Tavel versus Bandol, le Grand Match (5)

 TAVEL – BANDOL 2007

Au Restaurant Mazerand , Lattes (Hérault)

Comme un avant-goût de l’été, ce fut une belle rencontre. Ici les protagonistes ont au moins deux choses en commun: leur couleur et leur position privilégiée près de la Méditerranée. Le grenache à Tavel, le mourvèdre à Bandol se parent d’une robe pâle ou foncé selon leur « pudeur » régionale et prennent ici leur plus belles expressions. En puissance ou en finesse, en fraîcheur ou en rondeur, en fruits ou en épices, voici le grand match de l’été, Tavel contre Bandol en 5 manches sur le millésime 2007.
Les vins ont été dégustés à l’aveugle dans cet ordre, en verre « expert » de Spiegelau.

Bandol  – Cave des Vignerons de la Cadiérenne (la Cadière d’Azur)
Paré d’une belle robe pâle aux reflets saumonés brillants, le vin exhale des parfums intenses et fins aux notes fruitées de cerises et florales d’iris. La bouche démarre en rondeur sur les noyaux du fruit et la réglisse en bâton. L’équilibre se conjugue en fraîcheur jusqu’à la finale d’une belle longueur soutenue par un léger sucre résiduel. Un rosé plus hédoniste qu’intellectuel, mais qui s’en plaindrait?

Tavel  – Les Vignerons de Tavel  « cuvée royale »
Sa robe rubis foncé ne trahit pas son origine, tandis que le nez présente une jolie complexité de parfum de cerises, d’herbes fraîches, de bonbons anglais, de jasmin… La bouche est ronde, riche… un peu trop peut être car l’alcool prend le dessus et fait oublier l’élégance initiale des arômes.

Tavel  – Domaine de Corne-Loup
Le verre se décore d’une belle couleur rubis soutenue et le nez puissant rappelle la framboise, le fenouil, la barbe à papa. Sans audace, les saveurs s’équilibrent en bouche, les arômes se cantonnent aux fruits des bois, la finale est belle, fraîche, d’une longueur compréhensive.

Tavel  – Château Aquéria
Foncé de présentation, son bouquet inspire les fleurs épanouies, le minéral, la griotte. La bouche est raffinée, profonde, d’une élégante fraîcheur et d’une longueur moyenne.

Bandol  – Château Vannières
Comme tout Bandol qui se respecte la robe est pâle dans le style « pétale de rose ». Une myriade de parfums se manifeste, élégant et précis, des fruits rouges à l’abricot, du safran à l’aubépine… Dans une belle expression aromatique, la bouche tient la discussion au palais, puissante, ronde. subtile… délicieuse!

Bandol  – Château La Suffrène
Belle couleur « œil de perdrix » pour ce Bandol aux arômes fins, floraux et épicés. La bouche est droite, précise, élégante, équilibrée.

Bandol  – Domaine le Galantin
Originale avec ses notes citronnées, la Côte d’Azur se réunit ici et exprime son art de vivre, ses couleurs d’été, sa lumière de Cézanne, sa nature rocailleuse, ses parfums de vacances. Elégante à souhait, la bouche est riche, raffinée, longue.

Tavel  – Domaine Maby « prima dona »
Quel joli nez de petits fruits noirs, de groseille, soulignée d’anis mentholé, de garrigue! On retrouve ses parfums en bouche ainsi que la juteuse vinosité du terroir de Tavel, du grenache, son amplitude, sa maturité, sa jouissance.

Tavel  – Domaine de la Mordorée « la dame rousse »
(Échantillon bouchonné impossible à décrire)

Bandol  – Château de Pibarnon
Belle élégance pour un rosé pâle aux parfums subtils de cerises blanches, de thé vert, d’herbe coupée… L’élégance est toujours d’actualité pour une bouche superbe de précision, sans artifice, fraîche, sincère…

Merci à Tous

Ordre de préférence des dégustateurs :

  1. Vannières
  2. Maby
  3. Pibarnon
  4. Galantin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s