Quelques vins d’Amérique latine

cousino maculles vignes de Cousino Macul – Chili

au restaurant Le Bistrot d’Ariane à Lattes

Au XVIe siècle, la tâche des conquistadors espagnols n’était, certes pas, de propager la viticulture dans le nouveau monde. Leurs desseins étaient moins honorables, mais en introduisant la culture de la vigne dans le Nouveau-Monde ils ont permis à l’Amérique du Sud de devenir, aujourd’hui, un des secteurs vinicoles les plus actifs de la planète. Chili, Argentine, Mexique, Brésil, Uruguay… ces pays voient leur production augmenter régulièrement et, par la qualité montante de leurs vins, ils se positionnent dans les régions avec lesquelles il faut dorénavant compter.
Durant deux soirées nous avons goûté et découvert quelques bouteilles, en voici les commentaires.

MEXIQUE La cetto petite syrah 1995

Belle couleur rouge foncé aux reflets noirs, le nez s’ouvre sur des notes de fruits confits, de cacao, de pain d’épices. Moyennement corsé et d’une grande souplesse de tanins, il termine sur une impression chaleureuse de fruits à l’eau de vie mais garde cependant une fraîcheur plaisante.

BRÉSILBARON DE LANTIER Cabernet Sauvignon 1991

Dans sa robe grenat soutenu à reflets presque bruns, ce cabernet/merlot exhale un nez superbe au bouquet évolué et chaleureux où se retrouvent le sous-bois, le vieux cuir, les fruits rouges compotés, le havane. La bouche semble elle plus fatiguée, et s’étale dans un équilibre difficile où les tannins secs se disputent avec les effluves éthérés, la prépondérance de l’équilibre. Ce vin certainement intéressant aurait du être bu voilà 4 à 5 ans.

ZOOMURUGUAY CASTILLO VIEJO “Catamayor” Tannat 1997 San José 

Avec sa robe d’un beau rouge grenat profond, son fruité mûr, ses parfums de jus de viande rôti, et sa structure solide, le Catamayor est rond avec une finale fraîche, nette et correctement longue. C’est sans aucun doute un excellent rapport qualité-prix.

CHILI CONCHA Y TORO “Casillero del Diablo” Cabernet Sauvignon 1997 

Ce domaine est réputé pour ses vins qui se caractérisent par leur robe sombre, leur bouquet richement marqué par le chêne et les fruits rouges mûrs. Ce 97 ne dénote pas et offre des effluves intenses de cassis, de menthol et de réglisse. Son gras soutenu et sa rondeur en fait un produit international, policé et marketing apportant satisfaction et plaisir à tout honnête amateur.

LOS VASCOS Cabernet Sauvignon 1997
Dans le pur style médocain, le domaine Lafite ROTHSCHILD produit maintenant de belles bouteilles destinées au marché international. Rouge profond et brillant, ce Pauillac, oh pardon!, ce vin du Chili est richement doté et rafraîchissant il est moyennement corsé avec un bel équilibre d’ensemble.

TARAPACA “reservado” Cabernet Sauvignon 1995 
Le joli nom aux consonances incas présage un vin au caractère entier et latin. Plein de charme, il a bien évolué dans sa robe grenat-noir et offre un nez soutenu de fruits noirs, d’épices exotiques, de poivrons rouges confits, de caramel et de camphre. L’attaque en bouche est luxuriante, avec un fruité velouté qui perdure longtemps (8/9 caudalies) dans une finale énergique et fraîche.

cousino.macul.etCOUSINO MACUL “Antigua reserva” Cabernet Sauvignon 1996
Ce grand domaine fondé en 1862 est considéré comme l’une des meilleures entreprises vinicoles du Chili. Ce 1996 est une belle réussite avec sa robe pourpre foncé, et son nez aux purs parfums de fruits rouges confits, de cacao et de jambon fumé.D’un corps moyen et d’une belle maturité, étonnamment puissant et aromatique, il déploie des tannins doux et joliment équilibrés.

ARGENTINE TRAPICHE Syrah 1996 Maipù-Mendoza

Cette bodegas propose un large choix de vins frais et abordable. Bien réalisé cette syrah prend des accents méditerranéens pour exprimer, son bouquet (timide) de cassis, d’épices douces, de réglisse et d’herbes fumées. Généreux en bouche, il se montre rond ample et souple, la finale d’eucalyptus et d’olives noires laisse un agréable souvenir.

Alta VistaALTA VISTA “Alto” 1998 Mendoza 
Il est appelé le “Pétrus argentin”, malgré sa forte dominante de malbec (le cépage de Cahors), et mérite je pense son surnom tellement il a conquis l’assemblée, ce soir. De couleur rubis pourpre très foncé, il exhale un nez pénétrant et intensément aromatique de cerise noire, de groseille confite, joliment infusé de belles notes de chêne fumé. Sa pureté et son équilibre, sa richesse en extrait et une vinification extraordinaire contribuent à en faire un vin impressionnant et opulent qui se goûte déjà admirablement.

Cordialement vôtre,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s