Grands liquoreux, Vins de Légende n°7

Gustarium du Mas de Saporta, Lattes (Hérault)

Depuis que l’homme est vigneron, il produit des vins liquoreux. Les Grecs et les Romains en raffolaient et 25 siècles plus tard, les amateurs gardent toujours dans leur cœur une place privilégiée pour ses vins de plaisir absolu.

En cette veille de Noël et après un choix difficile, nous avons ouvert 10 bouteilles de liquoreux, pour un moment de réjouissance rare. Dégustées à l’aveugle dans cet ordre, en voici quelques commentaires…

Domaine La Croix St Roch « muscat passerillé » 1998 – Vin de table 
Ce sont quelques ares de muscat petit grain que le talentueux et modeste Jean Pierre Boissier récolte très tard sur les coteaux de St Christol, près de Lunel. Ce vin non muté, est produit à partir de raisins passerillés sur souche. Le résultat est superbe. Le bouquet explose de senteurs d’agrumes confits, d’abricot au sirop, de notes épicées de safran et de gingembre, de coing. La bouche se caractérise par une fraîcheur remarquable, des notes florales, mentholées et une élégante finale citronnée.

Cave des Vignerons de Frontignan “20 ans hors d’âge” – Muscat de Frontignan 
Devenu un must parmi les grands liquoreux du Languedoc, ce muscat de Frontignan paraît venir d’un autre âge. Couleur ambrée, nez intense de cacao, de pruneaux cuits, de cuir, de noix, de champignon, d’écorce d’orange, un véritable festival! La bouche est puissante, ronde, affirmée dans ses arômes, très douce et parfaitement équilibrée, la longueur est étonnante… Bravo!

Massandra “Le Nectar de Massandra” 2001 – Ukraine 
Sur le bord de la mer Noire, en Crimée, se situe la cave de Massandra qui, paraît-il, est la plus impressionnante du monde. Fondée par le tsar Nicolas II en 1894, elle conserve en sont sein une collection fabuleuse de vins anciens parfaitement conservés. Aujourd’hui le domaine propose toute une série de vin doux dont ce nectar composé de furmint et de muscat, sa robe ambrée brille de mille feux, tandis que des parfums puissants de tabac blond, de pâte de coings, de marmelade d’oranges, de crème caramel s’échappent du verre. La bouche est élégante, de puissance modérée, très souple et légèrement minérale. Ce nectar est à coup sûr d’un très bon rapport qualité prix.

Carole Bouquet « Sangue de Oro » 2002 – Passito di Pantelleria – Italie 
Sous les feux des médias, l’actrice se fait souvent ambassadrice de ce vin fabuleux de l’île sicilienne de Pantelleria et l’on sent qu’elle y prend beaucoup de plaisir car son vin est remarquable. Sans faire de jeu de mot, le « bouquet » est superbe, puissant, riche de notes d’agrumes et de pêches au sirop. Le vin doré déploie en bouche une fine dentelle d’arômes solaires, de fruits confits, de fleurs épanouies, de raisins, de pain d’épices. La longueur finale reste modeste, mais l’ensemble est excessivement délicieux.

Domaine de la Bongran “cuvée spéciale botryrisée” 1989 – Macon Clessé 
Véritable cuvée de légende, Jean Thévenet propose quand le millésime le permet une cuvée botryrisée. En 1989 le résultat fut prodigieux. Le bouquet est énorme, véritable éventail de parfums de fruits, de grillé, de fleurs, de rôti, d’épices, tandis que la bouche suave et ronde, s’étire sur une fraîcheur exaltante. La longueur dépasse les 15 secondes. Fabuleux !

Tenuta Il Poggione 1990 – Vino Santo di Toscana – Italie 
La tradition des vino santo est toujours présente en Toscane ou le cépage trébianno prend la plus grande place. Le style de ces vins est plutôt rustique contrastant avec la grande élégance de nombreux autres liquoreux. Avec ses arômes de fleurs fanées, d’épices, de sous-bois, de cuir et d’eau-de-vie, la bouche reste savoureuse et classique.

Oremus 1999 6 puttonyos – Tokaji Aszù – Hongrie 
Vin mythique, le Tokay de Hongrie exhibe sa renaissance depuis la disparition du rouleau soviétique. Quelques grandes maisons européennes ont investi dans la région de Tokaji et produisent des moelleux qui renouent avec la grande tradition des vins préférés de Voltaire. D’une puissance phénoménale Oremus qui appartient à la famille Alvarez, propriétaire de Véga Sicilia, présente les caractéristiques d’un liquoreux parfait. C’est un vin complexe, fin, au bouquet raffiné, à la bouche ronde, miraculeusement dense et élégant, doué d’une finale interminable et magique !

Château d’Yquem 1991 – Sauternes 
Yquem est un mythe nous le savons très bien pour l’avoir souvent dégusté et visité (voyage du club en mai 2005). Cependant, cette bouteille n’a pas convaincu; trop boisée et manquant de netteté, ce joyaux reste frais et puissant.

Château Suduiraut 2003 – Sauternes 
Issu d’un millésime d’anthologie, le Sauternes de Preignac est un modèle du genre mettant en valeur toutes les qualités de ce terroir unique. Bouquet puissant et précieux de fruits rôtis, de minéral et d’épices, bouche voluptueuse, équilibrée et longue il est déjà fabuleusement bon et le restera certainement pendant de nombreuses décennies.

Domaine Cauhapé “Quintessence du Petit Manseng ” 1999 – Jurançon 
Elégance sans faille, précision des parfums rares de truffe blanche, de noisettes fraîches, de caramel au beurre, bouche fraîche et enveloppante, longueur phénoménale… la cuvée phare d’Henri Ramonteu a éclairé par sa puissance et sa générosité le final de cette « dégustation de légende ».

Merci à tous,

Le classement des dégustateurs: Oremus, Suduiraut, la Bongran, Cauhapé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s