Escapade de l’Epicuvin… en Catalogne gastronomique

Nous avouons, nous sommes revenus de notre court séjour à Banyuls et Gérone complètement ravis…
Ravis de cette lumière magique que tant de peintres ont tenté d’apprivoiser.
Ravis devant la beauté de ce vignoble de montagne arcbouté aux coteaux maritimes du massif des Albères, arides, sauvages, ingrats.
Ravis de ces rencontres avec des vignerons artistes qui sculptent en terrasses les combes de schistes comme d’autres travaillent le marbre de Carrare.
Ravis de ces saveurs et arôme mes des produits et des plats préparés avec amour par des cuisiniers ou artisans mariés, uniquement pour le meilleur, au terroir de Catalogne….

Un week-end dans le vignoble de Catalogne

Samedi 26 et Dimanche 27 juin 2004

cata.valmyLSur 25 kilomètres, quatre communes (Collioure, Port-Vendres, Banyuls et Cerbère) se partagent les 1700 hectares produisant les vins uniques que sont les crus Collioure et Banyuls. Ces deux appellations se superposent et se classent dans l’une ou l’autre AOC selon si les vins sont secs (Collioure), ou s’ils sont doux, (Banyuls et Banyuls grand cru), on parle alors de Vins Doux Naturels.

Du niveau de la mer, jusqu’à 500 mètres d’altitude, le vignoble s’étage en petites terrasses retenues par près de 6000 km de murets de pierre aujourd’hui bichonnés par les vignerons soucieux de conserver ce patrimoine de l’architecture rurale pour le moins unique. Les sols sont composés de différents types de schistes, découpés par des “peu de gall” (pâte de coq), ingénieux système de canaux permettant d’évacuer les eaux de pluies lors des violents orages. Sur ces coteaux à forte déclivité, les vignerons travaillent manuellement sur des sols pauvres, des ceps d’une moyenne de quarante ans d’âge, leur offrant ainsi 20 à 30 hectolitres de vin à l’hectare, soit moins d’une bouteille par pied de vigne. L’encépagement n’est pas compliqué à retenir. Pour les rouges, le grenache noir fait majorité, additionné de carignan, mourvèdre et de syrah qui pointe depuis peu le bout de son pampre. Pour les vins blancs, le grenache blanc ou gris est chez lui, laissant que peu de place au maccabeu et au vermentino.

Château Valmy  (samedi 26 juin)

C’est ici, face à la mer, que nous avons commencé notre périple. Inondé de vignes et de lumières, ce beau domaine vit une seconde vie, grâce à Martine et Bernard Carbonnel. Dieu sait s’il a fallu une bonne dose de courage et d’énergie pour restructurer tout le vignoble, l’aménager, le sélectionner et rénover la cave, aujourd’hui parfaitement conçue et moderne…“où l’on peut manger par terre!”.

cata.carbonelLToute l’équipe a mis la main à l’ouvrage, et surtout le fidèle Joseph, chef de culture et Valérie, oenologue rigoureuse et chef de cave (absente ce jour).

La dégustation des vins de Valmy s’est effectuée dans le cadre idéal de la terrasse d’été, regards fixés sur la fraîche verdure de vignes et le bleu profond de la mer marié au ciel d’une pureté toute roussillonnaise.
Nous avons grandement apprécié
– le Vin de Pays blanc “les roses blanches de Valmy” 2003
– le rosé 2003
– le rouge 2001
– “le premier de Valmy” 2000, tout de syrah vêtu, superbe !
– Le Muscat de Rivesaltes et le Rivesaltes ont donné pour finir, une note joyeuse et très gourmande à cette dégustation estivale autour de vins d’une grande finesse, nets et impeccablement réalisés.

Martine Carbonnel nous présente le premier vin réalisé à Valmy depuis la renaissance: “le premier de Valmy”. Joseph, le chef de culture est au fond en tee-shirt blanc.

Restaurant Al Fanall à Banyuls
Situé à quelques encablures, la petite ville de Banyuls n’est pas attachante pour son pittoresque mais plutôt par l’émotion contenue de son nom et pour le plaisir promis aux papilles de ceux et celles qui en sont amateurs. Nous avons déjeuné face au port, sur la terrasse de Al Fanall, le fameux restaurant de Laurent Sagols, où terroir banyulenque rime avec gastronomie. Parillada de poissons grillés et bras de gitan accompagnés de “Armenn”, le Collioure Blanc de Michel Sapeyras, et du “Doux Paillé”, Banyuls de la Cave de l’Etoile, le déjeuner d’été fut parfait.

cata.masLCoume del Mas  (samedi 26 juin)
 Jeune propriétaire à Banyuls, Philippe Gard nous attendais pour nous faire pénétrer des secerts du vignoble de Banyuls. Nous avons quitté la fraîcheur de sa cave pour arpenter les chemins tortueux des vignes de la Coume Del Mas, façon de découvrir la force de ce terroir, sa beauté naturelle, la difficulté à travailler ces sols, l’incroyable combat que livre la vigne avec les éléments et de comprendre par le fait pourquoi les vins produits ici sont si puissants, profonds et délicieux.
De retour à la cave qu’il partage avec celles de l’Abbé Roux, Philippe Gard nous a proposé de continuer la découverte des “mystères du terroir” par une dégustation de quelques uns de ses cuvées favorites.

  • Farniente (Collioure rosé), un rosé de saignées, dense et profond.
  • Schistes (Collioure), grenache noir au fruit intégralement préservé par l’élevage en seule cuve
  • Quadratur (Collioure), puissance et longue garde pour ce nectar élevé sur lies en fûts neufs.
  • Quintessence (Banyuls), macération longue, muté sur grains et élevé en bois neuf… dans le style vintage, un grand Banyuls “maous costo” !

Celler de Can Roca à Gérone  (samedi 26 juin)
 Après un bref passage à l’hôtel Costabella à Gérone et une “tête” dans la piscine pour certain, nous étions attendus à l’heure espagnole dans le petit restaurant “qui monte” en Catalogne espagnole, situé à 2 kms dans le modeste quartier de Taialà.
Inutile d’en rajouter, pas besoin de mots pour illustrer l’originalité et la gourmandise de ce repas, le menu parle de lui même …
Bref c’était magnifique !

Restaurant El Celler de Can Roca

les amuses-bouches…

Croustillant d’olives noires Madeleine de Parmezan
Petits palets de miel et cacahuète


les “tapas”…

Sardines marinées et piquillos, nougat d’olives noires
Velouté d’herbes anisées et d’eau de mer
Fèves fraîches au citron vert et bergamote


les plats…

Consommé de mousseron frais de printemps, à l’avocat et glacé de pignons
Soupe d’artichauts au foie gras, à l’orange et huile de truffe noire
Oeuf cuits à basse température à la truffe et purée d’asperges blanches
Pigeon avec roses et fraises
Cochon de lait confit, amandes et gentiane

les desserts…

Adaptation du parfum Extrême de Bulgari
(infusion de fève de Tonka et vanille avec parfait de lime, glacé bergamote et menthe)
Echantillon olfactif de Extrême de Bulgari

Chromothérapie Orange
(compote de carotte, granité d’orange et de fruits de la passion, glacé de jaune d’oeuf et liqueur d’abricot)


Les mignardises…

Bonbon fondant aux fruits de la passion et orange
Palet de bourbon
Financier chocolat
Rocher au pain d’épices

les vins
Albert i Nova Cava del Celler de Can Roca D.O. Cava Xarel.
Lo Pairal 2001 D.O. Penedes
Emilio Lustau Almacenista vendimia cream D.O. Jerez
Clos de l’Obac Kyrié 1999 D.O.ca Priorat
Doix 2001 D.O.ca Priorat
Alion 2000 D.O. Ribera del Duero
Molino Réal 2000 D.O. Malaga
Chivite 125 aniversario 2000 V T D.O.
Navarra Venerable de Pedro Ximenez D.O. Jerez

cata.etoileLCave l’Étoile  (dimanche 27 juin) 
Crée par une seule famille en 1921, cette coopérative exemplaire est récompensée par une pluie d’étoiles et de coups de coeur depuis de nombreuses années. La qualité et le sérieux sont au rendez vous avec ces Banyuls typiques et savoureux produits par une poignée de viticulteurs passionnés. Christophe Passort en est un, il est aussi responsable commercial. Son franc-parler, son entho usiasme, sa présence colorée a enchanté la visite de la cave, suivie d’une dégustation de haut niveau consacrée uniquement au Banyuls. Ils nous a été servis généreusement plus d’une dizaine de ces vins doux naturels, du banyuls blanc au “hors d’âge”, tous superbes. Voici le commentaire de ce dernier.
“Doux Paillé” Hors d’Age Banyuls Grand Cru En robe d’or roux, ce nectar ambré offre un nez complexe de fruits confiturés, d’abricot sec, de raisins de corinthe, de pain grillé et d’épices orientales. La bouche est un modèle de gourmandise, douce, ample sur un fond de fruits secs et de noix de cajou. L’équilibre est magistral, la longueur est superbe.. comment résister à ce péché capital!

cata.vinaigreL Vinaigrerie la Guineille
 (dimanche 27 juin)
Notre périple gastro-oenologique en Roussillon et Catalogne s’est achevé par une visite et un repas à la vinaigrerie artisanale La Guineille. Nous avons été très agréablement reçus par Nathalie Herre, la créatrice de l’entreprise, et ses amis. Sous la tonnelle qui abrite des ardeurs directes du soleil, la batterie de fûts de chêne où vieillissent les différents lots de vinaigres, nous avons suivi les explications de Nathalie concernant l’élaboration de ses vinaigres fabriqués à base de vin d’appellation Banyuls de bonne qualité, ils sont déclinés soit natures, soit aromatisés. Nous avons dégusté:

  • le vinaigre Vermeil, aromatisé aux épices (cannelle, girofle)
  • le vinaigre Taliouine, aromatisé au safran
  • le vinaigre Tchin Tchin, façon balsamique
  • le vinaigre de muscat

Comme on n’attrape pas les mouches avec du … (quoique avec de l’excellent!), Nathalie nous avait préparé un repas simple et savoureux, faisant appel aux produits typiques du Roussillon, préparés ou relevés avec les vinaigres de La Guineille et servis avec d’excellents vins locaux… on s’est ré-ga-lé !!!

Jambon cru et pain à la tomate
Domaine du Vieux Chêne “cuvée Terre Nègre” Côtes du Roussillon 2002 (blanc)

Anchois frais mariné (au vinaigre simple)
Domaine Campadieu “Soli Pedra” Vin de table (rancio)

Gaspacho au vinaigre Taliouine, Sardines grillées et pommes de terre roseval
Domaine Terrimbo “Fleur de gris” Collioure 2003

Petits morceaux de fromage Manchego, vinaigre Vermeil, confiture oranges-citrons, salade

Fraises au vinaigre Tchin Tchin
Domaine du Vieux Chêne “Haut Valoir” Muscat de Rivesaltes

Merci à tous les vignerons et artisans de la gastronomie pour leur super-accueil.
Merci à Igor pour son aide à la rédaction de ces commentaires.
Merci à tous les participants et à bientôt pour de nouvelles aventures en Catalogne et ailleurs…

Daniel Roche

(photo DR)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s