Hermitage versus Côte Rôtie

 Dans la série « Vins de légende » n° 33

Les Seigneurs de la Syrah

Hermi.vs.C.RôtieVoici une série fabuleuse des plus prestigieux domaines des deux fameuses appellations de la Vallée du Rhône. Les grandes cuvées rares composées (quasi) uniquement de syrah se présentent ici pour le plus amical des affrontements.

            La dégustation à l’aveugle

Les vins ont été servis à l’aveugle, deux par deux du même millésime, dans l’ordre suivant.

Hermi.vs.C.Rôtie4

Côte Rôtie 2010 – Domaine Gérin « Champin Seigneurs »            * * * (*)
La robe présente superbement son rouge rubis violacé, tandis que le nez arbore d’intenses parfums de fruits noirs, de moka, de viande grillée et épicée. La bouche à l’attaque ronde est délicieusement fruitée, empyreumatique et réglissée. C’est un enchantement car l’équilibre est parfait, les tannins sont précis et fins… Un vin superbe déjà gourmand.

Hermitage 2010 – La Compagnie de L’Hermitage « Cuvée des moines »   * * * *
La couleur très sombre et violine prépare le palais à un vin de grande intensité. Le nez de force moyenne évoque la même sensation par sa profondeur et sa complexité. Les notes de fruits des bois, de violettes, de cerises noires, de cacao, de gras de viande se succèdent. La bouche évoque à la texture dense, offre d’harmonieux arômes de fruits, d’animal et de pierre. Bien présents, les tannins sont riches, serrés tapissant le palais sur une longueur aromatique très savoureuse.

Côte Rôtie 1991 – Etienne Guigal « Brune et Blonde »            * * *
Par ses notes grenat orangé, la robe témoigne de l’âge du vin. Le bouquet aux notes tertiaires évoque intensément le cuir, les fruits très mûrs, le tabac. La structure en bouche de corps moyen présente une belle fraîcheur, sur un ensemble fin et minéral

Hermi.vs.C.Rôtie3Hermitage 1991 – Paul Jaboulet-Aîné « La Chapelle »            * * * *
La robe est superbe d’un pourpre foncé légèrement tuilé. Un bouquet de tarte à la myrtille, de cacao, de poivre et autres épices ravis nos papilles tandis qu’en bouche et par sa faible acidité, le vin offre une véritable sensation de caresse et de profondeur, des notes tertiaires surgissent en fin de bouche autour de fruits confits, de truffe et de champignons pour finir longuement et savoureusement.

Côte Rôtie 2007 – Michel Chapoutier « Les Bécasses »             * * * (*)
On note une belle robe grenat foncé brillante et un superbe bouquet épicé et empyreumatique pour cette syrah… « de chasse » ! Équilibre majestueux, fraîcheur et intensité du corps font de ce vin un plaisir immédiat, juteux et frais

Hermitage 2007 – Jean Louis Chave                                                * * * *(*)
Tout semble parfait dès la vue de la robe pourpre foncé. Le nez évoque une multitude de parfums de fruits noirs, poivre, violette, sureau, jus de viande… Tandis que la bouche ronde et diaboliquement savoureuse nous mène vers des sommets de précision et de naturel. Le vin est fin, frais, puissant et long, très long…

Hermi.vs.C.Rôtie5Hermitage 2000 – Rochette & Chapoutier                        * * * (*)
C’est une superbe évocation du terroir granitique du massif de l’Hermitage avec cette syrah noire, finement bouquetée et ronde, aux notes de fruits noirs, chocolat, fleurs de Chartreuse, poivre, lard grillé… Quelle complexité ! La bouche est souple, élégante, en finesse plus qu’en puissance, un peu courte à ce niveau de hiérarchie.

Côte Rôtie 2000 – Etienne Guigal « La Mouline »             * * * * *
          (Le nectar servi en dernier se devait de ne pas décevoir… Objectif atteint !)
La robe grenat foncé brillante est légèrement tuilée tandis que le nez stupéfiant d’intensité et de richesse s’offre comme un arc-en-ciel de cerises noires, de chèvrefeuille, de liqueur de mûre, de truffe blanche… L’ensemble se développe voluptueusement en bouche. Elle est ronde, elliptique, corsée et fabuleusement parfumée. La finale puissante, tannique, pleine d’énergie affiche une persistance qui dure plus de 25 secondes… Magique ! Hermi.vs.C.Rôtie2

Le déjeuner

Hermi.vs.C.Rôtie6Foie gras en Pot-au-feu        

Les Vins de Viennes  » Les Chaumées »   – Condrieu 2013 * * * *

Hermi.vs.C.Rôtie7Pavé de veau fermier aux morilles et ses légumes (oubliés) 

Etienne Guigal « Brune et Blonde » Côte Rôtie 2008   * * *(*)

Hermi.vs.C.Rôtie8Dessert « Chocolat-Orange », biscuit et tuile à l’orange

Domaine Coston « Gourmandise »   –   IGP St-Guilhem-le-Désert 20911   * * *

 

Merci à tous,

Daniel Roche

Samedi 19 décembre 2015 au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

Les photos sont de Marc Touchat  

Barème des notes :
  vin défaillant,
*  vin moyen, décevant,
* *
    bon vin, correct,
* * *  très bon vin,
* * * *  vin excellent, de haut niveau,
* * * * *  vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s