Languedoc 2004, 7 ans plus tard (n°16)

Au Bistrot d’Ariane – Lattes (Hérault)

Le millésime 2004 est venu en Languedoc comme un soulagement après les dures chaleurs de l’année précédente. Hiver et printemps humides et frais, d’où des retards dans la végétation, sorties conséquentes de grappes, belle floraison, été ensoleillé, pluie du 15 août au rendez-vous et pour couronner le tout, mistral et tramontane ont rafraîchi le terroir en fin d’été. 2004 est donc une belle année de fruit respectant les équilibres et laissant au vigneron la possibilité de ciseler le profil de ses cuvées.
Voici quelques bonnes cuvées provenant des terroirs de Nîmes à Collioure, avec un invité ardéchois. Les vins ont été dégustés à l’aveugle, dans l’ordre ci-dessous (verre Spiegelau), les bouteilles ayant été ouvertes et aérées le matin.

Dégustations

      Coteaux du Languedoc – Mas d’Aumières « A« 
Robe grenat légèrement trouble, nez mûr de pruneau, de cuir, netteté approximative. Jolie bouche ronde, au registre aromatique évolué, aux tanins fondus et à la finale équilibrée, manque de charme cependant.

      Côtes de la Malepère – Domaine de Cazes « Le clos des chênes« 
Robe rubis foncé pour ce joli vin fin aux notes de fruits noirs et de réglisse. En bouche, la finesse reste de mise. Élégant et net, le vin apparaît simplement savoureux et frais et l’une longueur correcte. Un vin très agréable pour un petit prix dans cette appellation à suivre et toujours en pleine progression

Coteaux du Languedoc-Montpeyroux – Domaine d’Aupilhac « Cocalières« 
Dans sa belle robe grenat pourpre majestueuse, le maître de Montpeyroux nous propose sa cuvé d’altitude, au nez discret, épicé, et floral. L’attaque en bouche est superbe, l’évolution fougueuse, fraîche, minérale, aux notes de jus de viande et de réglisse. L’ensemble riche et concis est encore assez austère et demande quelques années de cave.

Collioure – Domaine de la Tour Vieille « Puig Ambeille »
D’un aspect puissant, au noir teinté violet, le vin exprime des parfums simples de fruits rouges, de boisé, d’épices. La bouche riche et assez ronde évolue vers des notes mentholées, mais la chaleur prend le dessus et le vin reste lourd, « pas sexy ».

     Minervois – Villa Serra  
Avec une couleur profonde grenat brillante et un nez puissant de cacao, d’épices poivrées, de cassis, la première approche est de bon augure. Le vin attaque en bouche franchement, puis évolue sur un bel équilibre, rond, élégant. La finale est fraîche, réglissée, « classique »!

     Coteaux du Vivarais – Domaine Gallety (pirate) 
Un violet intense présage une dominante syrah, le bouquet confirme avec des notes poivrées, des fruits noirs et du cuir. Frais, gourmand, tendu, fin, le vin sait se tenir en bouche et discute longuement au palais d’histoires d’épices et de voyages gourmands.

     Coteaux du Languedoc – Mas de la Barben « Calice »
Quel nez ! complexe, élégant, fruité, discrètement souligné d’épice et de minéral. Par sa rondeur, la bouche tapisse le palais évoquant, de beaux arômes culinaires gourmands d’épices et de jus de viande. La longueur est surprenante… Un vin hédoniste !

     Coteaux du Languedoc-Pic St Loup – Clos Marie « Simon« 
Robe foncée presque noire, un nez puissant mais simple, une bouche vive et dure finissant sur des notes de moisi, cette bouteille a un problème.

     Coteaux du Languedoc – Château Haut-Blanville « Clos des Légendes« 
Une robe noire et majestueuse drape les parois du verre. Un nez intense et envoûtant évoque les cuisines d’un grand cuisinier. Quant à la bouche, elle glisse laissant par sa fraîcheur, son intensité et ses tanins précis, un souvenir durable de fruits et d’épices exotiques. Superbe !

     Coteaux du Languedoc – La Clape – Château de La Négly « Falaise« 
Dans le registre puissant et raffiné, la Négly sort toujours parmi les meilleurs. Le nez est puisant, mentholé, grillé, d’une netteté remarquable. En bouche, l’équilibre est parfait, las tanins ciselés la finale fruitée, gourmandise assurée.

     Saint-Chinian – Château Saint Martin des Champs « Cuvée Mathieu« 
Intensément coloré, le vin présente aussi un bouquet riche et intense où les notes d’eau-de-vie de cerise ne sont pas absentes. En revanche la bouche reste ample, élégant et se paye même le luxe d’une fraîcheur étonnante en finale, toute en minéralité. Délicieux !

Les vins préférés des dégustateurs :

  1. Haut-Blanville
  2. La Négly
  3. Gallety
  4. Aupilhac.

Repas:

  • Côtes du Roussillon (blanc) – Domaine des Chênes « Les magdaléniens »
  • Coteaux du Languedoc-Montpeyroux – Domaine de l’Aiguelière « Côte rousse »
  • Coteaux du Languedoc – La Réserve d’O « O » (magnum)
  • Maury – Domaine du Dernier Bastion « tradition »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s