La Légende de Cos d’Estournel

Dans la série « Vins de Légende » (épisode n°40) voici une belle verticale du  fabuleux cru de Saint-Estèphe sur 8 millésimes de 1981 à 2004.        Le Château de Cos d’Estournel a été édifié au début du XIXe siècle par Louis-Gaspard d’Estournel, surnommé « le Maharadjah du Médoc » pour son amour des voyages, notamment aux Indes.  …

Horizontale Rouge 1995

 20 ans déjà, un grand millésime et que du beau monde… 1995 fut une année radieuse pour la plupart des régions françaises (seule ombre au tableau, un été frileux et humide sur les vignobles les plus septentrionaux) Jugez plutôt cette sélection de bouteilles acquises par le club, il y a une quinzaine d’années, présentées ici à…

Château Cos d’Estournel, la Grande Verticale

Château Cos d’Estournel 2ème Grand Cru Classé à Saint Estèphe 1971  à 2002 Restaurant Mazerand, à Lattes (Hérault) En quittant vers le Nord, la zone de Pauillac par la D2, on ne peut qu’être frappé de stupéfaction devant le château, imposant édifice crée par Louis Gaspart d’Estournel, véritable palais du vin, « dans le genre chinois » notait alors Stendhal.…

Sur les routes de France… RD2, La châtelaine

Au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault) De Bordeaux à St-Vivien-de-Médoc se déroule sereine et modeste, la route départementale 2. Traversant de haut en bas le Médoc, coté gironde, elle a la chance de se glisser entre les vignes du fabuleux vignoble bordelais où les noms de village brillent comme les signatures au bas des grands…

Mes Bordeaux 1993 sont-ils prêts à boire ?

10 ANS PLUS TARD…? Au Restaurant « MAZERAND » à Lattes Dans le Bordelais, 1993 fut surnommé l’année des chances déçues, car au vue de l’été, tous les espoirs étaient permis. Septembre et octobre vinrent noircir le tableau avec des pluies diluviennes et des températures basses. Face à une situation délicate, les viticulteurs furent conduits à récolter…

Syrah vs Cabernet sauvignon, the perfect match

1994 – 1998  À la Closerie à Montpellier C’est une dégustation d’exception qui nous a ccompagnés pour terminer 2002 en beauté. Au cours des deux soirées nous avons pu comparer une quinzaine de vins de haut niveau à dominante de l’un ou l’autre des cépage précités.Toutes les bouteilles ont été servies dans l’anonymat et certaines (précédées…