Trévallon est en deuil

Dans les années 70, il a choisi un lieu auquel nul ne croyait, ni même sa famille,
il a  défriché la garrigue et a planté des vignes sur le contrefort des Alpilles.
Il a fait du vin à sa façon, libre et  sans contraintes pour nous offrir des savoureuses émotions…

Eloi Dürrbach, vigneron du domaine de Trévallon s’est éteint à l’âge de 71 ans.

Tous les amoureux des grands vins et du vignoble français sont en deuil

C’était un grand monsieur humaniste, modeste et sincère… Il va nous manquer !

 

Le vendredi 31 mars 2017, L’Epicuvin est reçu au domaine pour une visite,

suivie d’une passionnante dégustation à la barrique…

… Pour finir par un repas inoubliable !
Lors de ce repas, le vigneron est mis à l’épreuve de la dégustation à l’aveugle
et doit reconnaître le millésime de son vin

(la bouteille a été apportée par L’Epicuvin)

 

Eloi Dürrbach reconnait le millésime, le vin a presque 30 ans : 1988… Chapeau !

« Quand Trevallon rencontre  Daumas Gassac »

Atelier dégustation au Salon des Vins de L’Epicuvin à Cournonterral en 2009

(de gauche à droite : Roman Guibert, Eloi Dürrbach, Aymé Guibert, Daniel Roche)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s