Rhône nord contre le reste du monde

1999 – 1998 – 1996

Au Restaurant « BISTROT D’ARIANE » à Lattes

Les vins provenant des appellations des Côtes du Rhône dites septentrionales sont portées haut dans le coeur des “oenophiles de tout rang. Il suffit de prononcer les mots de “Côte Rôtie”, Condrieu”, “Hermitage”, “Cornas”… et les regards s’illuminent, les nez se dilatent, les langues claquent. La régularité qualitative exemplaire et la rareté de ces produits en sont sûrement les principales raisons. Il faut aussi admettre que le décor des spectaculaires coteaux d’Ampuis et de Condrieu ou de la colline magique de Tain l’Hermitage participe au choc émotionnel provoqué par la dégustation de ces syrah pures, au goût de violettes, de poivre et de cassis écrasé. Pour cette confrontation amicale, nous avons sélectionné quatre belles expressions de cette zone avec des vins venus d’autres horizons moins tourmentés (quoi que…) mais tout autant savoureux. Les vins ont été dégustés à l’aveugle, non carafés, dans les verres Spiegelaü “vino grande”, sur trois millésimes: 1996, 1998, 1999.

Crozes Hermitage Paul Jaboulet Aîné “vieilles vignes” 1996
La série a débuté très fort avec cette cuvée rare de la maison Jaboulet qui laisse admirer sa robe grenat foncé intense et brillante. Le nez exhale avec précision des parfums de café grillé, de fruits rouges mûrs, de jus de viande rôtie. La bouche est superbe, tout en rondeur épicée, équilibrée en un savant mélange de quiétude et d’énergie, l’excellente fraîcheur de ce vin en fait un nectar parfait à boire aujourd’hui.

Hermitage Michel Chapoutier “La Sizeranne” 1998
Avec l’Hermitage “la Sizeranne”on voit la vie en rouge, un intense rubis-violine précisément. Les parfums de violette, de fumé et l’amplitude de la bouche ainsi que ses notes minérales nous situent sur un haut niveau qualitatif de syrah “nordiques”, les tannins sont présents mais très fins presque doux, l’ensemble est soyeux, l’équilibre est parfait. Sans doute, voilà “un grand” qui peut encore attendre.

Côte Rôtie Yves Gangloff “la sereine noire” 1999
On le surnomme le “troubadour du Côte Rôtie”(revue In Vino n°2), C’est vrai qu’avec son air de rocker et de chanteur engagé il n’y aurait rien d’étonnant à croiser Yves Gangloff sur un scène au milieu d’amplis et guitares électriques. Pourtant, même s’il possède un talent caché, nous le préférons au milieu de ses plants de syrah ou de viognier, dans la cave entre les barriques et les cuves à oeuvrer pour nos papilles. Cette “sereine noire” 1999 serait plutôt du genre volubile et ne se laisse pas dompter facilement. La robe profonde comme une nuit sans lune, laisse envisager une redoutable concentration. Le bouquet confirme la puissance de la bête ,avec ses notes de fumé, de mûres, de viande grillée, réglisse, cacao, myrtille. La bouche cède le pas car l’équilibre dégage un charme et une soyausité incomparable au palais. Le monstre s’est assagi, les parfums d’épices et de fruits abondent. La persistance est magique. C’est bon!

Hermitage Tardieu Laurent 1999
C’est par un présentation opaque de couleur encre que ce présente cette fabuleuse cuvée d’Hermitage. Le bouquet puissant évoque les belles fins d’automne, les fruits mûrs, les épices de cuisines, le jus de cassis et le fumé de viande. La concentration en bouche est spectaculaire presque trop à ce jour, car sa jeunesse joue contre lui, et développe des tonnes de matières, d’énergie et d’arômes boisés. La longueur est phénoménale, ce vin devrait bien tenir 30 ans !

Côtes-du-Roussillon-Villages Domaine Gauby “muntada” 1996
Le soleil du Sud se fait sentir dans cette syrah catalane, non la moindre car la “muntada” est aujourd’hui recherchée comme Jessie James le fut en d’autres lieux et d’autres temps. Si le léger trouble de la robe grenat-noire peut décevoir l’esthète, le bouquet donne au nez-amateur, une leçon de fragrances méridionales : olives, figues, mûres, cuir, réglisse… Une douce rondeur ensoleille le palais de ses arômes de fruits rouges au sirop, de réglisse douce, de griottes, de terre mouillée, la finale un peu chaude, reste simple mais longue, longue…

Californie Qupé syrah “Bien Nacido Reserve” Santa Barbara Country 1999
Ce domaine de la Santa Barbara valley en Californie centrale a été, par l’intermédiaire de Bob Linquist, son propriétaire, un des premiers à s’intéresser aux cépages de la vallée du Rhône. Élevée plus de 16 mois en barriques françaises (dont 1/3 neuves) cette syrah présente un caractère policé, très parfumée de notes de cerises noires, de noix grillée, de fumé et une bouche ronde, toastée, élégante, aux tannins sucrés et au style international. Très riche, ce vin ne peut que plaire à qui veut se familiariser aux syrah puissantes du Rhône.

New Zeeland Te Mata “Bullnose” syrah 1998
Cette syrah néo-zélandaise possède un style fort différent des shiraz australienne et nous, consommateurs de l’ancien monde, ne pouvons que nous en réjouir car ici, point de vanille ou menthol à outrance. La robe grenat presque noire, le nez intense, aux notes de fruits des bois, de cuir neuf, de poivre vert, sont la marque d’un vin riche vinifié et élevé avec précision. Le potentiel de ce puissant “nez de taureau” est considérable et devrait se développer dans les années futures.

Vin de Pays de l’Hérault Grange des Pères 1999
La filiation de la Grange des Pères avec les vins de la vallée du Rhône nord n’est pas une hérésie car il ne faut pas oublier que Laurent Vaillé à pour maître Gérard Chave. Ici la couleur possède une réelle intensité dans le pourpre, tout comme le nez qui s’exprime sur une mosaïque de parfums allant de la griottes au cuir brûlé, du pain grillé à la réglisse, des quatre -épices au cake au raisin. Modérément tannique, moyennement corsée, la bouche est fabuleusement concentrée, c’est une essence de fruits noirs nuancée de terre et d’épices orientales. La finale savoureuse et fraîche laisse le souvenir de l’élégance et de la race. Pour conclure et à la dégustation de ce 99, les vins de la Grange des Pères n’usurpent pas leur réputation de très grands vins de France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s