Les Vins de Cassis

au restaurant “la péniche” à Villeneuve-les-Maguelone

Quel plus bel endroit, proche de Montpellier, pour découvrir et déguster le meilleur des vins de Cassis, que cette péniche amarrée le long des étangs, face à l’abbaye solitaire de Maguelone. Soleil couchant, flamants roses, brises marines… une soirée qui a tenu toutes ses promesses.Les vins ont été servis deux par deux, au cours d’un repas aux consonances très méditerranéennes, dans des verres “Sommelier-Varennes”. Dégustés avant le service de chaque plat, puis en accord avec celui ci, en voici quelques commentaires:

 
Château de Fontcreuse rosé 2001 
Voilà une superbe entrée en matière pour ce terroir reconnu surtout pour ces blancs mais qui propose aussi de très agréables rosés. Celui ci est pâle, brillant aux reflets grenadines. Si le nez est encore discret, il offre une palette fine de senteurs d’épices exotiques, de fruits rouges, de fleurs épanouies. La bouche gourmande se révèle charnue, rafraîchissante et persistante. c’est le meilleur accord avec les petits calamars. Miam !
Clos Val Bruyère blanc 2000 
Le clos Val bruyère couvre 7,5 hectares sur le vignoble de Cassis. Propriété du Château Barbanau (voir dégustation “nationale 7”, juin 2000), On y trouve la même rigueur de culture et de vinification, le terroir ne demandant que cela pour s’y exprimer. Ici la couleur est pâle brillante, impeccable. Le nez décrit des senteurs simples de fleurs blanches et de fruits exotiques, agrumes en particulier. La netteté domine en bouche, ronde , fruitée, charmante, soulignée par une fine minéralité qui donne à ce joli blanc tout son relief et son appétance. Un peu tendre pour les notes épicées des soupions.
———- méli-mélo de soupions rôtis ———-
Château de Fontcreuse blanc 2000 
Sa belle couleur brille de mille reflets jaunes très pâle, le nez séduit par sa finesse, sa fraîcheur revigorante, ses parfums délicats de fleurs des champs et de fenouil. Les arômes perdurent en bouche sur une dominante fruitée, l’équilibre de l’ensemble est parfait, frais et net c’est un vin de grande classe qui a parfaitement accompagné la salade gourmande.
Clos Sainte Magdelaine rosé 2001
Quel phénomène ! Ce rosé a épaté les dégustateurs par son riche bouquet, ses parfums soutenus de fruits rouges écrasés et cuits, Puissant, il reste équilibré en bouche et démontre jusqu’à la fin une grande élégance. Sa richesse en alcool ne l’handicape pas mais on le réservera à des plats de crustacés, ou poissons en sauces préparés à la provençale.
 
———- mesclade de filets de rougets à l’huile d’olive ———-
Domaine du Paternel blanc 2000 
Au domaine du Paternel, le blanc on sait faire puisque les Santini vendent leur vins en bouteille depuis 1951. Celui ci est parfait en présentation ainsi qu’au nez, riche, élégant à souhait avec ses fins parfums de fleurs blanches, de miel et d’amandes vertes. La bouche est magique, les fruits blancs viennent s’y installer. Charnue et ronde, elle est aussi merveilleusement longue et fraîche. Accord parfait avec la mini-bouillabaisse.

Clos Sainte Magdelaine blanc 1999 
Cette propriété de rêve au dessus de la méditerranée est reconnue comme un des plus grands vins blancs de France. Ces vignes situées pour la plupart en restanque sous le Cap Canaille, pourraient être classées tant le paysage est spectaculaire entre ciel d’azur et mer de lumière. Le 1999 est une merveille et impose l’admiration par sa puissance et et son élégance naturelle. Son bouquet riche aux parfums de pêche blanche, de miel d’acacia, de genêt, évoque le printemps alors que la bouche énorme, à l’attaque ronde, développe des saveurs concentrées d’aubépine, de pommes starking, et d’amandes. Quant à la finale, elle nous a laissé rêveur… superbe !

 
———- pot au feu de la mer ———-
Domaine de la Ferme Blanche blanc 2000
Dans cette bastide installée à l’entrée du village les touristes sont très bien reçus, et ne se privent pas de cet accueil à voir la fréquentation du parking pourtant exiguë. C’est que les vins de la Ferme Blanche sont bons, ce qui ne gâte rien et c’est un réel plaisir que de goûter ce blanc 2000 d’un jaune pâle éclatant, au nez de caractère, dominé par les fruits du vergers et les fleurs du maquis. La bouche est nerveuse, concentrée et dévoile par petites touches des notes de citrons confits, d’épices douces et de pierre à fusil. L’accord avec le chèvre des Cévennes fut sensas !

Domaine du Paternel rouge 1998 
Ils ne sont, à Cassis, que quelques vignerons à proposer une cuvée de vin rouge, issue pour la plupart de mourvèdre ou de grenache. Intéressant nous avons voulu déguster ce nectar couleur violine, au nez de mûres noires, de tapenade, à la bouche souple et soyeuse de fruits confiturés. Très proche par son caractère au Bandol, le Cassis rouge ne possède pas la puissance et la race de son voisin…, mais le plaisir est là, alors ne le boudons pas.

Cassis-2

Merci à tous, vignerons, dégustateurs, et à la sympathique équipe de “la péniche” pour ce repas d’été méditerranéen.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s