Meursault, un village en Bourgogne

Au Mazerand à Lattes (Hérault)

MeursaultMeursault est situé au sud de Beaune, en plein cœur du vignoble de la Côte de Beaune. Le village est longé par la célèbre N 74 qui dessert les villages aux crus les plus prestigieux de Côte-d’Or et a pour voisins Monthélie et Volnay au nord, Auxey-Duresses à l’ouest, Blagny, Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet au sud. Meursault partage avec ces deux dernières communes (et appellations) une colline aux flancs bosselés et troués d’anciennes carrières: la Côte de Meursault qui se révèle la seule en Côte-d’Or à être surtout favorable au chardonnay et par conséquent à la production de grands vins blancs. Les blancs représentent l’immense majorité de la production (96%). Le chardonnay couvre 370 ha pour produire 19.500 hl en année moyenne. Une petite vingtaine de climats sont classés en 1er cru et représentent un quart des superficies et de la production.

Ce soir, huit vins ont été dégustés à l’aveugle dans des verres Spiegelau Authentis dans l’ordre suivant :

Louis Latour, Meursault 1er cru, “Goutte d’or” 1997 
Couleur dorée d’intensité moyenne. Nez se livrant par étapes: arômes de miel, de poire, un peu anisé, notes d’amandes et de toasté. Attaque ronde avec vivacité suffisante et un peu de gras. Finale de longueur moyenne. Un vin équilibré, de style classique, à la bouche fine.

Patrick Javiliers, Meursault, “Tête de Murger” 2000 
Couleur dorée pâle. Nez toasté évoquant la volaille grillée, arômes de fruits secs et une pointe anisée. Acidité perceptible. Un vin bien construit avec de l’énergie et un potentiel d’évolution.

Jean-François Coche-Dury, Meursault, “Les Rougeots” 1998 
Robe dorée pâle. Nez aux arômes de brioche, de sous-bois et de caramel.Attaque nette, belle minéralité avec ce qu’il faut de gras, arômes toastés. Assez long en finale, bel équilibre.

Henri Germain, Meursault 1er cru, “Charmes 1997 
Couleur dorée pâle. Notes de grillé et de gingembre. Belle acidité en attaque, les arômes se développent progressivement. Plus subtil que puissant, peut encore se garder.

Pierre Morey, Meursault 1er cru, “Perrières” 1988 
Doré d’intensité moyenne. Un nez toasté et fenouillé avec des notes d’évolution. Du volume et du gras en bouche sur une bonne assise acide. Vin assez puissant au boisé encore perceptible et pouvant continuer son voyage dans les ans en toute quiétude.

Domaine Roulot, Meursault 1er cru, “Les Bouchères” 1999 
Couleur dorée d’intensité moyenne. Arômes riches d’amandes grillées, de brioche avec une touche anisée. Vif en bouche avec du gras, des arômes d’agrumes. Un vin complexe avec un nez évolué et une bouche fraîche, et une finale longue.

Domaine Leroy, Meursault 1er cru, “Les Poruzots” 1999 
Belle robe dorée. Arômes de brioche suivis d’épices douces, de menthe poivrée, de mangue. La bouche conjugue rondeur et fraîcheur, gras et minéralité, arrivent des arômes de menthol et de mandarine. Finale longue. Superbe équilibre entre ampleur et subtilité, boisé bien fondu.

Comtes Lafon, Meursault 1er cru, “Genevrières” 1999 
Belle couleur dorée. Nez toasté et arômes de moka. Attaque nette, de la rondeur, bonne assise acide, des senteurs de réglisse et de caramel. Très long en bouche. Bel équilibre d’ensemble, on atteint pas la subtilité des “poruzots” de Leroy , mais quelle ampleur !

Le repas (menu conçu et préparé par Jacques Mazerand) :
J.-F. Mikulski, Meursault 1er cru, “Genevrières” 2001 et Yves Boyer-Martenot, Meursault, “Les Narvaux” 2001 
la darne de saumon grillée (présentée avec de la tapenade sur un carré de polenta, des amandes effilées revenues avec des raisins secs blonds)

Domaine Vitteaut-Alberti, blanc de blancs Crémant de Bourgogne 
Pain perdu sous une glace tatin et une salade de fruits (composée de cubes
d’ananas et de myrtilles)

Commentaires de Igor Gourevitch

igorS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s