Recuerdos de Priorato (Catalunya)

Recuerdos de Priorato (Souvenirs du Priorat)

Le salon “Aux Origines du Goût” s’est déroulé de la meilleure des façons. Cela a été pour beaucoup d’entre vous, j’espère, l’occasion de découvrir et d’approcher de véritables produits d’origines, des producteurs sympathiques, des saveurs nouvelles et rares, des terroirs peu communs, des accords excitants. Sachez que dans deux ans “on remet la table” pour la deuxième édition, avec encore plus de participants au “marché de saveurs”, encore plus “d’ateliers du goût”, encore plus de vins à “l’oenothèque”…

À cette occasion, j’ai eu la possibilité d’en savoir plus sur une appellation que je ne connaissais que très peu. Il s’agit de la D.O. Priorat. Du coup, j’ai profité de quelques jours de repos pour aller jeter un oeil là bas.

Trois jours ne suffisent pas à visiter l’heureux vignoble du Priorat et de Montsant. Le mot “heureux” étant ici utilisé pour qualifier la joie intense que rencontre l’amateur oenophile à découvrir cette région encore peu connue chez nous. Situé dans le sud de la Catalogne, il vous faudra plus de 4 heures de voiture au départ de Montpellier pour atteindre votre but. Passé la frontière, il est conseillé de passer Barcelonne en dehors des heures de pointes et ses bouchons très “parisiens”. Encore 100 km pour arriver à Tarragone puis cap vers l’intérieur des terres, direction Falset et Gratallops. Si vous voulez des paysages montagneux et spectaculaires vous êtes arrivés. Les routes en lacets longent des précipices vertigineux. L’excursion peut se révéler quelque peu périlleuse, mais on ne le regrette pas… le vignoble compte parmi les plus splendides d’Europe. Les cimes déchiquetées des montagnes offrent un cadre majestueux aux vignes plantées en terrasses qui alternent avec les champs d’oliviers produisant de délicieuses petites olives répondant au joli nom d’arbequinas.

Ce vignoble très ancien possède avec certitude un potentiel de développement grandiose. Autrefois destiné, comme la plupart des vignes du bord de la Méditerranée à une production de masse médiocre, le Priorat est certainement aujourd’hui un des vignobles qui possède la plus grande concentration de vignerons passionnés à l’hectare! C’est une véritable fourmilière de jeunes talents prêts à remuer ciel et terre pour extraire de ces sols extrêmement inconfortables, des vins riches et délicieux. Quel plaisir rare de rencontrer tous ces oenologues et maîtres de chais, qui pour beaucoup n’ont pas encore atteint la trentaine et vous font l’apologie du grenache et du carignan!
La spécificité de la D.O. Priorat est qu’elle n’en a pas ! En effet les sols sont extrêmement variés on y retrouvent a peu près toutes les types pédologiques connus des grands vignobles. Le sol principal de la région se nomme llicorella. Il est composé de particules de mica et granit qui scintillent au soleil. Ses excellentes qualités calorifères permettent de produire des vins rouges incroyablement puissants et corsés. Ces sols très secs et pauvres imposent des rendements parfois dérisoires de 5 à 15 hectolitres à l’hectares! Le climat doit aussi se conjuguer au pluriel car d’une colline (plutôt d’une montagne) à l’autre les différences sont très sensibles. Influences maritimes, ou continentales, ensoleillement, chaleur, fraîcheur, ventilation… On l’a compris, l’exposition des coteaux est un facteur déterminant.

CELLER DE CAPCANES
La cave des vignerons de Capçanes est une coopérative tout simplement ahurissante. Le monde entier viticole vient visiter cette cave dont je ne connais pas d’équivalent ailleurs dans la rigueur, la sélection, l’autodiscipline du cahier des charges, la précision des vinifications, le choix et la qualité des élevages, le dynamisme des viticulteurs, le tout entouré d’une véritable modestie oenophile de la part des dirigeants. 80 adhérents, quasiment tous professionnels se partagent environ 300 hectares de vignes situées en bordure du Priorat sur la D.O. Montsant, jusqu’à 600 mètres d’altitude pour les plus vieilles vignes. Les vins sont superbes et proposés sur une dizaine de cuvées différentes. Quelques blancs et rosés modestes en entrée de gamme ne laissent pas un souvenir impérissable. Mais le ton est donné avec le premier rouge…

Lasendal 2001 (grenache 80% + syrah 20% /8 mois de barrique dont 1/3 neuf)
Joli vin épicé, très réglissé, au nez de garrigue et de menthe. Bouche très fraîche, développant rondeur et élégance pour un vin tout en souplesse. Délicieusement facile à boire.

Mas Torto 2000 (grenache 70% + carignan, merlot, syrah)
Couleur grenat intense, nez gourmet pinotant aux notes de cerises confites, d’épices douces et de cacao. Bouche riche, complexe aux notes animales de cuir, de fourrures, belle élégance et grande finesse, tanins enrobés, très jolie longueur (7/8)

Cabrida 2000 (100% grenache /élevage 11 mois de chêne français 100 % neuf – chauffe moyenne)
Robe noire, nez intense de grillé, tabac, chocolat After Height, bouche jouissive, ronde, velouté, délicieuse, longue (10/11)

Cabrida 2001
Robe idem, nez concentré introverti de petits fruits noirs, d’épices exotiques, de poivre blanc, cannelle, camphre. Bouche étonnamment fraîche, expansive, superbe équilibre minéral, “redoutable” pour accompagner viandes et gibiers, très long (12/13)

Flor de Primavera 2001 (vin Kasher) (assemblage de grenache, carignan, cabernet, merlot, tempranillo 1 an de fut 100% neuf) C’est un bête de course à la robe noire d’encre, au nez puissant dominé à ce jour par un boisé toasté intense. Malgré cela, on découvre une réelle profondeur d’arômes de fruits confits, de cerise, de chocolat, de réglisse et de mûres. La bouche est très ronde, riche, encore un peu sur l’alcool, massive, à attendre.

MAS MARTINET

Sur la route de Gratallops, vous trouvez sur la droite une grande maison isolée en contre-bas reconnaissable par un énorme palmier et un bassin, c’est le Mas Martinet. Situées en pleine montagne les vignes doivent accepter les vallée, les garrigues sauvages et les inclinaisons de terrains“qui font peur”. En effet seuls 9 hectares de vignes sont plantés sur les 45 hectares que compte le domaine. José Luis Perez, aidé de sa famille, a réussi le tour de force de planter en pleine montagne des grenache ou des syrah sur ses coteaux hyper-pentues en petites terrasses où est installé parfois qu’une seule rangée de vigne. La montagne a du être façonnée au laser et plantée sur des intensités allant jusqu’à 9.000 pieds à l’hectare ! C’est un ingénieux et original système de conduite, composé de deux cercles horizontaux fixés sur un piquet vertical individuel, qui permet une conduite en gobelet sur fil circulaire… il faut le voir, on se croirait sur Mars !!! Les vignes sont ici irriguées au goutte à goutte car la chaleur est intense et le vent est parfois si violent qu’il renverse des rangs entiers de vignes jeunes… quel boulot !

Nous n’avons pas pu déguster les 2001; c’est donc les vins du millésime 2002 (brut de barrique neuve), que nous avons goûtés.

– carignan (vieilles vignes)
robe rubis noir, nez austère mais net de fruits noirs et d’épices. Bouche riche, ronde, tanins fermes mais fins.

– carignan-cabernet-syrah (assemblage d’une partie du Mas Martinet)
nez épicé, notes élégantes de truffes, de griottes, de cacao, de mûres, équilibre frais, belle longueur.

– grenache-syrah (assemblage d’une partie du Mas Martinet)
robe noire, nez fermé, grande fraîcheur, épicé et minéral, matière superbe, grand potentiel.

En fin d’après midi, le soleil se couchait sur le contour des montagnes et donnait par ses lumières des notes fauves et poétiques aux paysages… moment irréel de beauté.

CLOS GARSED

Adrian Garsed est arrivé de son Angleterre natale pour devenir un des pionniers du Priorat. Aujourd’hui il possède trente hectares disséminés sur toute l’appellation, pratiquant aussi l’achat de raisin chez quelques bons viticulteurs. Il joue la qualité maximale avec un respect de l’environnement pour donner à boire des vins concentrés, frais et élégants. Par le fait qu’il puisse sélectionner les raisins sur des parcelles souvent éloignées, il réussi particulièrement les millésimes difficiles tel 2002. Dans l’ancienne coopérative du village de Belmont del Priorat il élabore trois cuvées toutes riches d’intérêt: GR 174 (en blanc et rouge), Clos Garsed et, la Cometa (vieilles vignes dont de très vieux carignans). Nous avons dégusté les 2002 tout en brut de barrique

– grenache (pour l’assemblage GR 174)
Issue de jeunes vignes, le vin présente de jolis arômes de cerises mures, de grillé, de cacao, d’une matière moyenne, le vin est très frais et souple. C’est une cuvée de vin plaisir à boire jeune.

– carignan (destiné au Clos Garsed)
robe foncée, presque noire, nez grillé, “very spicy”, minéral, fin et élégant, un vin en dentelle, d’une belle maturité, au boisé élégant, long et mentholé en finale.

– assemblage pour la Cometa (carignan, grenache, cabernet syrah) Ici on gagne en complexité et en matière, fruits confiturés, viande fumée, épices douces, torréfaction, tanins puissants et veloutés, riche, suave, long… un vrai bonheur avenir.

– syrah-grenache-merlot
grande élégance, fin, floral, notes épicées, tout en finesse, bouche fraîche, tanins en dentelles, très belle longueur… les carignans de la Cometa
Plus tard, dans une autre cave située au coeur du vignoble, nous avons dégusté les deux cépages qui composent le blanc (en fût neuf)
– macabeu : fruité, élégant, exotique, frais, beaucoup d’énergie et de fraîcheur.
– grenache : arômes de fruits blancs, poires, pêches, légèrement mentholé, beaucoup de fruits, longueur moyenne, minéralité en finale. C’est à table, dans un nouveau restaurant près de Belmont, le Mas Trucafort, que nous avons pu goûté le GR174 et le Clos Garsed 2001. Ils ont confirmé tout le bien que l’on pense des vins alliant fraîcheur et matière, tanins et fruits. Bravo !
Également un grand merci à Myriam, la jeune eonologue, qui nous a accompagnés pour cette visite et ces passionnantes dégustations.

CELLER VALL LLACH
Il faut aller jusqu’au petit village de Porrera pour s’apercevoir ce que rigueur et qualité d’environnement signifie.
Très occupé, le responsable Salus Alvarez nous a reçu très gentiment, puis c’est une jeune oenologue d’origine italienne qui nous a guidés à travers la cave et surtout dans l’antique maison de village magnifiquement rénovée et entièrement consacrée à l’élevage en barrique des nectars du Celler Vall Llach (le célèbre chanteur catalan Luis Llach en est un des propriétaires). Ici les parcelles sont parfois plantées sur des coteaux vertigineux, les rendements sont excessivement faibles. Le carignan est roi puisque il compose en partie avec le merlot la grande cuvée Vall Llach, le grenache est lui, dédié à la cuvée Idus plus souple et plus gourmande.

La région du Priorat n’est absolument pas touristique et c’est un vrai bonheur que de trouver une région authentiquement espagnole (pardon… catalane!). Les restaurants commencent à apparaître, certains valent le déplacement. Le seul hôtel du terroir se trouve à Falset. C’est Hostal Sport, un hôtel de qualité à prix correct. Son restaurant propose une cuisine assez ordinaire avec une formidable carte des vins. Les prix sont quasi identiques qu’aux domaines. Tous les meilleurs de Montsant, de Priorat et d’Espagne sont réunis parfois sur plusieurs millésimes (6 années de l’Ermita !) et aussi pleins de vins de France à prix incroyables… la Grange des Pères et Peyre Rose peuvent être sur votre table pour 52 euros (les amateurs apprécieront!)

Par manque de temps nous n’avons pas pu rendre visite à d’autres domaineségalement renommés… Celler Mas Doix, Cims de Porrera, Clos Mogador, Celler Cecilio, Mas d’en Gil, le Trio Infernal, les frères Palacios (l’Ermita)… mais nous reviendrons !

Merci à tous les vignerons qui nous ont accordé un peu de leur temps pour nous faire découvrir leur vignoble, unique et vraiment beau.

Salut,

 Trouver les marchands qui vendent ces vins du Priorat

Celler Capçanes 0034 977 17 81 03 Capçanes Francesch Blanch
Clos Martinet 629 23 82 36 Gratallops José Luis y Adria Perez
Clos Garsed 977 83 12 35 Belmont del Priorat Adrian Garsed
Vall Llach 977 82 82 44 Porrera Salus Alvarez

Mas Trucafort 977 83 01 60 Falset
Hostal Sport 977 83 00 78 & Restaurant Quinoa 977 830 431 Falset
Restaurant Piró 977 83 90 04 Gratallops
Restaurant Epicuri 977 24 44 04 Tarragone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s