Le meilleur des Terrasses du Larzac

terasses3

Au restaurant « Vins de l’Horloge » à Montpeyroux (Hérault)

L’idée de mise en place d’une hiérarchisation des Coteaux du Languedoc sur trois niveaux ne datent pas d’hier. La diversité des terroirs, la typicité climatologique des territoires, le caractère aromatique personnalisé de chacun, avaient déjà poussé à créer, en plus des 3 crus (Faugères, Saint Chinian, Clairette du Languedoc), les 12 terroirs VDQS (passés AOC en 1985). Aujourd’hui, 7 zones climatiques sont en cours de reconnaissance à l’INAO… la zone des “Terrasses du Larzac” est l’une d’entre elles. C’est une des plus vaste du Languedoc avec 3700 hectares, elle regroupe plus de 30 communes, de Moules et Baucels à Octon, de Gignac à Pégairolles de l’Escalette. Les vignes reposent sur des sols argilo-sableux chargés de cailloux, de ruffes rouges en couche marno-calcaires dominées par les hautes falaises de calcaire jurassique. L’hiver est plus froid que le climat général de l’Hérault, l’été y est plus chaud. Bien abrité, le printemps démarre parfois en avance et l’automne est souvent doux et serein. Toutes les conditions sont donc réunies pour produire des vins de haut niveau qualitatif. Voici quelques bouteilles dégustées par une quinzaine de membre du club en compagnie de Jean Pierre Venture, vigneron à Aniane, au Mas de la Seranne, qui a été notre guide!

terasses1

Domaine Souyris “tradition” 2000 Coteaux du Languedoc
D’une présentation impeccable aux nuances rubis foncé, la cuvée “tradition” présente avec netteté un bouquet d’intensité moyenne de caractère méditerranéen marqué. Des notes de fruits des bois, de réglisse, d’épices en sont les constituants. L’attaque en bouche est souple tout comme son évolution où l’on décèle une bonne fraîcheur ainsi que des tannins fins. C’est un vin de constitution moyenne, facile à déguster et très plaisant par son équilibre.

Domaine Honoré Audran 1999  Coteaux du Languedoc
Cette cuvée produite seulement à 4000 bouteilles (1 hectare à un rendement de moins de 30 hecto) arbore fièrement une belle robe rubis pourpre très foncée. Tandis que le nez explose de notes grillées, de cassis, de tapenade et de jus de viande, la bouche présente un corps sculpté et velouté, gras, charnue évoquant les saveurs de viande rôtie, de cerise noire et de chocolat. D’une finale épicée et longue c’est un vin qui, vendu à moins de 7 Euro, est une incontestable bonne affaire pour l’amateur.

Mas de la Serrane “griottier” 2000 Coteaux du Languedoc terasses2Sur une base de grenache et de cinsault, la cuvée “griottier” est un réel vin de plaisir. D’une robe rouge tendre aux nuances rubis, il présente un nez fin et fruité où se décèlent des parfums de fleurs sauvages et de cerises à noyaux. La bouche est ronde, tout en souplesse et élégance, d’une finale réglissée et fraîche, ce vin pourra attendre encore quelques années sans défaillir.

Domaine Granoupiac “les creisses” 1999
Coteaux du Languedoc 

La belle couleur pourpre -noir évoque au premier regard un vin au caractère fort. Il se distingue par un nez de fruits noir, souligné d’un boisé très présent mais de qualité, à l’aération le caractère animal du terroir apparaît. En bouche, la matière domine par une mâche musclée et on devine des arômes de myrtille et de torréfaction. Encore difficile d’accès, avec un peu de dureté en finale, c’est un vin qui nécessite une bonne aération et qui devrait s’épanouir dans les 5 prochaines années.

Cave de St Saturnin “Seigneur des deux vierges” 1999 Coteaux du Languedoc-Saint Saturnin (?)
La cuvée vedette de la cave de Saint Saturnin croule sous des médailles et récompenses amplement méritées. Cependant la bouteille goûtée ce jour nous a semblé manquer de netteté et de sincérité aromatique, la bouche sale et fuyante ne peut être comparée avec les dégustations antérieures de cette cuvée sur le même millésime. À revoir.

Domaine La Croix Chaptal “cuvée charles” 1999 Coteaux du Languedoc 
C’est sur un sol profond de galets que les vignes de syrah, de grenache et de carignan tirent le meilleur du terroir avec cette cuvée en tout point remarquable. La robe rubis pourpre presque noire prélude à un nez intense et complexe de cerises mûres, d’aromate de garrigue et de steak au poivre. En bouche, puissance et élégance vont de paire. L’équilibre parfait, les tannins veloutés en font une bouteille riche à consommer dès aujourd’hui sur des confits de viande ou un vrai cassoulet et ce, pendant encore quelques belles années.

Mas de la Serrane “clos des immortelles” 1999 Coteaux du Languedoc
Voici un Coteaux du Languedoc impressionnant, velouté, rond et doté d’une superbe texture aromatique. Le bouquet développe d’élégants parfums de fruits noirs, d’épices exotiques, de cacao grillé, de cuir neuf. C’est un vin bien fait, moyennement corsé et de bonne mâche. Ces arômes de fruits confiturés, de lard et d’herbes de garrigues s’évanouissent après une belle finale complexe et satinée.

Château de Jonquières “renaissance” 1998 Coteaux du Languedoc 
Vêtue de grenat pourpre, presque noir, cette cuvée “haut de gamme” se distingue par de délicieuses senteurs de fruits noirs, de figue mûre et de chocolat “Mon Chéri”. Essentiellement composé de grenache (+ 1/3 de mourvèdre) ce vin est moyennement corsé, riche, séveux en bouche et regorge d’arômes de fruits noirs, de cachous à la réglisse et de noyaux de cerise. Soyeux et rond, il se termine par une finale qu’on souhaiterait plus longue.

Domaine de l’Aiguelière “côte rousse” 1998 Coteaux du Languedoc – Montpeyroux 
Cuvée fétiche des dégustateurs de l’EPICUVIN, les vins de l’Aiguelière mettent en général tout le monde d’accord. C’est encore le cas aujourd’hui où la”côte rousse” 1998 a impressionné par sa puissance, sa fraîcheur et sa netteté aromatique. Outre une robe opaque et noire, ce délicieux vin de Montpeyroux révèle un nez d’herbes fumées, de caramel, de poivre, de purée de cassis, de liqueur de pruneau et de jus de viande. Cette complexité n’est pas absente en bouche qui développe un fruitée mûr, des senteurs d’épicerie ancienne et une extraction d’haltérophile, la finale d’une bonne longueur permet à cette belle bouteille d’envisager l’avenir avec sérénité.

Autres vins dégustés pendant le repas:

  • Mas Brunet 1999 Coteaux du Languedoc 
  • Domaine des Grecaux 1999 Coteaux du Languedoc-Montpeyroux 
  • Mas de la Serrane “clos des immortelles” 1998 Coteaux du Languedoc 

Merci à tous
terasses4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s