FOODS & DREAMS n° 4

 

Un dîner gastronomique accompagné de 8 vins « cultes »

Déguster des grands vins issus de beaux millésimes, accompagnés de plats préparés spécialement par un chef de cuisine, voilà certainement l’aboutissement de la recherche du gastronome œnophile.  L’Epicuvin a donné rendez-vous à ses adhérents pour partager ces moments délicieux, dans le cœur historique de Montpellier.

Carte blanche à Daniel Lutrand 

     Connaissez vous Daniel Lutrand ?
Ce chef de grand talent officie dans le centre de Montpellier au restaurant Le Pastis
où il est accompagné de Jean Philippe Vivant , son sommelier et chef de salle.

Nous leurs avons demandé de nous proposer une menu Foods & Dreams que nous avons accordé
avec des vins de hautes volées choisis sur des millésimes à maturité…   C’est avec grand plaisir qu’ils ont accepté !

 Voici le menu « Carte blanche » et les fameux vins qui l’ont accompagné :Salade de quinoa, coulis de tomate à l’estragon du Mexique,
Petit filet de rouget, émulsion d’huile de Lucques

 

Jean Philippe Padié « Tourbillon de la vie » – Vin de France (blanc) 2016

Le »Tourbillon de la vie » du jeune et talentueux J.P. Padié est composé exclusivement de macabeu.
Comme les autres cuvées qu’il produit à Calce, c’est une ode à la liberté et l’hédonisme !
—————-
Domaine Henri Bourgeois – Sancerre 1970

Avec cette de cuvée âgée de plus de 40 ans, le domaine Henri Bourgeois démonte toujours la même recherche
du travail bien fait, elle exprime par des vinifications sans « esbroufe » le vrai goût du terroir de Sancerre.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – –     

Thon de Méditerranée, Pickles de cerises, jus réglissé

Domaine Vial-Magnères « Armenn » – Collioure (blanc) 2014

Depuis le décès en 2013 du regretté Bernard Sapéras, grand vigneron catalan, son fils Olivier Sapéras dirige avec son épouse le domaine familial. La superbe cuvée « Armenn » est issue de vieilles vignes de grenache gris et blancs.
—————-
Château de Pibarnon – Bandol (rosé) 2016

Eric de Saint-Victor est au commande du Château de Pibarnon depuis 2000 et cultive une cinquantaine d’hectares
de vignes sur les restanques calcaires de La Cadière-d’Azur. Son rosé issu de mourvèdre et cinsault
est certainement un des meilleurs rosés de France : fin, précis, puissant et doté d’une superbe profondeur.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Épaule d’agneau confite, courgette grillée, agrumes et purée d’ail

Clos Marie « Les Glorieuses » – Coteaux du Languedoc – Pic-Saint-Loup 1998

« Les Glorieuses » est la cuvée « de garage » du Clos Marie. Elle n’est produite que dans les millésimes qui le méritent.
Avec cette syrah assemblée de vieux grenaches, Christophe Peyrus et Françoise Julien font régulièrement
la démonstration qu’il est possible de réaliser un très grand cru d’appellation Pic Saint-Loup !
—————-
Château de Beaucastel – Châteaueneuf-du-Pape 1995

À Courthezon, le sort du Château de Beaucastel est dans les mains de la famille Perrin depuis 5 générations.
C’est l’un des rares Châteauneuf-du-pape à être vraiment vinifié à partir des fameux 13 cépages,
Avec le mourvèdre en dominance, il est Issu de vieilles vignes, au rendement naturellement limité et un terroir respecté
par une viticulture proche du bio, il fait l’admiration des amateurs et sert de référence à de nombreux vignerons de la région.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 Abricots et crème d’aspérules odorantes, sorbet citron vert et tuile amande-caramel


Domaine Philippe Delesvaux
« Les Clos » – Coteaux du Layon 2015

Installé au cœur du Layon, Philippe Delesvaux a une grande passion, la minéralogie. Il s’intéresse de près à l’action
des sols et sous-sols sur le goût du vin. Cette cuvée le démontre parfaitement,
c’est l’exemple parfait d’un grand Coteaux du Layon doué d’une acidité et d’une ampleur hors du commun.
—————-
Seppi Landmann vendanges tardivesAlsace Riesling Grand cru « Zinnkoepfle », 1998

Seppi Landmann, véritable vigneron hors norme (!) risque le tout pour le tout pour élaborer ses « VT » et « SGN ».
Tous les vins sont remarquables et méritent attention.

Le Zinnkoepflé se range parmi les grands vins blancs de France. Le 1998 n’est pas à part, c’est un petit miracle de finesse
dans sa plénitude, complexe sur des nuances d’épices et d’eau de rose. Sa texture digeste lui confère une finesse particulière.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Merci au chef Daniel Lutrand (au centre) pour son délicieux dîner « carte blanche » et à Jean Philippe Vivant (à droite)

Merci à tous 

Daniel Roche

Mardi 19 juin 2018 au Restaurant Le Pastis  à Montpellier

 

Les photos sont de Marc Touchat

Restaurant Le Pastis :  3, rue Terral à Montpellier  /  04 67 66 37 26

 

  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s