Les cépages interdits ou ces vins qui font peur ! (2)

Au Mazerand à Lattes (Hérault)

Voici une série de vins originaux et rares glanés lors de mes déplacements sur le vignoble depuis plus de 10 ans.
Cépages hybrides américains ou purement méditerranéens oubliés, ces vins sont produits par des vignerons passionnés et curieux, défenseurs d’une certaine idée de la non-mondialisation du vin, de sa culture et de ses qualités gustatives originales.  Nous leur disons « Bravo et continuez, on aime ça à l’Epicuvin ! »

 

Terret-bourret  – Mas Lumen  « Orphée » – Vin de Table
Un vin blanc élégant intensément bouqueté, son élevage en fût lui donne rondeur et générosité. Superbe !

Aramon noir  –  Hautes Terres de Comberousse  « Grigri » – Vin de Table (2009)
Le cépage est travaillé en gris, c’est-à-dire un rosé très pale, aux parfums discrets, à la bouche fine et minérale.

Isabel   –  Domaine de l’Evescat  Guy Gaillard – Vin des Cévennes (vin familial, millésime présumé 2000)
Clinton  –  Coteaux d’Aujac – Vin des Cévennes (vin familial) 2005
Jacquez   –  Mémoire de la vigne « cuvée des vignes d’antan »   (vin familial, millésime présumé 2000)
Clinton/Noah  –  Mémoire de la vigne « cuvée des vignes d’antan »   (vin familial, millésime présumé 1999)
C’est une série de vin proposé par les associations « Fruits oubliés » et « Mémoire de la vigne », grands défenseurs des anciens cépages hybrides, plantés sans greffage, au début du XXe siècle en France et dans les Cévennes en particulier. Ces deux associations essaient de faire revivre des vins à forte valeur patrimoniale, acclimatés au terroir des Cévennes et particulièrement résistants aux maladies.
Le groupe a été particulièrement surpris à la dégustation de ces vins qui avec le temps ont gardé un véritable potentiel de fruité et de fraîcheur. (Hormis la cuvée d’isabel passablement fatiguée et réduite)

Si vous voulez goûter ces vins « extraordinaires », la seule solution est d’aller sur place et boire un coup avec les vignerons (ces vins sont, vous l’avez compris, interdits à la vente) :

Chatus  –  La Cévenole « Monnaie d’or »- V. d P. des Coteaux de l’Ardèche 1999
Produit par les vignerons de la cave de Rosières, ce 100% chatus est donné pour être bu dans les 5 ans maximum… Stupeur! 10 années plus tard il s’est encore affiné, pinote délicieusement et réjouit le palais de l’amateur curieux !

Piquepoul noir  –  Domaine Pierre Cros « les mal-aimés » – Vin de Table
Composé de carignan et de piquepoul noir ce « mal aimé » est un vrai bonheur par sa franchise, ses jolis arômes de cerise et de romarin, sa rondeur en bouche. Sa finale fraîche et soyeuse en dit long sur les qualités du vinificateur.

Gamay de Bouze  – Domaine Marionnet – Vin de Pays des Jardins de France
Ce gamay au jus noir comme de l’encre respire la cave, les fruits noirs, la réglisse, le moka et nous renvoie aux souvenirs de notre passage au délicieux domaine en juin 2009.

Aramon gris – Hautes Terres de Comberousse « Grigri » – Vin de Table 2009
Le cépage est travaillé en un rosé très pale, délicat, aux parfums discrets, à la bouche fine et minérale.

Alicante bouchet  –  Domaine Pech Redon – Vin de Pays des Coteaux de Narbonne 1999
D’un noir intense, il a fallu 10 ans pour dompter ce pur jus d’alicante aromatique, épicé, sauvage, aux tannins encore présents qui évoquent les garrigues calcaires du Languedoc.

Fer servadou   –  Domaine d’Escausses  « Vigne mythique » – Gaillac 2001
Incroyable qu’un tel vin d’origine si modeste puisse dégager de tels arômes complexes et élégants et une telle noblesse de bouche.  Superbe !

Counoise  –  Domaine La Tour-Penedesse – Vin de Pays de Caux 2001
Cette counoise cultivée sur les sols volcaniques près de Pézenas dans l’Hérault dégage une puissance peu commune et une fraîcheur absolument réjouissante. Les épices de garrigues dominent avec la réglisse et l’eucalyptus et de jolies notes grillées. Ce vin appelle un gibier à la broche et devrait offrir aux gastronomes un vrai bonheur méditerranéen.

Assemblage incorrect  –  Domaine Beauthorey « l’ultime » Vin de Table
(Aramon, œillade, terret noir, alicante, gros noir, carignan, clairette…) Ce vigneron iconoclaste du nord du Pic Saint Loup ne joue pas la carte de la provocation mais bien celle de l’originalité, sans oublier le plaisir de se rendre compte que nous ne vivons pas dans un monde uniquement dominé par l’autorité chardonno-caberno-syratique !!!!

Isabel  – Chez Marcel – Vin de Cilaos (demi-doux) – île de La Réunion
Clin d’œil des îles avec ce joli vin simple, très agréable par sa douceur légère comme une brise sur l’Océan Indien.

Merci à tous,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s