Des blancs surprises…

Au Bistrot d’Ariane à Lattes

Pour la centième dégustation comptabilisée du club (en réalité,nous en vons fait beaucoup plus depuis 12 ans) nous avons sorti de la « Cave secrète de l’Epicuvin » quelques bouteilles superbes déjà dégustées et appréciées lors de réunion précédente…
Une bien belle soirée en ce vendredi d’octobre au Bistrot d’Ariane.

Mathilde et Yves Gangloff Condrieu 2001
D’une couleur jaune moyennement intense, ce blanc onctueux séduit par un nez puissant et riche, parsemé de notes florales, de fruits jaunes mûrs, de noisettes confites. La bouche est à l’égal, sphérique, généreuse, équilibrée sur le gras du viognier, ici parfaitement maîtrisé sur le si beau terroir de Condrieu par un si talentueux vigneron… miam !

Domaine Vial Magnères Armenn Vin de Pays de la Côte Vermeille 2000
Dégusté récemment lors d’une soirée d l’Épicuvin où il fit un tabac, Armenn a une fois encore séduit l’assemblée par sa fraîcheur minérale, son originalité aromatique et sa puissance contenue. Épicé, citronné, mentholé, iodé, voilà le type de vin méditerranéen blanc que l’on aime et que l’on appréciera d’avantage sur des petits poisons du golfe, l’anchois de Collioure semble tout indiqué.

Mas Daumas Gassac Vin de Pays de l’Hérault 2000
Le blanc de Daumas reste une référence dans les grands blancs du Languedoc. Avec le 2000, le Mas nous offre un blanc remarquablement élégant et fin. Des notes subtiles de citrons confits, d’épices, d’eucalyptus, de verveine donnent au bouquet une grande complexité et à la bouche une adorable sensation de fraîcheur en m^me temps que de douceur. La longueur est correcte et laisse le souvenir de fines épices exotiques ainsi qu’une envie invariable d’y regoûter !

Donnafugata Chiarandà del merlo Contessa Entellina (Sicile) 2000
Qui pourrait penser qu’on puisse faire des blancs aussi frais et vifs au coeur de la plus grande île (surchauffée) de la Méditerranée? Cet assemblage de chardonnay et d’ansonica est une régal de fraîcheur ensoleillée. Un vin joyeux comme un merle, débordant de fruits et de parfums de fleurs des champs sans oublier une élégance gratifiante.

Domaine Ostertag Fronholz “riesling” Alsace 1998
André Ostertag est certainement pour les amateurs de grands vins blancs un des vignerons les plus admirés de France. Il sait magistralement exprimer dans ses rieslings, la finesse et la puissance du cépage sur la magnificence des terroirs du Haut-Rhin. Ce Fronholz déjà dégusté au club, est un exemple de concentration aromatique, distillé comme une partition de musique avec la netteté et l’harmonie d’une sonate de Chopin. (sonate n°3 en si mineur op.58 par Claudio Arrau)

Domaine Merlin le grand bussière Saint Véran 1998
Du velours en fin de bouche, un nez puissant, une robe jaune or brillante. Un régal. Son bouquet explose de senteurs entre minéral, floral et notes empyreumatiques. La sensualité du palais séduit l’épicurien, l’équilibre raffiné séduit l’oenophile, la longueur séduit le comptable! Très belle bouteille.

Cloudy Bay Sauvignon Malborough 2001 (Nouvelle Zélande)
Le fameux cru de la vallée de Malborough exhale un nez de fumé, de fleurs et de fruits exotiques qui jaillit littéralement du verre. Moyennement corsé et frais, il présente également de savoureux arômes de fruits blancs, de poires en particulier et de raisins mûrs. L’équilibre est serein et la finale tonique et longue. Encore une fois, Cloudy Bay est présent au rendez-vous.

Château Couhins-Lurton Pessac-Léognan 1999
Couhins-Lurton est, à ma connaissance, un des rares crus de Bordeaux à utiliser uniquement le sauvignon banc. Son caractère s’affirme avec sa belle couleur jaune pâle à reflets blancs et verts avant de le confirmer par son bouquet complexe et élégant. Richement doté de notes empyreumatiques et fruitées, on y décèle des parfums de chèvrefeuille, d’agrumes confits, de pain grillé puis, plus délicatement encore, de senteurs d’épices, de vanille, d’anis et de fleur de tilleul. Gras et ample dans son développement en bouche, d’une finale joyeuse et bourgeoise, ce superbe Pessac-Léognan fera l’honneur de votre table pour accompagner les volailles et les poissons les plus fins.

Paul Jaboulet Ainé Chevalier de Stérimberg Hermitage 1991
Le chevalier de Stérimberg a posé son armure et son glaive au bord du chemin qui grimpe à la chapelle, il s’est assis sur un des blocs de garnit et nous raconte un histoire fantastique de fées parfumées de senteurs de fleurs et de lutins gourmands croquant dans des poires juteuses confites dans un jus de caramel.. !

Domaine de l’Aube des temps Vin de Pays d’Oc 1994
Les reflets ambrés et l’or se marient dans cette robe brillante. Le bouquet s’ouvre avec netteté et élégance, sur des notes florales, épicées et grillées où les fruit secs s’allient aux notes de sous-bois. D’une grande générosité en bouche, la finale longue et gourmande donne à l’amateur un réel moment de plaisir gourmand… n’est ce pas cela le principal ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s