Grands crus de Bordeaux 1988 en verticale

1a.conseillante

Une modeste facade mais un vin extraordinaire au Château La Conseillante

    10 ans… Tel est le temps minimum que l’amateur devrait attendre avant d’ouvrir ses bouteilles de grands Bordeaux, certains vins méritent encore plus de vieillissement et l’impatience est rarement récompensée chez l’oenophile.

    Le millésime 1988 ouvre une série de trois grandes années du vignoble bordelais. Les vins sont en général puissants, d’une structure classique, aux arômes concentrés et aux tannins fermes. En général moins opulents et harmonieux que le grandissime 1990, moins charnus et solaires que le brillant 1989, les vins de 1988 restent une référence incontournable pour l’amateur possédant une cave de bonne conservation.

    Toutes les bouteilles ont été carafées deux heures à l’avance et servies à l’aveugle. L’ordre de la dégustation a été décidé par tirage au sort. J’ai choisi d’inclure un » cru pirate » du même millésime servi, bien sur, dans les mêmes conditions.

Soirée du 13 avril 1999

Château La LAGUNE   * *    
  • robe d’un rouge foncée , majestueuse aux légers reflets bruns.
  • nez intense où se mêlent les parfums de vanille, cire d’abeille, fruits noirs confits, arabica évoluant cuir et « vieux livres ».
  • attaque vive et fraîche, léger creux laissant apparaître des tannins serrés mais fins. la finale est nerveuse, manque de gras. … »demi-corps », « va-t-il s’améliorer? », »la bouche déçoit » certains admirateurs de ce 3° cru classé sont restés sur leur soif.
Château CALON SEGUR   * * * 
  • élégant rouge grenat aux reflets brunissant.
  • bouquet puissant et complexe sur des notes empyreumatiques de grillé, de cacao, de confiture brûlée
  • bouche souple et racée ronde et bien balancée (comprendre équilibrée !) l’arabica évolue vers le terreau et le sous bois. La finale longue et tannique laisse prévoir une bonne garde… « c’est un Saint-Estèphe », »belle matière, un peu austère ».
Château LA DOMINIQUE  * * 
  • robe grenat moyennement intense, reflets bruns.
  • nez très fin et net, parfums en cascade, de fruits noirs confits, cassis, caramel, cacao amer.
  • bouche profonde et sérieuse , très bien construite , encore fermée mais élégante et racée, les tannins sont fermes réclamant à corps et à cris un beau faisan à la broche!… » un vin sérieux », « doit s’assouplir pour donner tout son ampleur ».
Château PICHON LONGUEVILLE BARON  * * * * 
  • robe grenat foncé presque noire, reflets bleutés.
  • nez en puissance d’épices, de pain grillé, de mine de crayon, de cèdre . Parfums envoûtants de boutique d’apothicaire.
  • attaque virile pour un équilibre extrême, beaucoup de matière, tannins savoureux, finale crémeuse et longue …
  • « un vin qui va encore grandir », « un nectar », »encore trop jeune ».
mission.haut-brionChâteau LA MISSION HAUT-BRION  * * * * (*)
  •  rouge intense, reflets noirs brillants, superbe.
  • bouquet complexe et entreprenant dés le premier nez. Notes animales(sang frais) et minérales harmonieusement vanillées.
  • bouche suave et sensuelle autour des fruits mûrs, du rôti. Magnifiques sensations de soyeux et de gras, les tannins sont ronds et veloutés, c’est un vin riche superbe de bout en bout… Les avis sont partagés entre: »c’est un vin féminin », « sauvage », « austère ».
Château LA CONSEILLANTE  * * * * * 
  • robe intense flamboyante aux reflets dorés.
  • complexité du bouquet, le caractère est tour à tour animal, réglissé, torréfaction, pain d’épices, vanillé, tabac…
  • bouche tout en rondeur et en suavité, puissance et élégance sur des notes de fruits noirs, de grillés, de liqueurs et d’épices. Remarquable par sa complexité et son équilibre…  » c’est un grand classique », « tout est parfait », »…une autre bouteille ! »
Domaine TORRES « Mas de Plana » Pénédes( Catalogne)  * * * * 
  • rouge grenat intense et ambrée.
  • nez épicurien de viande rôtie, de myrtilles mûres, de tabac blond, de réglisse douce, de truffes en chocolat.
  • attaque ronde et veloutée aux arômes gourmands caramélisés, poivrés, confiturés. Impression de gras et pourtant beaucoup de fraîcheur, les tannins sont onctueux, la finale riche et solaire donne à ce vin un plaisir immédiat. ( Un seul dégustateur a reconnu ici l’intrus en pensant à une grande cuvée de Faugères).

Soirée du 14 avril 1999

Château PONTET CANET  
  • rouge grenat tendre, reflets brunissants très brillants.
  • nez fermé laissant échapper quelques parfums timides de torréfaction, fruits noirs.
  • attaque vive, corps léger et déséquilibré, austère et trop sérieux, finale sèche… cette bouteille n’était pas, c’est certain, au mieux de sa forme… dommage il y avait des groupies dans la salle
Château HAUT-MARBUZET  * (*)
  • rouge grenat d’intensité moyenne, jolis reflets bronze.
  • nez puissant mais pas net, à l’aération, il fait visiter la cave!.. avec de l’humus, du vieux bois, de la terre mouillée.
  • en bouche ça s’arrange, sans grande ampleur il présente des arômes de confits, de café, de brûlé. la matière reste faible et la finale assèche la bouche… « l’impression que le bois a assommé le vin », »manque d’extraction ». L’impressionnante sensualité du vin de M. Duboscq n’était pas au rendez vous ce soir et on le regrette.
Château LAGRANGE  * * *
  • rouge intense brillant et profonde.
  • puissant et épicé le nez évolue doucement vers les fruits confiturés, le cuir, le havane, le sous bois.
  • bouche riche et rustique avec des arômes de terroir, des tannins fermes, des notes animales, une finale cacao et pruneau. La longueur moyenne reste fruitée et fraîche… »à garder ».
Château BAHANS HAUT-BRION  * * * (*)
  • robe délicate et tendre, rouge brillant .
  • nez fin mais timide de fruits rouges frais, d’épices douces et d’herbes mouillées.
  • tout en arômes et en rondeur, la bouche est élégante. Son bouquet fin aux notes de toasts grillés, de cerises à l’alcool, de chocolat blanc et ses tannins légers ont enchanté l’assemblée et déconcerté certains qui n’ont pas reconnu ici une typicité bordelaise.
Château BOUSCASSE « vielles vignes » –  Madiran   * * * *
  • robe intense grenat foncé, reflets bruns.
  • nez intense, gourmand et « culinaire » aux parfums de poivre, cacao, crème, viande grillée.
  • dans la continuité, la bouche invite à la gastronomie. Gras et puissant l’équilibre est parfait , il s’accompagne d’arômes empyreumatiques et fruités, de cuir, de lard, d’écorce d’orange, de poivre. C’est un vin riche et long… »très long », »encore ! »
Clos du MARQUIS  * * * *
  • rouge grenat foncé et brillant.
  • légère volatile en premier nez qui s’évanouit rapidement au profits de notes grillées de fruits noirs, café, cèdre, cuir.
  • bouche à l’attaque riche et onctueuse, belle matière très souple et élégante, boisé harmonieux. Retour cacaoté, de compote caramélisée . » Le plaisir est là est c’est le principal », « un vin bourgeois ».
Château PAVIE  * * * * *
  • robe grenat tendre, reflets délicats et bruns clairs.
  • nez fin mais soutenu, joli boisé, notes originales d’anis, fruits rouges cuits à la vanille, d’épices exotiques… la classe!
  • bouche d’une grande netteté, très belle matière élégante et « classieuse ». Gras et souple le vin reste soyeux jusqu’à la fin. Les tannins et la longueur promettent encore de belles sensations aux heureux possesseurs d’une caisse de ce nectar.

PavieMerci aux dégustateurs de L’Epicuvin et à Pascal du Restaurant La Chaumière pour ses grillades goûteuses.

Votre dévoué,

Daniel Roche

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s