Croatie… Grands vins du monde

Chez Tony Molina à Bouzigues (Hérault)

La Croatie dispose aujourd’hui d’un vignoble de près de 60 000 hectares. Il s’articule en deux terroirs bien distincts: tout d’abord, la région classique méditerranéenne d’Istrie qui s’étend jusqu’à Dubrovnik en passant par Rijeka et les îles adriatiques de Hvar, Korcula, Lastovo et Vis. On y trouve principalement d’excellents vins rouges bien charpentés, issus de cépages autochtones tels que le plavac mali et le babic. Le second terroir est celui du nord de la Croatie continentale, dans les régions de Slavonie, qui produit essentiellement des vins blancs tels que le beli burgundac (pinot blanc), le gravesina (riesling vaudois), lesauvignon ou le traminac (traminer).

Ce soir pour nous nous sommes particulièrement intéressés au vignoble du littoral adriatique car, c’est écrit dans le paysage, les îles de Dalmatie et la presqu’île de Peljesac semblent faites pour le vin, d’autant que la culture de la vigne, apportée par la colonisation grecque, ne date pas d’hier. Chaque région a ses spécialités: le long de la côte Adriatique et dans les îles, on retrouve des vins rouges corsés (le Postup et le Dingac de la presqu’île de Peljesac, le Teran d’Istrie) et des vins blancs (Malvasia en Istrie, Posip, Kujundzusa, Zlahtina et Muskat)

Tous les vins présentés ici ont tous été achetés dans le pays producteur car leur distribution en France est quasiment inexistante. Les prix indiqués sont ceux pratiqués en Croatie chez des cavistes ou épiceries fines.

La dégustation

Les blancs
Kabola Malvazija reserve 2003 Istra 

On dénombre plus de 50 variétés différentes de Malvoisie en Europe (source Pierre Galet). Celle-ci serait la Malvasia istriana ouMalvazija istarska qu’on rencontre en Istrie mais aussi en Italie du Nord (province du Frioul-Vénétie-Julienne).
D’une belle couleur jaune doré, ce vin offre un opulent bouquet de fruits jaunes, d’épices douces et de fleurs épanouies. La bouche ronde, elle aussi très agréable, semble dominée par un élevage et une sur maturité qui l’alourdit un tant soit peu.

Sv. Klement 2004 Ile de Hvar 
C’est à partir de cépage Posip qu’Andro Tomic produit son meilleur vin blanc. Son nom fait référence à l’île de St Klement, inoccupée et située en face Hvar . Le vin présente une couleur jaune pâle brillante à reflets argent. Son nez évoque la fraîcheur du printemps, l’élégance d’un bouquet de fleurs fraîches, le zeste de citron, le jasmin. Finement mentholée, la bouche s’épanouit très agréablement par sa fraîcheur appétante et une longueur superbe. Ce vin superbe et original à séduit la majorité des dégustateurs, son prix se situe aux environs de 14 € .

Grgic Posip 2004 Ile de Korcùla 
Mike Grgic, est aujourd’hui une star qui a fait fortune en Californie. Ses vignes, de rouges (Plavac maliDingac) ou de blancs (Posip) , sont cultivées sur la presqu’île de Peljesac près de Korcula (deux endroits magnifiques où les vignes sont plantées en terrasses au-dessus de la mer depuis des siècles). Ce vin d’une grande amplitude aromatique à dominante miellée est une sorte de « Montrachet Croate » . Riche en bouche, complexe, gras, long, il garde une grande élégance, sans toutefois atteindre au génie. C’est un vin de gastronomie et mérite une aération préalable et peut être quelques années de plus. La bouteille est proposée entre 20 et 30 €.

Orto Nero Malvazija Istra 2002 Istra 
Simple dans son expression, ce vin de cépage Malvoisie, de culture bio est remarquable par sa fraîcheur, sa fine perlance et sa jolie longueur citronnée. C’est un vin délicat et gourmand aux notes de fenouil et à l’agréable minéralité qui présente un prix intéressant (7 €)

Les rouges

Mendek Mosaik 2003 Presqu’île de Peljesac 
Produit par la Kult Dionisa près de Dubrovnik, Mosaik est constitué de Plavac Mali et de Postup. Il dégage un joli nez de fruits rouges écrasés, de cacao, de violette et de kirsch. Sa bouche ronde et suave, d’une grande gourmandise et d’une belle longueur fruitée (arômes de cerise), évoque les saveurs de l’Irouléguy. Son prix reste tout à fait acceptable (15 €) .

Vinarija Dingac 2004 Presqu’île de Peljesac 
Ce vin est élaboré à partir du Plavac Mali, cépage indigène à petits grains denses, cousin du Zinfandel américain (Primitivo italien). Il montre une robe profonde, un fruité impressionnant très mûr et épicé, une forte structure tannique, un fort taux d’alcool. Ce vin révèle en plus une belle dimension de saveur apportée par un dosage judicieux du chêne. (30 €) .

Zlatan Plavac 2004 Ile de Hvar 
Installé à Hvar, Zlatan Plenkovic produit des vins maintes fois primés. Bien au-delà de ses frontières, il passe pour être le pionnier de la viticulture dalmate. D’une belle robe cerise noire intense presque opaque, le verre dégage un nez intense et riche, confiture de mûres et cerises à l’eau-de-vie, gourmand avec une impression de douceur. L’attaque en bouche est ronde et fraîche, évoluant vers une puissante barrière tanniques qui laisse une bouche un peu sèche en finale. Cette cuvée est distribuée assez largement dans le pays et ne coûte qu’une douzaine d’euros. Le vigneron propose également une cuvée barrique plus concentrée et plus chère.

Tomic Plavac 2005 Ile de Hvar 
Outre son onéreuse cuvée « barrique »(100% Plavac Mali), Andro Tomic offre un assemblage plus facile d’accés composé de Plavac Veliki, Plavac Mali and Drnekušica. Le 2005 est déjà remarquable par sa souplesse, son fruit et une originale note bitumée. Sa bouche tendre et équilibrée lui offre une place de choix pour accompagner une cuisine simple mais savoureuse

Doux
Tomic Hectorovitch Prosek Ile de Hvar 

Le Prosek d’Andro Tromic est un vin de dessert passerillé en assemblage de cépages Bogdanuša, Maraština, et Pr c . Il n’est produit que sur les côtes dalmates. Sa belle robe acajou orangé, brillante et limpide peut donne lieu à une observation rêveuse. Le bouquet explose entre pruneaux, fruits secs, pain d’épices, tabac, noix de muscade et kumquat. La bouche d’une rondeur et d’un soyeux épatant monte en puissance sans lourdeur et toujours avec élégance. Ce superbe vin de dessert opulent et gras pourrait accompagner aussi les fromages puissants de la côte dalmate. (25 € / 50cl)

Le repas et d’autres vins méditerranéens

Moules en sauce, façon « Tony »

Les coquillages du bassin de Thau

Marquès de Riscal D.O. Rueda 2002 (Province de Valladolid, Espagne) 

Huîtres de Bouzigues gratinées

Villa Solais D.O.C. Vermentino di Sardegna 2002 (Sardaigne) 

Tagliatelles Fraîches aux fruits de mer

Pradio Tocai Friulano D.O.C. Friuli Grave 2002 (Province du Frioul) 

Bovin Vranec (République de Macedoine) 

Tarte aux Poires

(d.) de Blanes AOC Muscat de Rivesaltes 2004 (Catalogne française) 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s