La Californie selon Zane

Au Mazerand à Lattes (Hérault)

Au club, nous connaissons bien, Zane Katsikis, le sympathique œnologue « flying winemaker », qui arpente sans répit tous les vignobles du monde et revient régulièrement vers celui qu’il apprécie particulièrement : le Languedoc.
Ce soir, il a été notre guide pour un « road tasting » sur la côte Ouest des Etats-Unis, avec une passionnante présentation du vignoble et la dégustation de huit superbes vins, auxquels il participe à l’élaboration.
Tous les vins ont été dégustés dans cet ordre (sauf l’effervescent), puis servis lors du repas, conçu spécialement pour l’occasion par le chef Mazerand.

La dégustation :
Alexander Valley (Sonoma) – Souverain Sauvignon blanc 2009

Avec sa couleur jaune pâle éclatante aux reflets verts argent et son nez intense et net, ce sauvignon se présente en excellent ambassadeur de la qualité des vins de l’Alexander valley. Son bouquet séduit par sa belle complexité et sa typicité au cépage, offrant un catalogue de parfums de cassis, de pamplemousse, fleurs blanches, d’herbes fraîchement coupées, de citronnelle et menthol. Bien équilibrée dans une petite structure, la bouche séduit par sa fraîcheur, son expression aromatique et sa finale exotique.

Napa valley – Beringer Chardonnay 2010 
Le caractère de ce vin se lit dans l’élégance de sa robe, comme dans la richesse de son bouquet où l’on découvre de frais parfums de poires, de fleurs alpines, de noisettes finement grillées, d’épices et de minéral. Mais c’est au palais que son tempérament éclate. Rond, équilibré, fruité, nerveux, ce pur Chardonnay est un grand séducteur au discours envoûtant, aux accents charmeurs, exotiques et suaves Un vrai vin hédoniste.
Carneros – Etude Wines Pinot noir 2008 
De coloration grenat, sans excès mais bien homogène, ouvert sur la cerise noire, le grillé et le cuir neuf, voici un Pinot noir solidement constitué. Il nous rappelle que Carneros est un véritable terroir donnant à cette bouteille une personnalité originale, détachée du modèle bourguignon. Sa nervosité en bouche, sa belle présence aromatique, l’harmonie de ses tannins et sa rondeur gourmande en finale fond de ce pinot, un vin très attrayant et original.

Central Coast – Emma Pearl Wine Merlot 2009 
La couleur rubis brillante précède un nez fruité aux arômes de fruits rouges, de réglisse, donne à ce Merlot un accès facile sur une forme ronde et gouleyante. C’est un vin bien vinifié, sans défaut mais sans prétention pour autant, à ouvrir simplement pour un petit dîner sympa ou un pique-nique de printemps.

North Coast – Asti Winery Petite sirah « Cellar n°8 » 2008
Avec sa robe rouge violine, cette cuvée particulière « Cellar n°8 » de la cave Asti, propose un nez complexe et séduisant par ses arômes de mûres, de réglisse, de violette, de tabac et de boisé, relevé par des notes finement poivrées. La bouche souple se développe avec fraîcheur sur un lit de tannins fondus. Plein d’énergie et de charme c’est une révélation pour nos palais peu habitués à goûter ce cépage qui n’a rien à envier à sa grande cousine rhodanienne.
nota : Les ampélographes ne s’accordent pas pour désigner précisément l’origine de la Petite sirah. Selon Galet, ce serait le cépage Durif, originaire de Tain et désormais oublié, faussement baptisé par les pépiniéristes californiens. D’autres pensent à un croisement de Syrah et de Peloursin, ancien cépage lui aussi quasiment disparu.

Napa valley – Stags’Leap Winery Cabernet sauvignon 2008
Drapé d’un grenat profond, ce vin où domine le cabernet, développe un bouquet élégant et intense, mariant les fruits noirs, les épices, le jus de viande, le tout souligné par le grillé d’un élevage raffiné. Le palais suave à la texture fine, charpenté et séveux, apporte à cette bouteille un charme immédiat et une élégance indéniable. Dans le même temps, il se porte garant de son avenir par de bons tanins, et une superbe fraîcheur en finale.

Sonoma County – Château St-Jean « Cinq cépages » 2007
Sombre et presque noire, la robe fait rêver par sa brillance et sa profondeur. D’une belle complexité, le bouquet offre un savant dosage de mûres, de griottes, d’épices fruitées, de sous-bois. Quant au palais, il appelle les superlatifs. Puissant, concentré, présent par sa trame tannique enrobée de sensations onctueuses. Tandis qu’il déploie une palette aromatique étoffée aux notes de moka, de petits fruits noirs confits. La finale perdure longuement, exprimant tout le potentiel en réserve de ce superbe vin d’assemblage. Un régal !

Le repas :

« Un burger californien » revu et corrigé par le chef Jacques Mazerand
 » C’est un clin d’œil au burger frite… Un haché de bœuf race limousine, taillé au couteau est posé sur une galette de pomme Anna, il supporte une escalope de foie gras cuite au grill, le tout est recouvert par le chapeau d’un petit pain burger. Des panisses (recette provençale à base de pois chiche) taillés en forme de frites et un « os à moelle virtuel » (composé de pomme de terre et de vraie moelle) accompagnent une belle pièce de bœuf toujours de race limousine ».
Avec leur arômes fruités et leur fraîcheur affirmée, la petite sirah d’Asti Winery et le pinot noir d’Etude ont été fort appréciés à table.

« Tarte fine fusion-exotique »
Le dessert est accompagné par le Beringer « California collection » white zinfandel. C’est un joli vin rosé effervescent, à la bulle fine et aux doux arômes fruités. Doué d’une belle fraîcheur en harmonie avec sa douceur, il trouve sa place à table pour souligner avec une simple élégance ce joli dessert tout en fruit .

Merci à tous,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s