Le Gamay, un grand cépage rouge

Au Mazerand à Lattes (Hérault)

thivin2Gamay et beaujolais sont indissociables dans le monde œnologique et viticole car plus de la moitié des vins produits dans le monde à base de ce cépage provient de cette région française. Longtemps appelé « Gamay noir à jus blanc », il possède de nombreux cousins souvent en apparentés discutables. (Par exemple, pendant longtemps des vignerons californiens qui produisaient leurs vins à partir du cépage dit  « Gamay-Beaujolais » ou « Napa-Gamay » n’avait pour seule richesse qu’un clone assez quelconque de Pinot noir pour le premier ou du cépage Valdiguié (Sud-Ouest) pour le second.) Le Gamay est un cépage vigoureux et généreux en production qui donne son meilleur résultat sur les sols primaires granitiques ou schisteux.Les vins issus de Gamay sont en général peu coloré, rouge nuancé de violet, ils sont pauvres en tanins et dévoilent une bonne acidité. Le caractère friand du Gamay en fait un vin populaire qui continue à obtenir un immense succès, surtout le troisième jeudi de novembre !thivin3

Le Gamay sur d’autres terroirs …

CÔTE ROANNAISE AOC Robert Sérol & fils « les Vieilles Vignes » 2004 25star
Belle robe rouge cerise brillante, nez simple et intense de fuits rouges frais, ce vin joyeux possède une bouche fine exprimant avec franchise les caractères du cépage et les notes de terroir.

3 étoilesTOURAINE AOC Domaine de la Charmoise 2003
Les reflets pourpe-brun de la robe dénotent une certaine évolution, son nez intensément fruité, mûr, empyreumatique semble marqué par le millésime. Dommage que la bouche très ronde, presque épaisse, riche d’une belle matière onctueuse, flirte à la limite de la lourdeur.

3 étoilesLA COTE AOC (Suisse) Domaine Chantegrive « Crescendo » 2001
Vin décevant, ambitieux par sa couleur et son élevage mais terne au nez comme en bouche, manque de pureté et de franchise.

thivin1Le Gamay en Beaujolais …

3 étoilesBEAUJOLAIS AOC Château Thivin Rosé  2004
Jolie robe grenadine brillante pour un vin rencontré rarement sur nos tables. Le nez est simple, vif et d’une grande netteté. La bouche est marquée par la fraîcheur et des notes florales élégantes.

3 étoilesBROUILLY AOC Château Thivin 2004
Un bel exemple de gamay en Beaujolais avec ce Brouilly fruité et gouleyant. La bouche déborde de fruit dans un registre simple et vif à la finale minérale.

Claude Geoffray dans ses vignes

3 étoilesCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin 2004
Sa robe grenadine est peu intense, mais un bouquet puissant et fruité caractérise ce vin de terroir où les épices et les notes de terres humides s’expriment en bouche. Un joli vin sincère et droit

4 étoilesCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin « la Chapelle » 2004
C’est la grande cuvée du domaine. Le vin gagne en couleur mais aussi en complexité aromatique avec ses notes de cerises mûres de minéral fumé, de cuir neuf. Au palais, l’élégance est de mise avec un joli fruité et un équilibre idéal, long et frais.

4 étoilesCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin « Zaccharie » 2004
C’est en 1877 que l’aïeul Zacchary Geoffray a fait rentrer dans la famille, ce petit domaine alors planté de deux hectares de Gamay. Cette cuvée lui rend hommage de manière brillante grâce à son caractère intense, fruité et animal, ses senteurs de sous-bois et de fruits rouges caramélisés. La finale est soyeuse, riche et longue… Superbe !

35starCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin « Zaccharie » 2003
Le millésime a marqué de son empreinte solaire le terroir de Brouilly par des maturités exceptionnelles et des rendements infimes. On le sait, le gamay n’est pas insensible à la chaleur est a souffert de ce climat totalement improbable. Malgré cela, le vin est remarquable par sa couleur foncée, son nez épicé et empyreumatique, sa bouche ronde, ses tanins soyeux et gras… Délicieux !

thivin44 étoilesCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin « la Chapelle  » 2000
Après cinq ans, le cru de Beaujolais entre en pleine maturité. Ici le bouquet est splendide riche de fruits noirs, de tabac blond et de réglisse. La bouche ronde reste équilibrée, les tanins sont souples, parfaits pour accompagner la bonne cuisine lyonnaise.

45starCÔTE DE BROUILLY AOC Château Thivin 1991 
Avec cette bouteille sortie directement des réserves personnelles de Claude Geoffray, nous avons pu apprécier comment un vin réputé inapte à vieillir se tient après 14 ans de garde. Le résultat est des plus réjouissants avec une robe grenat-pourpre orangée, un bouquet puissant de fruits confiturés, de cacao, de tabac blond et une présence en bouche fraîche, toujours élégante, racée et longue… Bravo !

Merci encore à Claude Geoffray, vigneron au Chateau Thivin à Oudenas (Côte de Brouilly) venu spécialement à Montpellier pour cette dégustation, pour nous parler de son cépage-fétiche et nous le faire déguster.

Merci à Jacques Mazerand pour sa cuisine toujours goûteuse et sa recette spécialement conçue pour l’occasion.

Merci à tous pour votre fidélité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s