André Ostertag, le magicien d’Epfig

 

Dégustation de quelques vins du domaine OSTERTAG

Au Restaurant « Le Mazerand » à Lattes

« … C’est comme si la vigne reliait le haut et le bas, le ciel et la terre, l’ombre et la lumière. Elle les réunit même, par les racines qui remontent les éléments profonds et par les branches qui redescendent les éléments célestes. Et la sève qui circule de bas en haut et de haut en bas, importe et exporte les éléments d’un corps ô l’autre. La vigne est un lien entre le très haut et le très bas, une sorte de pont qui facilite les échanges. Et son fruit, le raisin est la mémoire vivante de cet échange. Quant au vin, il n’est ni plus ni moins que la transmutation de ce raisin… »
André OSTERTAG, vigneron à Epfig

Les vins de fruits

SYLVANER Vieilles vignes 1999 

  • Couleur jaune pâle impeccable, légers reflets vert-argent.
  • Nez timide mais fin et complexe associant des parfums de fleurs, de verveine, de poire, de bonbons au miel…
  • Très ronde à l’attaque, la bouche, bien équilibrée, enchante par sa sérénité, son expression simple et élégante.

GEWURZTRAMINER Epfig 1998 

Cépage Gewurztraminer
  •  Jaune pâle brillant, reflets citronnés.
  • Très séduisant au nez, où les parfums de rose côtoient les notes fruitées de litchie, d’abricot secs, d’épices.
  • Au palais, le charme perdure par ses arômes d’épices exotiques, de confiture de rhubarbe et son bel équilibre entre acidité et sucre. C’est élégant, riche, long et bon.

PINOT NOIR Fronholz 1997 

  • Rouge cerise soutenu, orange.
  • Nez surprenant où se mêlent avec intensité des parfums de fruits très murs, kiwi, amandes fraîches, jus de viande, eau de vie, cerise.
  • La bouche surprend aussi mais moins agréablement, plutôt raide, austère, pointe sèche en finale… Sont-ce nos palais méditerranéens peu aptes à apprécier ce type de vin? Indubitablement, il gagnera à attendre.

Les vins de pierre

RIESLING Fronholz 1998 

  • Jaune pâle brillant reflets vert-argent.
  • Nez subtil et intense à la fois avec des notes de fleurs blanches, vanille, écorce d’orange, chocolat blanc.
  • Très belle ampleur en bouche, tout en finesse et équilibre, les arômes de citrons confits, de verveine, de fougère donnent à l’ensemble une fraîcheur des plus agréables et une finale ronde et harmonieuse.

RIESLING Heissenberg 

Cépage Riesling
  • Couleur jaune paille, reflets rose-doré
  • Le nez séduisant associe les notes de terroir, de maturité et d’un bel élevage. les nuances de poire, d’épices, de noix muscades, de beurre, démontrent une vrai personnalité et un réel plaisir olfactif.
  • L’équilibre est superbe entre rondeur et vivacité, entre puissance et raffinement, entre notes de confiserie de nougats blancs et notes végétales , épicées de verveine, d’acacia… superbe

RIESLING Muenchberg GC 1998 

  • Belle couleur Jaune or rutilante et profonde.
  • Nez dense, où l’on devine une belle complexité malgré une expression plutôt fermée. C’est fin, élégant, à carafer
  • En bouche, le terroir et les belles maturités du raisins apportent une rondeur et une puissance remarquable.L’équilibre est parfait Des notes de pêches blanches, de miel, de fruits secs se marient et finissent longuement. Un vin à conserver car sa matière lisse et concentrée lui laisse encore quelques années avant son apogée.

Les vins de temps

GEWURZTRAMINER Fronholz VT 1997 
  • Doré à souhait, des larmes importantes révèlent son volume.
  • Complexes, présents les parfums traduisent bien la surmaturation avec le grillé du fruit, le miel, les agrumes.
  • Surprenant par sa fraîcheur, la bouche est bien équilibrée avec sa douceur de confit, et ses saveurs épicées dans l’harmonie du nez. Un grand vin d’avenir.

PINOT-GRIS Muenchberg VT 1997 

  • Jaune pâle habillé de reflets d’or
  • Nez fin, en retenue, séduisant par ses notes de fumé caractéristiques, de miel, de melon, d’épices orientales…
  • L’attaque en bouche est douce, généreuse et chaleureuse, les arômes s’enroulent langoureusement, évoquant, les fleurs blanches, la cannelle, le tabac blond. La finale est harmonieuse, sensuelle et s’ouvre vers une complexité en queue de paon. Rendez-vous dans cinq ans pour l’apothéose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s