Il faut sauver le soldat Carignan !

 

Languedocien d’origine, le chanteur Bobby Lapointe aurait pu chanter ses mérites et dire de lui qu’à l’inverse du violon, le carignan ne supporte pas la médiocrité.
cepage_carignanEn effet, pour être capable du meilleur, il doit implanter ses racines dans un sol adapté à sa rusticité et à sa vigueur. Point ne faut de terrains fertiles ou humides, de régions froides et ombreuses, c’est un bon gars du sud qui parlent l’occitan et l’espagnol, il aime s’exposer au cagnard du midi et aux zéphyrs rafraîchissants venus du nord. Généreux, parfois trop, il faut savoir le guider et lui faire porter charge raisonnable. Dans ces cas, le carignan est un type honnête et franc qui donne des raisins aptes à produire des vins riches et fruités, vifs et gras, lisses et longs…

Nous avons ouvert quelques échantillons de vin issu intégralement ou majoritairement de carignan, tous provenant du du Languedoc et Roussillon. En voici quelques commentaires …

 

Château la Casenove « La garrigue »  – Côtes du Rousillon 2000    * *
Jolie cuvée simple en provenance du Roussillon, belle fraîcheur fruitée, demi-corps, souple et facile à boire.

Château Aiguilloux « Les trois seigneurs »  – Corbières 2001   * * (*)
Robe grenat violacée, nez profond de fruits noirs et d’épices, agréable fraîcheur mentholée en bouche, matière et fin de bouche brutale.

 Clos de l’Ahnel « Les dimanches » – Corbières 2001    * * *
Robe superbe très foncée, grande franchise au nez, arômes de fruits noirs de cacao, de lard grillée, bouche équilibrée ronde et élégante aux arômes vifs et brillants, belle longueur, tannins subtils.

 Domaine d’Aupilhac « Le carignan » – Vin de Pays du Mont Baudile 2003 (brut de foudre)    * * * (*)
Belle robe violacée, nez fermé, bouche ronde à l’attaque, énergique et sauvage, belle longueur. Grand devenir.

 Vignerons de l’Agly « Vieilles vignes » – Vin de Pays des Côtes Catalanes 2002    * * *
Vin de plaisir à la présentation rubis brillante, joli nez floral et épicé, bouche très ronde, rétro-olfaction de fruits noirs et de café, simplicité et souplesse. Un vin charmant pour un prix attractif.

Domaine du Gravillas  « Lo vièlh »  –  Vin de Pays des Côtes du Brian 2001   * * * (*)
Superbe robe noire bordée de bleu, nez profond et envoûtant de fruits noirs et d’arabica, bouche souple et ronde, très grillée, d’une grande élégance, vin massif aux tanins ciselés. Bel avenir assuré.

Domaine Rimbert « Carignator 1er  »  –   Vin de Table  * * * (*)
Couleur énorme, nez simple de fruits noirs écrasés (cassis), bouche puissante, rocailleuse, rustique ,tanins charnus. Un vin de chasseur.

Clos Centeille  « Le carignanissime »   –  Minervois 2000  * * * *
Rubis brillant, nez superbe et raffiné de cerise noire, d’épices douces, de réglisse, de cacao et d’olive, bouche épatante de fraîcheur et d’élégance, fruitée, belle finale sur les notes de garrigues, long.

Domaine de la Garance  « Les armières »  – Vin de pays de l’Herault 2001  * * * *
Rubis brillant aux reflets violacés, nez puissant et “culinaire”, notes marquées de sorbet cassis, réglisse, jus de viande, chocolat noir, guimauve, bouche ronde d’une grande fraîcheur, jolis tanins veloutés et ronds, belle matière, grande énergie. Un vin très savoureux.

Château La Voulte-Gasparets  « Romain Pauc »  – Corbières 2000     –
Problème de bouchon, manque évident de netteté.

Château Bonhomme  « Les alaternes »  – Minervois 1998    * * (*)
Couleur évoluée brunissante, nez de fruits confits, de cuir, de tapenade, de pruneau à l’armagnac, bouche ronde un peu molle, en demi-matière, tanins fondus, à boire.

Domaine d’Aupilhac  « Le carignan »  – Vin de Pays du Mont Baudile 1994   * * * *
Belle robe grenat pourpre à légers reflets bruns, superbe nez de terroir, compote de fruit rouge, “sous bois après la pluie”, cacao, poivre blanc, réglisse douce, cuir de bohème, beaucoup de rondeur en bouche, délicat toucher de bouche, matière affable, belle finale aux notes giboyeuses et fruitées, “un vin délicieux”.

 

Merci aux vignerons Sylvain Fadat et Pierre Quinonéro qui nous ont fait l’honneur de leur présence, et nous ont régalé de leur vins et de leurs explications passionnées.

Merci à tous les amateurs du club qui avaient fait le déplacement à Montpeyroux (certains venant de loin ) pour déguster ces quelques bouteilles en cette matinée ensoleillée et venteuse.

Merci à Jean Marc et Géraldine Wormser pour leur accueil et leur cuisine encore une fois très savoureuse.

Daniel Roche

 

Le 13 novembre 2004, Au restaurant les Vins de l’Horloge à Montpeyroux (Hérault)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s