Merveilleux Muscat…

au restaurant « Mazerand » à Lattes “On croit tout savoir de lui, on le goûte sans se poser de question, accompagné parfois d’un glaçon assassin, on hésite à le classer entre vins cuits et vins de liqueur. Attaché à la sacro sainte image du petit vin d’apéritif, il est figé dans le paysage souriant de la…