Souvenirs du Portugal

Souvenirs d’un bref séjour au Portugal…

“Alors c’était bien ? Oui ! c’est un beau pays…”

Affichant un large sourire, c’est un peu ce qu’on dit en général de retour d’un voyage touristique. Temps de vacances ordinaires, fort de la découverte de nouveaux paysages, de nouvelles gens, de nouvelles coutumes, d’hôtels de charme en restaurants recommandés, de sites remarquables et d’excursions à ne pas rater, tout entre en oeuvre pour qu’en final on soit… “content du voyage”.

Mais voilà, le Portugal est réellement un bien beau pays. Pas vraiment par la beauté de ces paysages (ressemblant beaucoup à nos régions, hormis la vallée du Douro, magnifique ) ou de ces sites et monuments (souvent chargés, à l’architecture manueline un peu “lourdingue”…) ou encore de sa gastronomie (on la dit simple et rustique, c’est vrai!), le charme du pays réside dans l’atmosphère des lieux, la douce intimité de ces cités, la tranquillité de ces habitants, la mélodie de leur langue et de leur musique (le fado), la douceur du climat sous l’ombre fraîche des platanes ou des tilleuls. On se sent rapidement accepté dans ce pays, on est bien, le temps passe doucement… quelle belles vacances !
Reste le vin, le plus fameux étant le Porto. Ici vous ne pouvez pas le manquez, il y en a partout à vendre. Toutes les marques, tous les styles, tous les âges sont disponibles partout dans les épiceries, les pasticerias, les hôtels, les tabaccos, les magasins de souvenirs, les boutiques de musées… mais attention la cible c’est le touriste et les prix ils sont rapidement exorbitants, surtout si vous portez votre choix sur un vintage ou une colheita d’une bonne année et d’une bonne maison. L’idéal est de passer un moment dans un des Solar des Vinho de Porto, sorte de maison du syndicat de l’appellation, qui font déguster au verre un grand nombre de Porto à prix très attractifs, servis avec jambon, fromage et pain de campagne. Ces vins y sont vendus au prix le plus bas du marché et en plus on y parle français, ce qui est tout de même assez pratique. Il y en a dans les grandes villes ; le cadre est chouet, british, reposant, très classe, très “Epicuvin”.
Si vous prenez l’avion et si vous voulez ramener du Porto en France, la meilleure solution est encore de l’acheter le jour de votre départ, à la boutique des Vinho de Porto de l’aéroport de Lisbonne car c’est là où le choix est le plus grand et le prix les plus bas, ainsi qu’au Duty Free très bien équipés lui aussi, mais attention ici on ne déguste pas.

Pour les vins rouges, rosés et blancs secs, c’est une autre histoire.
Il faut le reconnaitre, les vins du Portugal sont pour nous encore peu connus. Leur niveau qualitatif témoigne d’une grande amplitude; des petits vins médiocres et bons marchés aux meilleurs affichants des tarifs méritoires, le choix est grand pour l’amateur… le conseil s’impose. Ce qui est fort dommage c’est que les vins les plus médiocres fréquentent plus souvent les restaurants, même ceux de bon niveau et que le personnel n’est généralement pas apte à conseiller. De plus en termes de service mal adapté, c’est le florilège assuré: cartes peu explicite, choix limités, verres ballons ridiculement petits, vins rouges servis à température ambiante (25/28°), vins blancs et rosés tièdes souvent oxydés ou gazouillant de bulles…Nous nous plaignons qu’en France les restaurants ne font pas assez d’efforts, là, nous avons trouvé nos maîtres !

Ici comme ailleurs, les bonnes choses se méritent. Si vous désirez faire une visite, il vous faudra étudier un peu le sujet avant de partir et là vous serez assurés de vous régaler avec les vins portugais car assurément la vigne se trouve à son aise dans ce beau pays de vignoble, du Minho à l’Algarve en passant par l’Alentejo, le Dao ou la vallée du Douro.

Voici quelques bons crus à retenir, disponibles assez facilement:

  • Blancs: “Redoma” Niepoort (Douro), “Pera-Manca” Eugenio de Almedia (Alentejo), “Deu la deu” alvarinho A.C. De Monçao (Vinho Verde)
  • Rouges: Quinta da Napoles Niepoort, “Duas Quintas” reserve Ramos Pinto, “Calcos do Tahna” reserva Manuel Pinto Hespahol, “Callabriga”(second vin du mythique “Barca Velha”) Casa Ferreirinha, Borges (Douro), “Vinha Pan” Luis Pato (Bairrada), “Cartuxa” Eugenio de Almedia (Alentejo), Touriga Nacional Quinta dos Roques (Dao)…
  • Doux: José Maria De Fonsera (Moscatel de Setubal)
  • Porto: Burmester,Taylor’s, Fonseca, Ramos Pinto, Quinto do Noval,Quinta da foz,Calem, Niepoort, Korn, Dow, Real-Vinicola, Warre…

Très grands choix de vins et conseils en francais chez deux cavistes à Lisbonne:

  • Napoleao – Avenue Roma 8 ( quartier du Baixa)
  • Garrafeira Da Sé – rua Sào Joào de Praça 118 ( près cathédrale) pour déguster sans se ruiner les meilleurs Porto et vins portugais
  • Solar de Vinhos de Porto – rua de san Pedro de Alcantara, 45 (quartier du Chiado)
  • Enoteca Chafariz do Vinho rue de Màe d’Agua (quartier Bairro Alto)

Bien cordialement,
Daniel

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s