Émotions en blancs…

La Cave Secrète, un bien grand mot pour des vins que nous avons déjà dégustés au club avec vous ou ailleurs. Cette sélection est, en tout cas, une série de bouteilles qui m’a interpellée et que j’avais envie de partager à nouveau.

Tous les styles, tous les millésimes sont représentés. Liberté… C’est la fin de l’année scolaire, les vacances approchent !

Châteauneuf du Pape Château Vaudieu 2003 
Ce joli Chateauneuf finement miellé a séduit d’emblée les dégustateurs. Son bouquet délicat de fruits blancs, de fleurs épanouies, d’épices, de brin de menthe et sa bouche ronde et élégante, ciselée de poires donnent à ce vin un très agréable coté charmeur.
Bekaa Valley (Liban) Massaya « Classic » 2003 
En 1998, Sami Ghosn propriétaire du domaine, fonde, une association franco-libanaise avec l’intention de produire un grand vin . Il associe sa famille avec Dominique Hébrard, ex-copropriétaire du Château Cheval-Blanc, Hubert de Boüard de Laforest, du Château Angélus ainsi que Frédéric et Daniel Brunier, du domaine du Vieux Télégraphe (excusez du peu) Ils décident d’appeler ce vin Massaya, le crépuscule, afin d’immortaliser cet inoubliable coucher de soleil rose sur le Mont Liban. C’est la cuvée milieu de gamme que nous avons goûtée ce soir. Elle nous a un peu laissé sur nos attentes ; le vin est riche, boisé aux parfums de pâtes de coing et de cake. La bouche reste dans le style, ronde, briochée, onctueuse, longue mais manquant cruellement d’élégance, un vin spectaculaire mais facile.
Saint Joseph Delas «  les Chaleys » 2001 
Les « Saint Jo » blancs ont aujourd’hui, le vent en poupe, cette cuvée de Delas en est un vibrant témoin. Les parfums sont complexes et déclinent l’abricot, la poire, l’amande fraîche, le miel, les fleurs blanches. La bouche est ronde à souhait bien équilibrée, ouverte et élégante. La finale un peu chaude est soulignée par une belle minéralité et c’est tant mieux.
Savennières Damien Laureau « le Bel Ouvrage » 2002 
Peu connu, ce jeune vigneron proposent une gamme de chenin de belle race, dont « le bel ouvrage » épicé et puissant, fruité et vif, élégant et long. À découvrir.
Vino de Tavola (Isola d’Ischia) Pietratorcia « Scheria bianco » 2000 
Présenté lors du salon Origine du Goût de Montpellier (25/10/05) ce vin en provenance directe de la baie de Naples est une pure merveille de finesse, de complexité et de générosité. Ce blanc pur composé de fiano et biancadella, laisse les arômes d’agrumes mûrs, de figues, de garrigue et de fleurs envahir le nez et la bouche… Et c’est une bénédiction ! Grazié
Pessac Léognan Château Le Thill Comte Clary 2002 
Dès l’ouverture, le sauvignon blanc explose au nez. Facile d’accès, le vin n’en reste pas là avec une agréable présence et une profondeur digne des grands terroirs, le boisé est élégant, l’équilibre parfait, c’est un nectar riche, vif, long, gourmand et de grand avenir.
Minervois Domaine de la Tour-Boisée « Marie Claude » 1999 
Jean Marie Poudou déclare lui-même vouloir faire un vin blanc à l’ancienne, sans artifice ni technologie et qui puisse vieillir. Nous lui disons « Bravo, c’est une réussite » ! Le bouquet légèrement oxydatif (tout le monde n’est pas fana!) complexe, ouvre ses diverses facettes au nez suivant son aération. La bouche est mûre, veloutée, soulignée d’iode et de garrigue… Délicieux!
Vin de Pays de l’Hérault Grange des Pères 2000 
Surprise, nul n’attendait ici ce vin apporté gentiment par Laurent, un fidèle du club. Nous lui disons merci comme nous remercions aussi à M. Vailhé pour ce jus puissant et fin, très fruits mûrs, floral, riche et long qui rivalise avec les meilleurs et laisse toujours un grand souvenir.
Costières de Nîmes Château Amphoux Galion des Crêtes « grain par grain»  2001 
Ue roussanne pure, ramassée tardivement et voilà un vin gras, riche, sec, épicé (safran), oxydé (noix fraîche) mais manquant de finesse et d’équilibre. Ça reste un vin intéressant, mais que boire avec ?

Vin de Table Domaine Gaujal «Vendanges Extrêmes » 2001 
Le piquepoul tardif de M.Gaujal ? On connaît bien à l’Epicuvin pour l’avoir dégusté un grand nombre de fois et ce soir c’est encore un miracle. 2001 a transcendé ce grand vin liquoreux aux fruits épicés, admirable de puissance, de « rôti » et d’équilibre. OUAHOU ! Précipitez vous pour acheter ce nectar, vendu au domaine à un prix angélique,
Coteaux du Layon-Ramblay Domaine des Sablonettes « Noblesse » 1997 
Grand millésime, grand terroir, grand vigneron, encore une magnifique réussite pour un liquoreux complexe, fin, excessivement savoureux et long… Encore un autre excellent rapport qualité prix.
Sauternes Château Guiraud 1986 
Vingt ans et il en paraît cinq, le terroir de Sauternes reste indéniablement un lieu magique pour nos palais d’amateurs. Fraîcheur et feux d’artifice royal au programme pour cloturer cette chaude soirée d’été… Qui s’en plaindrait !

Le Classement des dégustateurs : Secs 1er Grange des Pères – 2e Le Thill Comte Clary – 3e Laureau Doux 1er Gaujal – 2e Guiraud – 3e Sablonettes

Bravo à tous, merci encore et bonnes vacances

Restaurant Mazerand , Lattes (Hérault)

servis au cours du repas :
Vin de Pays des Côtes de Thongue Domaine de l’Arjolle « Equinoxe » 2004 **
Châteauneuf du Pape Domaine de Cristia 2001 ***
Vin de Table de France La Croix Belle « Soulenque » ***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s