Horizontale Rouge 1995

 20 ans déjà, un grand millésime et que du beau monde…

1995 fut une année radieuse pour la plupart des régions françaises (seule ombre au tableau, un été frileux et humide sur les vignobles les plus septentrionaux)

Jugez plutôt cette sélection de bouteilles acquises par le club, il y a une quinzaine d’années, présentées ici à l’aveugle…

horizont.1995

Les vins ont été ouverts et épaulés le matin (sauf le Faugères et le Moulin-à-Vent)

 La dégustation °

 

Faugères   –   Domaine Léon Barral                                                                        * * *

Robe de couleur grenat orangé d’un léger trouble. Le nez est discret mais fin, autour des fruits noirs, des griottes, de la viande rôtie et des aromates de garrigues. La bouche ronde dès l’attaque, reste équilibrée, en demi-corps et d’une séduisante souplesse. Soulignée par de jolis parfums d’épices, la finale est fraîche, les tanins un peu durs, mais la longueur très satisfaisante.

Moulin-à-Vent   –   Georges Dubœuf                                                                        * *

Le vin présente une robe grenat brillante moyennement soutenue, aux reflets orangés. Le nez est fermé, mais laisse apparaître à l’aération des notes végétales fraîches de menthol, de cerises blanches. La bouche donne davantage de plaisir, souple, accueillante équilibrée et fraîche. La finale s’amaigrit et s’avère courte… 20 ans, c’est trop pour lui !

Gigondas   –   Domaine les Goubert   « Florence »                                                      * * * *

Une belle couleur foncée grenat aux reflets de tuiles, enrobe un nez de bonne intensité. Des notes de cuir, d’herbes rôties de fruits noirs, de cacao s’ouvrent doucement. La bouche est spectaculaire, douée d’une belle matière ronde, riche, grillée, gourmande, puissante, juteuse et aux tanins serrés parfaitement recommandables. La longueur dépasse les 10 secondes … On aime !

Vin de Pays Côtes Catalanes   – Domaine Cazes « Credo »                                           * * *

Véritable révélation à sa sortie, ce vin offre encore de jolis restes gourmands. Le bouquet s’étiole autour de notes de poivrons mûrs, de cassis, de cacao. Ronde à souhait, la bouche offre de belles émotions fruitées et épicées. Si la finale est un peu chaude, la longueur reste correcte. Le fameux cabernet/merlot de Rivesaltes a tout de même perdu de sa superbe !

Pommard 1er cru « Rugiens »   – Dominique Laurent                                                    * * * * (*)

D’une couleur pourpre superbe, d’intensité moyenne, à peine orangée, le vin offre un bouquet intense et envoûtant et ne laisse aucun doute sur sa région de production. Cerise, camphre, sous bois truffé, animal toasté…les parfums sont eau rendez-vous, c’est un superbe festival ! Les fruits s’invitent au palais, par un ensemble équilibré, frais, élégant sur des tannins savoureux. Un très joli vin, en pleine forme !

Cahors   – Château Triguedina                                                                                  * * *

Nul doute, avec ses parfums de foins coupés, le nez parle : on est à Cahors.
Ce superbe malbec n’a pas que cette caractéristique olfactive avec des notes fraîches mentholées, animales, en sous-bois et même de la confiture de coings. La bouche est ronde, pas de trace de fatigue, notes de viande grillée, terreau, tabac. L’ensemble évolue sur une expression rustique pour s’évanouir sur des tanins légèrement astringents… Dommage !

Bandol   –   Château Pradeaux                                                                                 * * * * (*)

Avec sa belle robe atramentaire (opaque noire), ce vin offre de superbes et élégantes notes de cuir, de moka, de champignon, de poivre, de terres humides… La bouche est splendide d’énergie, concentrée, riche, aromatique, les tannins sont savoureux et denses, la finale interminable… On a bien fait d’attendre !

Saint-Estèphe 2ème GCC   –   Château Cos d’Estournel                                            * * * *

La présentation brillante, grenat foncé, profonde et le bouquet intense de mûres, réglisse, tabac et cuir sont d’un classicisme quasi parfait. Comment ne pas aimer cette bouche superbe, ronde, équilibrée, impeccablement organisée, complexe et longue, le fruit perdure… Un classicisme parfait vous dis-je !

———————

Il est de constater que des vins de vingt ans d’âge sont facteurs de satisfaction et  bonne humeur partagée. Les participants se sont exprimés sur leurs préférences, voici leur classement :

horizont.19951

Les vins préférés des dégustateurs : 1er Pommard, 2ème Bandol, 3ème St-Estèphe, 4ème Gigondas…

———————

Le repas °

horizont.19952Magret de canard rôti,
Rouelle d’oignons doux des Cévennes, réduction de courges, raisins et poires

Côtes du Rhône   –   Domaine Sainte-Anne   « Syrah »         * * * (*) 

horizont.19953L’assiette de Chocolathérapie °° 
ou
L’heureux mariage du chocolat du Gianduja et de la griotte confite 

Rivesaltes Ambré   –   Mas des Clots « Hors d’âge »       * * (*)

Sainte-Croix-du-Mont   –   Château Escaley                * * * *

° Tous les vins sont du millésime 1995
°° Version automne 2015

Merci à tous

Daniel Roche

Les photos sont de Marc Touchat

                                     Vendredi 30 octobre 2015 au Restaurant Mazerand (Lattes)

 Barème des notes :
  vin défaillant,
*  vin moyen, décevant,
* *
    bon vin, correct,
* * *  très bon vin,
* * * *  vin excellent, de haut niveau,
* * * * *  vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s