoléon embarqua pour l’expédition, une telle quantité de bouteilles de chambertin qu’il ne parvient pas à les boire toutes. Le vin traversa deux fois la Méditerranée et le désert, pour être rapporté à Fréjus. À la surprise générale, le chambertin se révéla encore meilleur à l’arrivée qu’au départ…
C’est la maison de négoce Soupé et Pierrugues qui livrait régulièrement à Napoléon son Chambertin, habituellement de 5 à 6 ans d’âge. Il en buvait une demi-bouteille à chaque repas. Il ne manquait jamais de couper son Chambertin avec un volume équivalent d’eau.
Pourtant Il est dit que c’est faute d’avoir bu son verre de Chambertin le jour de la bataille de Waterloo que Napoléon connut la défaite. Les anglais, victorieux, proposent une autre version et affirment que Napoléon aurait abusé de son vin préféré la nuit précédent la bataille et qu’il était singulièrement ivre au combat, ce qui le fit tomber de chevalhistoire-napo1

Gevrey-Chambertin 1er cru  » Les Champeaux »
Domaine Philipe Leclerc   2007

Outre le Chambertin, Napoléon ne dédaignait pas un verre de Champagne, sans jamais oublier d’y joindre au moins autant d’eau. C’était ce qu’il appelait affectueusement sa « limonade ». 

« Je ne peux vivre sans le Champagne,
dans la victoire je le mérite,
dans la défaite j’en ai besoin »

histoire-napo3

Un doute plane toujours… Les historiens ne savent si c’est à Napoléon ou à Churchill qu’il faut attribuer la fameuse phrase !

histoire1

histoire2

 

 

Vendredi 4 novembre 2016

à la Maison des Vins au Mas de Saporta ( Lattes)

… Merci à tous les fidèles membres du club qui assistent « patiemment » à toutes les dégustations de L’Epicuvin,
mêmes les plus excentriques !

Daniel Roche

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s