L’Epicuvin en CORSE !

Une semaine en vadrouille sur l’Ile de beauté,
de ports en ports,
de domaines viticoles en lieux pittoresques,
de restaurants sympas en d’autres gastronomiques…

Ce voyage fut un vrai bonheur pour notre petit groupe,
au pays du nielluciu, du sciacarellu  et de vermentinu !

corse24EPICUVIN TOUR 2016  en CORSE

Ceci est  le récit de notre voyage touristico-oenologique .

——- o ——

Vendredi 27 mai : Le départ…

Le départ de Montpellier est donné, nous grimpons dans le mini-bus, tout le monde est en forme !

Deux heures plus tard, nous arrivons sur le port de Marseille, l’embarquement ne se fait pas attendre à bord du Kalliste et l’appareillage vers l’île de beauté nous permet d’admirer coté mer, la cité phocéenne.
marseille depart

La « Bonne Mère » nous souhaite un bon voyage…
marseille depart2

Un joli dîner à bord nous attend, déjà des vins de Corse circulent sur la table……. avant une nuit calme dans nos couchettes respectives.

Samedi 28 mai : Propriano et Sartène…

Il est tôt (7h),  c’est l’arrivée à Propriano, l’air est pur, le soleil brille et nous « briefons » le parcours de la semaine assis à la terrasse d’un bistrot sur le quai, autour d’un « petit café ».
arrivée^propriano

Le petit port se réveille doucement…

Histoire de respecter la chronologie historique du lieu, c’est sur un site préhistorique que nous débutons notre visite.
8000 ans que Filitosa garde jalousement ses statues-menhirs, ses monuments circulaires (torre) et ses mystères…filitossa1Véritable musée à ciel ouvert, Filitosa conserve les traces d’une très longue occupation, s’étalant du VI ème millénaire avant notre ère jusqu’à l’occupation romaine.

filitosa5Au II ème millénaire av.J.C, les tailleurs de pierre et les sculpteurs mégalithiques feront de Filitosa le plus grand centre de l’art statuaire corse, un des plus prodigieux de méditerranée.
filitosa4La jolie campagne environnante est encore verte et fleurie.  Superbe et rafraîchissant !

Les choses sérieuses commencent !
En fin de matinée, notre première visite œnologique se situe du côté d’Olmeto, au Domaine Sant’Armettu.
san armettuC’est le propriétaire, Gilles Seroin qui nous accueille et nous dirige directement à la cave où débute sa présentation du domaine et la dégustation.

Crée dans les années 60 par son père, il a repris le domaine il y a 20 ans. 25 hectares sont exploités sur les coteaux granitiques dominant le golfe de Propriano. Les cépages classiques de l’île entrent dans la composition des cuvées en blanc, rosé et rouge, en AOP Corse-Sartène ou IGP de l’île de Beautésan armettu3

san armettu2

 

 

Nous avons goûté plus de 10 cuvées et particulièrement aimé :

  •  blanc – Corse-Sartène 2015 : frais, floral, élégant.
  •  blanc  « Pivarella » Corse-Sartène 2015:  intensement parfumé, rond, puissant, long.
  •  rosé « Amaredda« Corse-Sartène 2015 » : rond, superbe fruité, généreux, gastronomique.
  •  rouge « Myrtus » Corse-Sartène 2013 : beau fruité, épicé, velouté, profond, très long.

Bravo M. Seroin pour ces vins vraiment superbes et pour votre accueil généreux.

 

 

Sur la route menant à Propriano, à un jet de pierre de là, un déjeuner typique nous attend à l’Auberge San Ghjuvani. La patronne, Clary Mondoloni qui est aussi chef de cuisine, donne à ses recettes une saveur unique dans la région.
san giovanu Le service est parfait, la cuisine simple et savoureuse, dans un cadre sympa mais qui mériterait un zeste d’imagination,

san giovanu2

san giovanu3

 

 

 

Nous avons découvert deux jolis rouges :

le  Domaine Saparale AOP Corse-Figari 2014, juteux et débordant de fruit…
….pour accompagner un sauté de veau aux olives et champignons corses.

Ainsi que le Orenga de Gaffory « cuvée des Gouverneurs »  – Patrimonio 2012, sérieux et  riche .

Quelques heures plus tard nous nous étions installés à Sartène à Hôtel San Damaniu où nous avons apprécié le calme de l’endroit.

sartene hotel

Les superbes chambres sont disposées en balcon panoramique sur le la vallée de Sartène et au loin le golfe de Propriano.
(photo ci-dessus vue de ma chambre)

C’est dans la vieille ville de Sartène « La plus corse des villes corses », que nous dînons ensuite.echauguette3Au restaurant Le jardin des Échauguettes, le « menu corse » est excellent pour découvrir quelques spécialités de l’île : terrine de sanglier à la myrthe, canneloni au bruccio et menthe fraîche et la fameuse « soupe Corse »… 
echauguette2

… que nous avons arrosé entre autres, d’un joli vin épicé et frais : Domaine Comte de Peraldi  – Ajaccio 2012 

——- o ——

Dimanche 29 mai : Bonifaccio, les îles Lavezzi…

Un temps maussade à notre réveil nous laisse un peu perplexes car ce matin,  il est prévu une croisière au large de Bonifaccio…
corse10Sur place, le capitaine (à gauche sur la photo)  nous rassure. La ville est connue pour être la plus ventée de l’île. Le « libeccio » est un vent de sud-ouest qui souffle plus de 150 jours par an dans les bouches de Bonifaccio. II paraît que le bonifacien en a besoin… »Sans lui, il se sent orphelin !  » nous dit-il.
Et ce n’est pas un petit vent fluet, pour preuve, les flans de collines et de falaises des alentours toutes profondément érodées par Éole, où l’on distingue des trous (tafoni) où nichent souvent les oiseaux.

corse0À l’heure d’embarquer, trois d’entre nous déclarent forfait et préfèrent passer la journée sur la terre ferme.

corse1Nous voici donc sur la jolie vedette « Castille Enora » de la société Gina Croisières (« L’Autre Croisière »)…
corse2… En direction des îles Lavezzi. Les moments à venir vont être inoubliables.

corse3Après une demi-heure sur une mer belle, nous débarquons sur l’île principale de l’archipel. L’endroit est magique et nous partons à sa découverte…
corse4… Criques de sable fin abrités par d’énormes rochers ronds et polis par les vents, oiseaux marins (puffins) qui virevoltent, recueillement au cimetière des marins de la Sémillante qui sombra ici en 1855 ( récit d’Alphonse Daudet dans « Les lettres de mon moulin« ), bain de mer pour certains dans une eau cristalline aux poissons peu farouches, bain de soleil pour tous…

corse6A l’heure du déjeuner, l’équipage viens nous chercher et nous montons sur le pont supérieur du bateau où nous attend le repas traditionnel des Lavezzi …

corse5… Les pâtes aux langoustes.

Quel délice et quel plaisir ! Les crustacés et la sauce aux tomates fraîches sont servis copieusement et arrosés d’un « petit rosé bien frais ».
Ce vin simple et ordinaire, servi dans des verres-gobelets, nous semble bien délicieux dans ces conditions idylliques !!!
Après le dessert et le café, une sieste s’impose…

Puis nous partons par les îles Cavallo…f3corse7… Les bouches de Bonifaccio, les grottes, les falaises, le spectacle est saisissant.
Nous rentrons heureux au port, après deux heures de mer, un grand « bol d’air » et des coups de soleil !

Le retour à Sartène se fait dans le calme, tout le monde récupère un peu dans l’autobus et à l’hôtel car ce soir, c’est la première épreuve du concours de dégustation…

corse8

Des vins de toutes provenances sont dégustés à l’aveugle, avec bien sûr un « régional de l’étape » AOP Sartène…

corse9

——- o ——

Lundi 30 mai : Porto Vecchio, Aléria…

Temps superbe, nous prenons la route de bonne heure pour rejoindre Lecci et les 75 Km qui le séparent de Sartène. Il faut savoir qu’en Corse les distances se mesurent plus en durée de parcours qu’en kilomètres !

À 10h30 précise nous arrivons au Domaine Torraccia, situé sur la zone d’appellation de Porto-Vecchio.

corse27

 L’endroit est retiré, plutôt sauvage au milieu du maquis, la mer est à deux pas, les paysages magnifiques.

corse12Après des pérégrinations œnologiques aux USA, Marc Imbert a repris en 2008 le domaine créé par son père, le charismatique Christian Imbert. Véritable précurseur au début des années 60, il fut le fondateur et longtemps président de l’UVA (Union des Vins Corse).

Ici on travaille de manière traditionnelle, sans bois neuf, les assemblages sont précis, par un réel travail parcellaire. Tous les vins sont remarquables, notamment la cuvée « Oriu » en rouge qui évolue superbement sur de nombreuses années.

corse25Après une petite balade dans les vignes vallonnées, nous avons l’honneur (et le privilège) d’être accueillis chez le couple de vigneron pour une dégustation-brunch préparé par Sarah la souriante épouse de Marc.

corse13Sur la terrasse dominant les vignes et la mer c’est une chance formidable que de pouvoir déguster ces vins blancs, rosés, et rouges dans les cuvées classiques ou « Oriu« , autour de bonnes charcuteries, fromages corses et … corse14… Pastèque, délicieuse et rafraîchissante !!!

corse15Nous avons goûté les trois couleurs en cuvée « domaine » et cuvée « Oriu », Tous étaient délicieux et nous avons beaucoup aimé :

  • blanc Corse-Porto-Vecchio 2015 (vermentino) : frais, agrumes, minéral nerveux.
  • rosé cuvée « Oriu« Corse-Porto-Vecchio 2015 : rond, fruité mûr, réglisse, sensuel.
  • rouge cuvée « Oriu » Corse-Porto-Vecchio 2011 : superbe équilibre, frais, net, profond, authentique, long…corse28

Merci encore à Sarah et Marc Imbert pour le accueil FABULEUX… Dorénavant nous serons tous des ambassadeurs de Torraccia sur le continent.

Nous aurions aimé prolonger encore le moment, mais une autre expérience gustative nous attendais plus haut du côté d’Aléria.

corse16Le Domaine Mavela, c’est LA distillerie Corse avec le fameux whisky P&M, unique au monde ! Le lieu a été entièrement modernisé et aménagé, avec une salle de dégustation et le caveau de vente particulièrement accueillant pour les œno-touristes que nous sommes !

corse17La visite est assurée par M. Schild, le responsable en personne, passionné par son métier, il a tenu à nous faire visiter les installations, l’alambic, la cuverie, le chai de vieillissement.

corse18 Il  nous a permis de déguster une série impressionnante de liqueurs et eaux de vie traditionnelles  : de cédrat, de myrte, de châtaigne, le limoncello, sans oublier les whiskys P&M (malheureusement indisponibles à la vente ce jour-là).

corse19

Avant de rejoindre le sympathique et accueillant Hôtel L’Empereur ** au centre d’Aléria, la journée se terminait par une dégustation et repas dans un lieu assez extraordinaire…

corse20Le restaurant lacustre posé sur l’étang de Diane : « Les Coquillages de Diana »corse21corse22… en compagnie d’Alain Lugarini et François Paoli du Domaine de la Punta.

 

 

Les vins présentés (9 cuvées) ont été appréciés avec notamment :

  • Le blanc « bianco gentile » Vin de France 2014 : rond, floral, parfums fruités de pèche blanche, finesse et puissance réunies.
  • Le blanc cuvée « Balianu » Corse 2015 : gras, riche, nerveux, epicé, léger boisé. (vermentino)
  • Le rouge cuvée « Amicizia » Corse 2013 : puissant, équilibré, fruité profond, arômes de maquis, tendu, long…

 

——- o ——

Mardi 31 mai : Poggio d’Oletta, Bastia…

   En passant par Poggio d’Oletta, c’est une petite route assez tortueuse qui mène au Domaine Leccia.corse30

L’endroit, lieu dit Morta Piana, est sublime. En pleine appellation Patrimonio, Annette Leccia et son neveu Lizandru s’occupent du domaine familial. Depuis 2011, les 13 hectares sont cultivés en bio et les vins le traduisent… Magnifiques de pureté et de précision !

corse31corse32Nous avons pu faire une jolie  dégustation accompagnée d’un petit « brunch tradition », (25 € /personne)

Nous avons beaucoup aimé :

  • Le blanc Patrimonio 2015 : frais, floral, naturel, superbement équilibré, long
  • Le rouge Patrimonio 2012 : élégant, aromatique, fin, belle persistance
  • La cuvée « Pettale » rouge Patrimonio 2012 : puissant, rond, frais, épicé, tannins veloutés, long
  • Le Muscat du Cap Corse 2013 : aux puissantes notes exotiques, fin, élégant, fleurs d’oranger, belle fraîcheur en finale.

Un grand merci à Annette et Lizandru Leccia  pour leur accueil.

 

Après une courte pause à Saint-Florent pour visiter ce petit port devenu très touristique, c’est en direction d’Oletta que nous avons trouvé le Domaine Mariotti-Bindi.
corse36aNicolas Mariotti-Bindi a été à bonne école puisqu’il a fait ses classes chez Annette Leccia. Aujourd’hui il démontre une vraie personnalité dans le monde des vins bio. Les vins sont riches, puissants et possèdent une envergure indiscutable pour tenir la distance dans le temps.

corse34Nicolas était absent, c’est sa jeune épouse qui nous a très gentiment reçus dans leur petite cave récemment rénovée. Elle nous a raconté toute l’histoire de ce jeune domaine et fait déguster directement à la cuve…
corse35Nous avons goûté les cuvées (blanc 2014, 2015 et rouge 2013 et 2014) très prometteuses mais malheureusement servis à température ambiante.
(Nous dégusterons le blanc « Mursaglia » 2014, deux jours plus tard, à la table d‘I Salti. Le vin s’est alors révélé délicieux, resplendissant de fraîcheur et de fruit.)

corse37

La joyeuse équipe de L’Epicuvin est au complet devant la cuve »œuf », Tous le monde est ravi de découvrir un nouveau « Grand » de Corse.
(avec de gauche à droite : Louis, Jay, Michou, Susan, Igor, Cricri, Babet, Cathy, Viviane, Martine, Geneviève, Daniel, Renée, Marc, Jean)

Puis c’est le retour à Bastia pour nous installer à l’Alivi ****, superbe hôtel où règne le charme des années 70 panoramique en bord de mer.

corse38Le soir venu,  la 2ème épreuve du concours a réuni les convives sur le spectaculaire balcon-terrasse qui donne directement sur la mer… Moment impressionnant et unique.
corse40Une fois encore le choix des vins étaient très variés (exemple, un pinot noir du Canada !) . Certains ont découvert l’origine de ces bouteilles « mystère »… Bravo !

corse39À suivi, le dîner au restaurant L’Archipel, menu un peu simple mais savoureux et une bonne nuit de repos avant la découverte du Cap Corse…

——- o ——

Mercredi 1 juin : Cap Corse, Patrimonio…

Le ciel n’était pas avec nous pour cette journée prévue autour du cap Corse et à Patrimonio, la pluie nous accompagne dès le matin et nous fait perdre un peu (beaucoup) de la beauté des paysages côtiers. Nous arrivons à Maccinagio pour la Visite au Clos NicrosinicrosiCe sont Jean Noël (le papa) et Sébastien (le fils) Luigi qui nous accueillent simplement dans leur caveau de dégustation.

Remarquablement situé dans le village de Rogliano, à la pointe du cap Corse, la zone la plus septentrionale de l’île, le domaine historique a été fondé par Dominique Nicrosi vers 1850. Il a acquis une belle notoriété pour prendre au fil du temps la réputation du plus grand vin blanc de Corse. Un climat ensoleillé et fraîchement ventilé par les vents marins, des sols de schistes, un vrai savoir-faire basé sur les coutumes de la maison et l’intuition des grands vignerons font que le blanc du Clos Nicrosi est unique et très prisé des amateurs.

nicrosi2Le délicieux Muscat du Cap Corse et le « rappu« , un vin rouge doux, passerillé, issu du cépage aléatico dont plusieurs millésimes sont assemblés, telle une de solera… sont aussi des vins très réputés dans l’île.

Nous avons goûté les trois cuvées et toutes nous ont séduit… Quels vins !

Le blanc – Coteaux du Cap Corse 2014 : racé, fin, original par sas notes de fruits blancs oxydatives et fruits secs, minéral, long…

Le « muscatellu » – Muscat du Cap Corse 2012 : grandiose fruité et fraîcheur réjouissante.

Le « rappu » – Vin de France : rond, riche, nez de pruneaux et fruits confits, cacao, savoureux, puissants, gourmand.

 

 

La pluie n’a pas cessé et malgré la tristesse de la météo… pluie… Nous nous dirigeons vers la belle plage de Tamarone qui perd un peu (beaucoup) de son charme. Nous allons déjeuner à U Sirenu, une « paillote » qui ressemble plutôt à un restaurant-snack de plage.

pailloteFigatellu grillé, joli vins blancs du Cap Corse et rouges puissants sont au menu, Miam !

Sur le chemin du retour, une étape improvisée nous arrête à Luri… charcut2

charcut… Pour découvrir les charcuterie de Daniel Paoli.

L’accueil est excellent et les produits artisanaux superbes…. Les amateurs font des emplettes.

Un peu plus tard, c’est le retour vers Patrimonio… arena1… Nous sommes dans le vignoble le plus réputé de Corse au Domaine Arena.
arenaJean Baptiste Arena nous reçoit pour une dégustation rapide et simple de ses cuvées.  Antoine Arena, le père fondateur, est venu nous faire un petit bonjour.

Nous avons dégusté avec grand plaisir :

  • rosé Patrimonio 2015 : rond, fruité, gras, presque doux
  • blanc « Grotte du sole » Patrimonio 2014 : riche, fruité, aromatique, rond
  • rouge « Morta Maio » Patrimonio 2011: joli fruit, riche, charnu, long
  • Muscat « grotte du sole » Muscat du Cap Corse 2014 : superbe de fruit et de rondeur, souligné par une belle vivacité.

Mais la journée n’est pas finie, loin de là !

Nous partons vers L’Île Rousse pour nous installer dans le bel Hôtel La Pietra *** situé tout au bout de la presqu’île.

concours3Ce soir, c’est aussi la dernière épreuve du concours, la dernière ligne droite, la finale, celle qui désignera le meilleur dégustateur 2016.unspecified-6 Le suspens est à son comble. Une heure de « lutte acharnée », une série de vin difficile et une ambiance toujours décontractée.

Après un joli dîner à l’hôtel, c’est enfin le palmarès…gagnants1 La remise des prix se fait dans la bonne humeur…

gagnants2Chacun reçoit un petit cadeau, on attends les résultats, et….
gagnantsC’est Igor le gagnant un habitué du titre, devant Jean, également habitué du podium et Jay, dont c’était la première participation cette année…

Bravo à tous les trois !

——- o ——

Jeudi 2 juin : L’île Rousse, Calvi, Salicarno…

C’est en train que nous débuterons notre dernière journée avec un petit voyage jusqu’à Calvi.
trainÀ la gare de L’Île Rousse nous empruntons la ligne régulière de chemin de fer qui borde la côte de bout en bout.
Une balade sympathique et originale !

train1Les paysages sont adorables, certains visibles uniquement par ce moyen… Un air de vacances plane dans le wagon !train2Au bout de 40 minutes, nous arrivons à Calvi et sa citadelle majestueuse que nous ne visiterons pas, pas le temps car nous repartons.

Le joli village de Feliceto est à 30 minutes de là…

Avant d’être le beau vignoble de 29 hectares, le Domaine Maestracci était un moulin à huile (construit en 1850). C’est après la dernière guerre que Roger Maestracci fit planter les premières parcelles de vignes, depuis c’est Dominique et Michel Raoust, (fille et gendre) qui s’en occupent…

unspecified-2… Il est dirigé maintenant par leur fille Camille-Anaïs Raoust .

Situé à 150m d’altitude sur un sol argilo sableux, le climat est sec, chaud et très ventilé permet de minorer les traitements phytosanitaires. Les vins sont authentiquement de signature corse : élégance, finesse, fruité, richesse, et puissance.
Aujourd’hui c’est le domaine phare de l’appellation Vin de Corse-Calvi.

e prove

 

Les vins dégustés ont été pour nous une véritable révélation. Si les trois cuvées « Clos Reginu » m’ont semblé sympatiques mais un peu « light », les cuvées des trois couleurs « E prove » sont sublimes ainsi que le grand vin rouge du domaine.

 

  • Blanc « E Prove » – Corse-Calvi 2015 : le vin a fait sensation avec ses fabuleux arômes de fleurs et fruits frais, son équilibre et sa persistance remarquable… À moins de 10 €, Bravo !
  • Rosé « E Prove » – Corse-Calvi 2015 : un vrai rosé de caractère, fringant, fruité, épicé, nerveux et vif comme un gardon !
  • Rouge « Villa Maestracci » – Corse-Calvi 2010 : belle robe foncée, nez brillant d’une franche netteté, torréfiée, cerise et garrigues, bouche ronde énergique, fruitée, dense, réglissée, tannins fins, belle longueur… Superbe !

 

 

 

C’est bien connu, la dégustation de bons vins ouvre l’appétit…isalti1Aussi après voir salué nos hôtes, nous partons pour un déjeuner gastronomique au restaurant I’Salti à 8km de là, près de Belgodère.

isaltiDans une jolie maison en pleine campagne, le chef David Doury vient de décrocher son étoile au prestigieux guide rouge. L’accueil est chaleureux loin de la froideur de certains étoilés du continent… On est en Corse !

Le chef propose une cuisine du marché au gré des saisons. Pourtant natif de Normandie, il a pour credo de mettre en valeur les produits de la Balagne (certainement l’influence déterminante de son épouse native de l’endroit).

Le Menu :

Langoustines poelées, « Nicci », fondue de poireaux et émulsion langoustine
Bouchon de queue de veau confite aux oignons rouges, coppa croutillante, jus de veau réduit
Filet de rascasse, risotto aux champignons, sauce au vin blanc
 Fromages corse sur un plateau !
Croustillant praliné et noisette, crumble noisette

isalti4 Le cadre naturel est superbe, accueillant en ce jour de printemps. Le menu est soigné, l’assiette est colorée et savoureuse, la carte des vins simple mais rigoureuse sur les bonnes étiquettes de l’île, les prix sont très corrects…isalti3 « Oh la la ! c’est magnifique !  » s’écrient nos amis canadiens.

isalti2Nous avons qu’une envie en partant, c’est de revenir au plus tôt… Merci !

Nous avons pris notre temps pour ce fabuleux déjeuner, puis tranquillement nous regagnons le port de L’île Rousse, le départ fatidique est arrivé, nous embarquons sur le Monte d’Oro.depart1departAccoudés aux bastingages, nous regardons s’éloigner la ville. Nous serions bien restés quelques jours de plus, histoire de finir le tour de l’île. Demain matin nous serons à Marseille puis à Montpellier.

Riches de couleurs et de senteurs méditerranéennes, avec des souvenirs pleins la mémoire,

ce fut un grand plaisir que cette semaine sur l’île de beauté.

Merci aux vignerons pour leur accueil et leurs bons vins,

merci aux restaurants pour leurs belles assiettes,

merci aux hôtels pour leurs doux matelas,

merci à tous les participants.

Daniel Roche

Les photos sont de Marc Touchat (53)  Igor Gourevitch (2) et Daniel Roche (25)

Le Carnet d’adresse

Vignerons :

  • Domaine Sant’ArmentuGilles Seroin  à Route de Baracci , Olmetto – 04 95 76 24 47
  • Domaine TorracciaMarc Imbert  à Lecci – 04 95 71 43 50
  • Domaine de la PuntaAlain Lugarini à Aléria – 06 20 36 16 85
  • Domaine LecciaAnnette et Lizandru Leccia  au Lieu dit Morta-piana, Poggio d’Oletta – 04 95 37 11 35
  • Domaine Mariotti-BindiNicolas Mariotti-Bindi à Oletta –   06 12 05 24 59
  • Clos NicrosiSébastien et Jean Noël Luigi à Rogliano / Macinaggio – 04 95 35 41 17
  • Domaine ArenaJean Baptiste Arena  à Morta Majo, Patrimonio – 04 95 37 08 27
  • Domaine MaestracciCamille-Anaïs Raoust  à Feliceto – 04 95 61 72 11
  • Restaurants :
  • Auberge San Ghjuvani – Route de Baracci, Propriano – 04 95 76 03 31
  • Le Jardin des Échauguettes – Place Variola, Sartène – 06 20 40 71 49
  • Les Coquillages de Diana – Étang de Diana, Aléria – 04 95 57 04 55
  • U Paridisu – Plage de Tamarone, Maccinagio – 06 12 89 96 43
  • Restaurant I SaltiDavid Doury – Moulin de Salti, Speloncato – 04 95 34 35 59
  • Hôtels :
  • Hôtel San Damaniu *** – San Damiano, Sartène 04 95 70 55 41
  • Hôtel L’Empereur ** – 320 Avenue Alexandre Sauli,   Aléria 04 95 57 02 13
  • Hôtel Alivi **** – Route de cap, Bastia 04 95 55 00 00
  • Hôtel La Pietra *** – Chemin du phare, Ile Rousse   04 95 63 02 30
  • Tourisme et activités
  • Site préhistorique Filitosa – Sollacaro – 04 95 74 00 91 (entrée, visite libre : 7 €)
  • Société Gina CroisièrePort de Bonifacio, Bonifacio – 06 07 04 22 55 (tarif croisière inclus repas 90€)
  • Domaine Mavela – Lieu-dit Village U Licettu, Aléria – 04 95 56 60 30  (Tarif visite dégustation : 9€)
  • Charcuterie Paoli – Luri – 07 82 96 60 94

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s