10, 20, 30, 40 plus tard !

 » Vins de Légende » n° 35.

 » 10, 20, 30, 40 plus tard ! « 

Millésimes  2006 – 1996 – 1886 – 1976 en horizontale bicolore

Des Grands vins rouges et blancs prestigieux conservés amoureusement dans une cave, qui s’offrent à nos papilles dix, vingt, trente et quarante ans plus tard… C’est le rêve !

vl-35-1C’est aussi le thème de ce 35ème épisode de « Vins de Légende »…

 

vl-35-2 10 ans plus tard… 2006

Blanc : Domaine Jean Louis Chave   – Hermitage * * * *
           Une belle robe or brillant débute la dégustation. Un bouquet moyennement intense mais superbe en complexité offre des notes de fruits jaunes mûrs, de fleur d’acacia, de noisettes fraîches, de cédrat, de miel… (La liste serait longue). En bouche, la matière est sphérique, tout en rondeur, en volume de gras. Largement fruités et floraux, les arômes s’ouvrent par palier sur un support délicatement minéral. En finale, le vin perdure plus de 12 secondes et n’est qu’en début de carrière.

 

 

 

 

vl-35-3Rouge : Mas Mortiès « L’opportuniste »   –   Languedoc-Pic-Saint-Loup   * *
           Grenat foncé très dense, la robe offre une première approche remarquable. Quel nez ! intense, très mûr autour de notes de fruits confits, de tapenade, de poivre sur des penchants oxydatifs. La bouche est très aromatique, cependant décevante avec sa matière en demi-corps, tertiaire, chaude et tannins ardents.

Rouge : Mas Mortiès « Jamais Content »   –   Languedoc-Pic-Saint-Loup   * * * (*)
Le ton est donné, la robe de syrah est noire ! Le bouquet intense s’ouvre doucement, très méditerranéen, olive, cacao, mûres, garrigue… La bouche est ronde, réglissée, savoureuse, énergique , les tanins sont lisses et longs… Parfait

 

20 ans plus tard… 1996

Blanc : Clos de la Coulée de Serrant – Savennières – Coulée de Serrant   * * * * (*)
« Voilà un vin vivant », c’est l’impression incroyable que l’on ressent en dégustant ce blanc merveilleux. La complexité et la fraîcheur du nez est un ravissement avec ses notes de terre humide, abricot, guimauve, safran… La bouche énergique et fougueuse laisse à deviner un vin sec et moelleux à la fois ! c’est rond, élégant, nerveux et très long!

Rouge : Château Cos d’Estournel   – Saint-Estèphe 2 ème Grand cru classé   * * * *
.           Le classicisme à la Bordelaise par la robe grenat foncé profonde, par le bouquet aux allures de forêt d’automne, de fruits noirs et cuir de Russie. La bouche poursuit dans le même style, élégante, raffinée, équilibrée, riche, tannins soyeux et belle longueur.

30 ans plus tard… 1986

vl-35-5Blanc : Blanc : Clos du Mont-Olivet  – Châteauneuf-du-Pape   * * *
         Robe or pâle un peu terne, nez puissant et ensoleillé fruits secs, floral et épices, bouche fraîche, minérale, en demi-corps, aromatiquement un peu éteinte.

Rouge : Bouchard Père et Fils  – Beaune-Grèves 1er Cru
« Vignes de l’enfant Jésus »     * * *
           J’attendais beaucoup de ce grand Bourgogne réputé. Trente ans plus tard qu’en est-il ? Si la robe cerise pâle est parfaite, le nez s’exprime faiblement sur le cuir et les griottes. Certes, la bouche est élégante, sur des notes de sous-bois, mais un peu faible en matière et en rondeur et les tannins ressortent.

40 ans plus tard… 1976

vl-35-4Blanc : Maison Duhard – Vouvray     * * * *
.            Belle surprise avec ce modeste vin de Loire qui derrière 40 années de cave offre généreusement de doux parfums de fruits confits, de fleurs et de fruits secs, d’épices douces l’ensemble souligné d’un grillé délicat. La bouche est tendre et cependant riche, équilibrée, gourmande, minérale… On en reprend c’est sûr !

Rouge : Château Mouton-Rothschild – Pauillac 1er Grand cru classé  * * * * (*)
.            La majesté parle tranquillement ! Le grand Pauillac fier de sa deuxième année de classement en premier cru, assure la partie ! nez intense complexe, élégantissime, racé, très animal d’une grande tenue. La bouche perdure sur de superbes arômes de fruits noirs et d’épices, de moka, de menthe et terreau… Divin !

 

 

———- 0 ———

vl-35-6Salade de poulpes et légumes colorés de saisons

Domaine Sant’Armettu « A marreda » – Corse-Sartène – rosé 2015 (magnum)   * * * (*)

vl-35-7Dos de loup au piment d’Espelette, gnocchi au Pesto

Château de Nalys  – Châteauneuf-du-Pape – blanc 2014 (magnum) * * *

vl-35-8Eclair aux fruits rouges et crème légère vanille

Michel Chapoutier  – Rivesaltes 1986 * * * *

———- 0 ———

 

Samedi 2 juillet 2016 au Bistrot d’Ariane (Lattes)

Merci à tous,

Daniel Roche

Les photos sont de Marc Touchat

 

Barème des notes :
  vin défaillant,
*  vin moyen, décevant,
* *
    bon vin, correct,
* * *  très bon vin,
* * * *  vin excellent, de haut niveau,
* * * * *  vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s