Bollinger ou le vertige du blanc de noir

Au restaurant “LA CLOSERIE” à Montpellier

Maison Bollinger à AyLe restaurant du plus montpellierain des hôtels de luxe (“le Métropole”, aujourd’hui rebaptisé Holiday’Inn) nous accueillait dans une de ses salles du plus pur style Empire, tout du vrai, par un gramme de toc… la classe!
C’est dans ce décor authentique que la très honorable Maison Bollinger nous faisait l’honneur de nous faire présenter sa légendaire production de vin de Champagne, et à vrai dire nous en avons pris beaucoup de plaisir. Merci donc à Monsieur Didier Laurent responsable de BLD France, (Bollinger-Langlois-Delamain) ainsi qu’à Monsieur et Madame Vitrolles, délégué régional de cette belle Maison.
Dali et sa femme buvant du Champagne avec Jacques Bollinger

Il faut dire que les choses n’étaient pas faites à moitié, car après une présentation sommaire, mais précise, du vignoble Champenois, puis de l’entreprise Bollinger, Monsieur Laurent nous fît découvrir les fleurons de la marque.

Bollinger Grande Année 1995 
C’est la cuvée prestige de Bollinger. Les raisins proviennent exclusivement de Grands et 1er crus champenois, surtout ceux de AY, Bouzy, Louvois, Mesnil/Oger, Cuis, Cramant… Ces crus ont tous été vinifiés en fût de chêne de petite taille, jamais neufs pour n’apporter ni goûts, ni tanins du bois. Le pinot noir entre en majorité dans l’assemblage, suivi du meilleur du chardonnay. La prise de mousse dure plusieurs années, ce qui permet au vin de vieillir harmonieusement sur lie avant le dégorgement, méticuleusement effectué à la main. C’est un vin de haut niveau comme le laisse constater sa couleur superbe, d’un or intense et brillante. Le bullage est dense, fin, presque nuageux. Le nez est splendide de fraîcheur, fin et élégant aux parfums d’amandes, de grillé et de fleurs des champs. La bouche est une caresse, suave, vivante, briochée et miellé.

Bollinger Grande Année rosé 1995
Précieux parce que rare, le rosé reste un événement chez Bollinger. Le dernier en date remonte au millésime 1990. Élaboré avec le même soin que le“Grande Année” blanc, il est assemblé avant la prise de mousse avec du vin rouge exceptionnel lui aussi, celui de la célèbre parcelle de 70 ares :“la Côte aux Enfants” à Ay. Cette vigne fut surnommée ainsi, car seuls les jeunes enfants aux jambes dégourdies, pouvaient gravir sa forte pente afin de cueillir délicatement les baies de pinot noir. Ce vin rare nous a enchanté, d’abord de sa robe, indéfinissable par les mots, tellement les nuances de couleur rosé et de brillance, se marient entre les bulles. Le bouquet évoque irrémédiablement les fruits noirs puis les fèves de cacao, le pain d’épices. La bouche est un modèle de gourmandise ronde et puissante tout en restant sobre, savoureuse par les notes de caramel et fruits mûrs… et ça dure longtemps!

Bollinger R.D. 1988 
La dénomination RD signifie “récemment dégorgé”. C’est un vin singulier, unique, magique, issu de l’assemblage “Grande année”, mais son vieillissement prolongé aiguise admirablement sa complexité aromatique. Le dégorgement est toujours récent lors de la mise du vin sur le marché, celui a été effectué en juin 2001, ce qui lui confère une fraîcheur exceptionnelle sur un velouté grandiose. Alors que dire pour traduire l’émotion de la dégustation d’un RD ? Élégance, raffinement, race, puissance des parfums, complexité… voilà “Carmen” dans une robe Givenchy!.. une larme d’émotion apparaît aux prémices de l’oeil.

Bollinger Spécial Cuvée

 L’expérience est audacieuse: servir en dégustation la cuvée “la plus simple”, “entrée de gamme”, après celle dite “haut de gamme”. La qualité du Spécial Cuvée non millésimé démontre la preuve de la perfection de la gamme des champagnes Bollinger. En dégustation, elle n’a pas démérité, certes plus simple et surtout moins massive que le RD, la Spécial Cuvée reste un modèle du genre. Champagne vineux au nez puissant de noisette et fruits à chair blanche, bouche riche, ronde et équilibrée, finale joyeuse, apétante et épatante!

L’Epicuvin remercie l’équipe du restaurant “La Closerie” pour leur compétence, leur savoureux repas d’automne et leurs sourires.

Merci à tous les épicuriens, fidèles du club.

Merci encore et de tout coeur aux Champagne Bollinger pour ces vins uniques qui nous ont, ce soir, émerveillés et donnés… le vertige du blanc de noir.

Le site Bollinger: www.champagne-bollinger.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s