Château Lynch-Bages, Vins de Légende 17

CHÂTEAU LYNCH-BAGES
Une verticale de 2005 à 1981

Au Restaurant Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

Situé sur le plateau de Bages tout proche de Pauillac, le Château Lynch-Bages appartient à la famille Cazes depuis 1937 et produit plus de 300 000 bouteilles de son grand vin, composé en majorité de cabernet sauvignon. Classé 5e Grands Cru en 1855, il n’est pas un amateur qui ne voudrait voir son rang valorisé au deuxième niveau tant le vin est aujourd’hui reconnu pour son raffinement, sa puissance et les plaisirs offerts aux palais exigeants.

Grands amateurs de Bordeaux devant l’éternel, Jean Charlet, membre de l’Epicuvin, a mis à notre disposition une série impressionnante de magnum de ce fier Pauillac. Nous l’en remercions mille fois car la dégustation s’est révélée riche d’enseignements sur la qualité et la régularité de ce cru qui font la marque des grands vins.

Les vins, tous en magnum sauf le 1981, ont été servis en semi-aveugle (liste connue), par paire et dans l’ordre ci-dessous. Verres utilisés: Spiegelau « Authentis ».

La dégustation : 11 h du matin, temps lumineux et chaud.

Château Lynch-Bages 1993
D’une présentation grenat brun, le vin dégage un nez assez intense de fumée, de tabac et de notes évoluées de sous bois. Il déploie en bouche de doux arômes de fruits rouges confiturés, de cuir, de boisé, dans un ensemble de bonne structure. En final, les tanins sont élégants et nets et la persistance moyenne. L’ensemble assez savoureux, manque pourtant d’inspiration.

Château Lynch-Bages 1994
Très évoluée, la robe présente un aspect tuilé, tandis que le nez se tourne vers une mosaïque de notes tertiaires (fruits confits, havane, champignons secs, cuir…). La bouche reste étonnamment fraîche et structurée, douée d’un bel équilibre. Les tanins sont trop pointus pour laisser au palais un souvenir agréable et savoureux.

Château Lynch-Bages 2001
La robe est superbe, grenat intense, le bouquet évoque toute la profondeur d’un grand Pauillac, aux notes fruitées, animales et  médicamenteuses. Rondeur et souplesse charment le palais. Tandis que l’élégance, la finesse des tanins et la longueur acceptable laissent un excellent arrière-goût.

Château Lynch-Bages 1997
Grenat orangé sombre et bouquet puissant annonce un véritable « vin plaisir ». Des parfums de cassis confits, de caramel, de fleur épanouies et de cuir précèdent une attaque en bouche ronde et souple. Toujours net et droit, le vin évolue par des notes d’herbes rôties légèrement boisées et des tanins fermes. Tout ça ressemble à un vrai Pauillac à la finale austère et mystérieuse.

Château Lynch-Bages 2000
La robe d’un grenat sombre et profond se présente comme un bon présage. Le nez en rajoute par sa complexité, le raffinement et la fraîcheur de son bouquet. Après une attaque souple, la bouche révèle une extraordinaire concentration, un toucher soyeux et pur, une longueur phénoménale… Admirable !

Château Lynch-Bages 1996
Superbe dès le regard, le verre exhale de doux arômes de cacao, de fruits noirs confits, de poivrons grillés, de Havane… Dès l’attaque, le charme opère par sa savoureuse puissance, son élégante fraîcheur, ses tanins fins et sa belle persistance. Un vin superbe à la garde encore assurée.

Château Lynch-Bages 1999
Très foncé d’apparence, le vin paraît encore jeune. Le nez ne contredit pas cette information supposée et propose de doux parfums de fruits noirs, de cèdre, de caramel au lait, de terre humide. Rond et gras, d’une texture suave, ce vin sensuel et puissant représente un pur bonheur, plus hédoniste que cérébral.

Château Lynch-Bages 1995
Ce nectar rubis foncé, au nez discret, élégant par son fruité et ses notes d’épices safranées, éblouissent dès les premières minutes nos papilles. Sa bouche charnue et généreuse, son équilibre éblouissant, sa complexité aromatique « labyrinthique », sa persistance remarquable donnent à ce grand séducteur un charme imparable, aujourd’hui et pour encore quelques années.

Château Lynch-Bages 2005
Rubis pourpre brillant à l’œil, puissant, riche, encore austère au nez, massif, concentré, dans une grande élégance de boisé, ce pur Pauillac de race ne demande qu’à se laisser oublier une ou deux décennies.

Château Lynch-Bages 1981
Presque 30 ans lui donnent une patine admirable par sa robe grenat tuilée, son nez désuet de petits fruits rouges nuancés d’épices, de fleurs séchées et de cuir. La bouche reste élégante et souple, en demi-corps mais toujours équilibrée et charmante.
Les vins préférés des dégustateurs présents :

  1. 1995
  2. 1999
  3. 1996 / 2005

Merci à tous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s