A letter from CA…

… ou le récit d’un séjour dans le vignoble californien

Juin 2000

La Californie donne généreusement au visiteur ce qu »il attend d’elle, c’est à dire: soleil, grosses voitures, autoroutes bondées, pléthore de centres commerciaux, restaurants et cafétérias aseptisés à la climatisation glaciale où l’on sert des boissons fraîches débordantes de glaçons, amabilité et sourires des habitants.
californie.opus4(photo ci-dessus : dégustation à Opus One)

Ici, quand on est gastronome et amateur de vins, on est pas trop mal tombé. Car les vignobles du nord de l’Etat, Sonoma et Napa Valley en particulier, apportent une influence certaine sur la façon de se nourrir, une sorte de « french and italian living ». Il est relativement facile de trouver du vrai « french bread », des fromages français de qualité, de la bonne charcuterie, des bons restaurants tenus par des « frenchies ».californie.travine2

Le seul problème reste les prix qui paraissent, aux Little français que nous sommes, bien exorbitants.
Le vin n’est pas à part, est reste un produit de luxe, réservé à une certaine catégorie fortunée. En effet, ne cherchez pas une bouteille de vin californien un peu correcte à moins de 20$ ( environ 140 FF). Les meilleures cuvées des domaines un peu réputés atteignent très vite les 3 chiffres… en dollars, ça fait pas mal !
Nous n’avons donc pas acheté ni Opus One, ni Dominus, ni Insignia, ni Beringer private réserve, ni Coppola Rubicon, ni Mondavi reserve, ni Cardinale proprietary red… Mais nous avons pu, grâce à l’ouverture des domaines et à leur disponibilité, goûter quelques unes de ces cuvées « outstanding ». Ici toutes les caves ou presque, sont ouvertes au public et tous les jours s’il vous plaît, même le dimanche !

Bien sur il vous faudra ouvrir votre porte monnaie si vous voulez déguster (de 3 à 5$, par personne, parfois plus) mais on peut grâce à celà, se faire une opinion sur le réel potentiel qualitatif du vignoble de la Californie. De plus, l’architecture et la décoration des bonnes « winnery » sont souvent spectaculaires et valent à eux seul le déplacement (Clos Pégase, Opus One, Montelena, Phelps, Mondavi …)

Voici quelques domaines que nous avons eu la chance de découvrir sur Napa Valley:californie.phelps1

Joseph Phelps Vineyard, St-Héléna
Magnifique domaine bien exposé dans la Spring Valley, accueil courtois et professionnel.
Pas de visite mais dégustation sur une terrasse en bois dominant le vignoble à l’ombre d’un grand chêne. Les vins sont superbes, Sauvignon blanc fin et floral, rouges à consonance aromatique de la vallée du Rhône ‘Le Mistral », « Syrah » et enfin le grand Cabernet « Insignia » 1997 d’une puissance phénoménale, riche, au boisé opulent mais racé. (120$ la bouteille)

Clos du ValSilverado trail
Accueil chaleureux (pourtant 5 minutes avant la fermeture), très beau domaine, décor bourgeois, nombreux dessins et tableaux de Ronald SEARLE.
Les vins rouges Merlot et Cabernet étaient un peu chauds, assez difficiles à goûter, puissants tanniques, très jeunes. Le chardonnay « réserve » gras et riche en fruit se laissait agréablement déguster.

Folie à Deux, St-Héléna
Jolie maison en bois dans le style local, accueil simple, commercial, boutique très bien achalandée.
Vins superbes, surtout le Zinfandel « old vine », excellents Sangiovese et Barbera. Jolies blancs secs à base de cépages alsaciens. (à noter le verre est offert avec la dégustation 5$)

Heitz Wine Cellar, St-Héléna
Petit caveau aménagé sympa, très vite bondé. Dégustation offerte d’un Chardonnay 1999 honorable, d’un excellent Cabernet Sauvignon « bella oaks »1997 et d’un Porto californien. Dommage on a pas pu toucher au « Martha’sVineyard »!

californie.pegase1Clos Pégase, Calistoga
Domaine curieux d’apparence, construit dans le style modern-art des années 70. Nombreuses oeuvres d’artistes réputés présentées dans la parc, le hall et le grand caveau de dégustation : César, Dubuffet, Riopelle, Calder, Moore, Bacon… un vrai musée d’Art Contemporain.
Le vin en revanche n’était pas à la hauteur du lieu, mis à part le Chardonnay « réserve », les rouges se goûtaient mal ce jour là, mais la visite vaut vraiment le coup !

 

Cardinale et Lokoya (Robert Pepi Vineyard), Oakville
Superbe winery au sommet d’une colline. Accueil simple et chaleureux. Vins splendides.
A noter les rouges en assemblage ce qui est relativement rare ici. Le Cardinale « Proprietary red wine » 1996 et 1997 est grandiose, dans le plus pur style bordelais avec le soleil en plus. Lokoya » Rutherford » et « Diamond Mountain » 1995 « ... Comme un main de fer dans un gant de velours…  » se sont laissés avaler avec un plaisir rare. Des vins personnalisés, Bravo !

californie.mondavi1californie.mondavi2Robert Mondavi, Oakville
Superbe demeure aux formes harmonieuses d’un classicisme moderne. Accueil professionnel parfait, visite commentée par petits groupes d’une durée de 15 minutes puis dégustation de trois vins. Le Fumé blanc 1999, vif et exotique, le Chardonnay 1999, gras et généreux et le Cabernet Sauvignon « Réserve » 1997 séducteur et racé, dans le grand style des meilleurs Saint-Julien , un vin complexe, élégant et long, très long… 

californie.elena2californie.elena1Château Montéléna, Calistoga
Véritable Château style anglais, déjà célèbre au début du siècle. Le parc est superbe dans une ambiance japonaise, plans d’eau, pagodes, canards et tortues, on peu y pique-niquer en prenant rendez-vous. Dans le caveau on peut se faire expliquer l’histoire du domaine et déguster les productions récentes . Riesling fruité et sec, Chardonnay 1999 onctueux et riche d’arômes d’épices et de miel, le Cabernet Sauvignon 1997 de longue garde assurément, aux saveurs de réglisse, de fruits noirs et de tabac blond. Magique !

 

californie.opus1

Opus One, Oakville
A ne pas rater, la visite du lieu est magnifique, moderniste et classique à la fois tout à fait dans le style du Baron Philippe de Rothschild son fondateur avec Robert Mondavi.
L’endroit est lumineux et l’accueil parfait. Pour déguster un verre d’Opus One 1996 il vous en coûtera 25$, un peu cher, mais quel vin ! Avalé par petites lampées sur la terrasse qui domine le vignoble, il nous a laissé un souvenir qui restera inoubliable. Sa précision, son élégance, son harmonie, sa fraîcheur sont celle d’un très grand Cabernet Sauvignon comme on les fait du coté de Pauillac.

 

 

 

 


L’accueil a vraiment été excellent dans tous les domaines  car les français amateurs de vins sont particulièrement bien reçus

 

A bientôt pour une dégustation en France.

Salutations,

Daniel Roche

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s