Mas Bruguière… Un grand du languedoc

Au Mas Bruguière à Valfaunès

C’est toujours un immense plaisir que de déguster un vin sur le terroir qui la vu naître en compagnie du vigneron. Chez les Bruguière, on peut être assuré d’un convivial accueil et les vins sont toujours là pour enrichir le plaisir de la visite.

Cette verticale de la grande cuvée nous a permis de déguster le premier millésime vinifié par Guilhem Bruguière (1991) et de finir par celui de son fils Xavier, en voici quelques commentaires. Les vins ont été servis dans l’ordre suivant, bouteilles découvertes, carafées pour la plupart, en verre Spiegelau Authentis.

1994 Vinam de calcadiz 
Âgée aujourd’hui de 10 ans, cette cuvée modeste classée en Coteaux du Languedoc, résiste bien à l’épreuve du temps et présente une robe intense grenat au léger trouble. Son nez mentholé exprime des notes simples de fruits confiturés, de cerises mûres. La bouche est souple, ronde, fluide, à la finale vive, présentant des tanins fondus… un exemple de simplicité.

1991 (grande cuvée) 
Le grand vin du domaine présente une proportion importante de syrah qu’on devine dès la robe avec sa couleur grenat foncé et ses nuances pourpres. Le nez s’ouvre intensément sur le cacao, les épices, le cuir et le fumé. C’est en bouche que le saveurs offrent les plus grandes sensations. Ronde, élégante, équilibrée la matière est souple et d’une belle évolution fruitée… un exemple de sérénité.

1993 (grande cuvée) 
Avec le 93, une belle robe grenat intense bordée d’orange nous est offerte ainsi qu’un bouquet superbe de café grillé, de cuir neuf et de fruits rouges compotés. La bouche envoûte par son équilibre et sa complexité aromatique qui s‘additionne au bouquet déjà riche. Laurier, cistes cèdre, cassis, réglisse, violette, c’est le sud enchanteur… un exemple de sincérité.

1995 l’Arbouze
La cuvée principale du domaine est réputée pour sa tenue dans le temps, cette bouteille en est un exemple vivant. D’une couleur grenat d’intensité moyenne elle exhibe une bouquet puissant de fraises mûres, de tapenade, de viande grillée. Quelle attaque en bouche! riche et ronde, l’ambiance du moment est à la fraîcheur et à la souplesse des tanins. La finale épicée séduit le palais et ouvre l’envie à une cuisine de terroir de garrigue… un exemple de gourmandise.

1995 (grande cuvée) 
(dégusté le 9 mars 2005, soirée “Sud 95”) Robe magnifique grenat-noire. Bouquet intense et complexe au x notes de sang, de cacao, de tarte à la myrtille et de kirsch. La bouche d’une belle constitution, se déroule simplement avec élégance, équilibre et tanins savoureux… un exemple d’harmonie.

1996 (grande cuvée)
Quel joli vin a la robe rubis pourpre profonde et brillante, au nez intense de moka, de cerises noires, de terreau humide, de cuir, à la bouche ronde à l’attaque, ample et veloutée, aux tanins lisses, à la finale riche et savoureuse. Oui, quel joli vin!… un exemple d’élégance.

1997 (grande cuvée) 
1997 fut un millésime difficile en Languedoc et comme on le sait, c’est devant ce cas qu’on découvre le vigneron talentueux. Pour Guilhem Bruguière le contrat est rempli. Avec une nez intense de fruits rouges, d’épices méditerranéennes, de jus de viande, le vin présente un équilibre juste, avec ce qu’il faut fraîcheur et de gras, de fruité et d’épice, souple en finale et d’une remarquable longueur… un exemple d’équilibre.

1998 la Grenadière 
Dès la vue du vin le charme agit, la couleur cerise soutenue promet un agréable moment. Le nez confirme par sa complexité et sa netteté de fruits noirs, de tabac blond, de figue, de chocolat et de pruneau. Le palais est harmonieux avec une charpente bien présente, des arômes culinaires, un toucher de bouche sensationnel et une longueur impressionnante… un exemple de droiture.

2001 la Grenadière 
Le rubis intense, presque noir, de la robe rappelle sans douter les sauvages couleurs des syrah languedociennes. Quelle énergie! le nez explose de notes de fruits rouges grillés, de moka, de réglisse, de laurier et de poivre du moulin. En bouche ce nectar se fait souple, rond, sensuel riche d’arômes de cerises confites, d’épices de garrigues, de cacao. Sa richesse, sa structure et son harmonie font de “la Grenadière”un vin de grande classe et le place parmi les“premiers crus” du Languedoc… un exemple d’autorité.

2003 la Grenadière 
Le regard est rubis-noir, le bouquet déborde de notes épicées, torréfiées, fruitées et minérales, la bouche sphérique roule sur la langue évoquant les fruits frais et le kirsch, l’équilibre est parfait, les tanins élégants et fermes, la longueur exemplaire… un exemple de solarité.

2003 le Septième 
C’est le vin de la septième génération, celle où Guilhem (le père) a transmis le flambeau à Xavier (le fils). Drapée d’une superbe robe pourpre noire, cette cuvée de syrah présente un nez intense où dominent des notes de fruits noirs, d’aromates de garrigues et de torréfaction. Des senteurs subtiles de menthe et d’eucalyptus viennent rafraîchir, tel l’ombre bienfaitrice d’un pin parasol, la générosité solaire du bouquet. Le palais accueille le vin par une attaque ronde et souple. Les arômes de fruits mûrs laissent la place à ceux de jus de viande, de cacao brut et d’épices. La matière riche, généreuse, la longueur satisfaisante et les tannins puissants et soyeux ne peuvent que donner le sourire à l’amateur exigeant et laissent envisager une avenir assuré à cette belle bouteille très joliment habillée.

“Simplicité, sérénité, gourmandise, équilibre, droiture, autorité, solarité, voilà peut être la définition des vins qu’on aime.”

Merci encore à Isabelle, Guilhem et Xavier Bruguière de nous avoir si gentiment reçus, de ces vins superbes et de ce repas savoureux.

Merci à tous,

Daniel Roche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s