L’avis de Daniel… sur 21 millésimes de Daumas Gassac blanc

Daumas-Peynaud-200

À Aniane,  au Mas Daumas Gassac

Commentaires de dégustation par Daniel Roche d’une fantastique intégrale des 21 premiers millésimes de blanc produits au Mas Daumas Gassac à Aniane (Hérault) de 1986 à 2006.

Rappelons que les premiers millésimes du Daumas Gassac blanc étaient composés pour un tiers de Chardonnay, Viognier et Petit Manseng avec une pointe de Muscat. À partir de 1991, l’assemblage s’est enrichi de cépages rares et peu communs dans nos régions. D’abord de la Petite Arvine (Suisse) et du Sercial (Portugal), puis du Petit Courbu, du Sémillon, du Chenin, du Voskeat(Arménie) et enfin, une infime partie de Godello (Portugal), Fiano d’Avellino (Itale), Krakhouna (Géorgie), Zyalska (Croatie),Neherleschol (Plateau du Golan), l’ensemble de tous ces cépages complémentaires ne dépassant pas 15% .

Mas Daumas Gassac blanc, Vin de Pays de l’Hérault

2006 Jaune pâle brillant, nez timide à l’ouverture mais profitant de l’aération pour offrir des notes florales et fruits blancs, bouche ronde, charmante et équilibrée, bonne longueur 

2005 Exubérant, typé pain d’épices, miel, noisettes grillées, très gourmand, rond, élégant et riche

2004 Jaune soutenu, nez fin et frais, notes de thé et de d’épices, bouche ronde, riche, lourd en finale, long

2003 Bouquet puissant, épicé, culinaire, bouche sphérique, minérale, un vin solaire, long

2002 Jaune cuivre brillant, nez mûr, confit, oriental, bouche riche, élégante, grande maturité

2001 Puissantes notes empyreumatiques, fruits jaunes, gourmands, bouche linéaire, chaude

2000 Expression classique, fin, floral, élégance timide, belle matière en bouche, en phase de sommeil

1999 Or soutenu brillant, bouquet riche, malté, tenue parfaite en bouche, rond et minéral

1998 Nez de rôti, puissant, complexe, bouche équilibrée, corps massif et élégant, tellurique

1997 Une friandise, élégante, toute en finesse et en dentelle, équilibre parfait… le charme absolu

1996 Évolué, floral, Havane, fruits jaunes confits, saveurs sucrées et fraîches, généreux et long

1995 Bouquet de roses, d’épices douces et de guimauve, précision étincelante, naturaliste

1994 Nez fin, élégant, citronné, exotique, belle matière sur le palais, intense, un peu chaud, long

1993 Très aromatique, floral et fruits secs, équilibre remarquable, gras, généreux

1992 Puissant, nez pâtissier, gourmand mais frais, hédoniste par excellence

1991 Fin et particulièrement élégant, bouche ronde, paysagée, terreau et truffe blanche mais chaud

1990 Nez puissant animal, coing, amande, mousseron, bouche ronde et généreuse, un peu brouillon

1989 Fermé, massif, muscaté, riche, bouche opulente manquant un peu de finesse, mais long

1988 Un vin hors du temps, arômes de vieux malt, solaire, épicé, grillé… un vin énorme

1987 Festif, épicé, coloré de fruits mûrs et de pot-pourri, superbe texture en bouche rond et joyeux

1986 Couleur cuivre or, nez de confit, bouche légère, d’une grande délicatesse, bel équilibre simple. 

ssac balnc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s