Beaune… Une ville en Bourgogne

Au Bar à Vin du Jogging à Montpellier

Considérée à juste titre comme la capitale de la Bourgogne, Beaune est une charmante ville, agréable, aux dimensions humaines. Si vous ne l’avez pas deviné, tout est là pour rappeler que le vin est ici chez lui et que l’on est le bienvenu à pénétrer dans la vieille cité aux parfums de fruits noirs, et d’amandes grillées. Le vignoble situé à l’est de la ville s’étend sur 404 hectares dont 60% classé en Premier Cru

Pour cette dégustation, nous avons sélectionné quelques bonnes maisons. Les bouteilles ont été dégustées, étiquette apparente, en verre Spiegelau Authentis n° 2, dans cet ordre.

 Vigne de l'enfant Jésus, et le clos des mouches, de grands vainqueursune belle série de vins de Beaune

Domaine Darviot Longbois 2003 Beaune 
Ce petit domaine familial dont la cave se situe en plein centre de la ville réussi régulièrement son Longbois.  La parcelle haut perchée sur les coteaux a produit en 2003 un vin délicieusement parfumé aux notes de fleur de vignes, et de cerise, à la bouche ronde et savoureuse.

Domaine Pierre Labet Clos du dessus des Marconnets 2002 Beaune 
D’une une robe pâle et brillante, le vin exprime timidement des notes élégantes de fruits rouge légèrement poivrés. La bouche est vive, d’une belle matière, aux arômes de terre humide, de fruits mûrs, de tabac. Un vin simple à la jolie texture

Domaine Lescure Chouacheux 2001 Beaune 1er cru 
Situés dans la partie basse, les chouacheux sont en général colorés et puissants. Celui ne déroge pas à la règle, son bouquet intense présente des notes remarquables de violette, de cuir, de cacao, de mine de crayon. Rond et généreux en bouche, il présente une belle matière souple au boisé intense (un peu trop), la finale et longue mais chaude.

Drouhin Clos des Mouches (blanc) 2003 Beaune 1er cru  
Déguster un blanc après un rouge n’est pas une erreur en Bourgogne, surtout quand il s’agit d’un vin aussi intense et racé que ceClos des Mouches fougueux, encore jeune mais d’une superbe présence. Le nez explose de senteurs magiques : vanille, noisettes grillées, poivre rose, miel, anis, jasmin…La bouche est ronde, fraîche, aux arômes panoramiques et d’une savoureuse longueur.

Drouhin Clos des Mouches 2003 Beaune 1er cru  
Après le blanc, le rouge s’installe dans nos verres, rubis intense aux reflets noirs, au bouquet puissant de cerises noires compotées, d’entrecôte grillée. La bouche s’ouvre superbement sur un équilibre parfait de entre rondeur exquise et vivacité de jeunesse, les tannins sont ciselés, le terroir s’exprime en élégance et en persistance, déjà un délice !

Bouchard Père et FilsVigne de l’enfant Jésus 2002 Beaune-Grèves 1er cru   
D’après la légende, la dénomination Vigne de l’enfant Jésus se réfère à une anecdote historique originale. On raconte qu’une carmélite fondatrice des « Domestiques de la famille du Saint Enfant Jésus » aurait prédit la naissance du futur roi de France Louis XIV, alors que sa mère Anne d’Autriche était stérile. Depuis lors, ce terroir situé en plein cœur de l’appellation Les Grèves porte le nom de « l’Enfant Jésus« . À la Révolution, lors de la vente aux enchères des biens nationaux, la Maison Bouchard Père & Fils s’est portée acquéreur de cette parcelle et exploite depuis ce vignoble d’exception qui est son monopole.

Situé sur un sol particulièrement pentu et sableux, cette parcelle classée premier cru produit est un vin caractérisé par son velouté, intense et délicat à la fois. C’est ici un magnifique mariage de fruits et d’épices au boisé élégant, à la matière pleine et savoureuse. Riche, long, majestueux… les adjectifs nous ont manqué pour décrire ce superbe nectar.

Bouchard Père et Fils Clos du Roi 2000 Beaune-Clos–du-Roi 1er cru  
Le Clos du Roi plante ses racines au nord de l’appellation et borde même l’autoroute A6. Les vignes ne s’en soucient guère car le vin, d’une grande sérénité, exprime à merveille des notes de fruits mûrs, de jus de viande et de fumé. La bouche très savoureuse titille de ces notes hédonistes, les papilles de l’amateur et lui font espérer la venue d’un beau poulet de Bresse rôti aux cèpes.

Domaine Morot Bressandes 1999 Beaune-Bressandes 1er cru  
Quel fruit, quelle fraîcheur, quelle souplesse, quelle matière… Cette bouteille fabuleuse associe une grande aptitude à être déjà sur la table comme la possibilité de s’encaver pour nous offrir dans 20 ans sa superbe description du vignoble Bourguignon. Bravo !

Louis Jadot Hospices de Beaune – Cuvée Brunet 1995 Beaune 1er cru 
Vendus tous les troisièmes dimanche de novembre, lors de « la plus grande vente de charité du monde », les vins des Hospices de Beaune sont ensuite élevés par des négociants bourguignons de renom. Celui-ci, pourtant de fière origine, nous a un peu déçu par son bouquet éteint et sa finale un peu sèche. C’est vrai que la bouteille fut servie après une série formidable où la barre, placée très haut, n’a pas fait de cadeau.

Domaine des Saux 1953 Beaune 1er cru 
Cinquante ans ont passé sur cette bouteille. La patine l’a rendue soyeuse, le fruit se fait discret, la bouche subtile, les tanins aériens… Le silence se fait, la magie opère… Chapeau !

Également dégustés à table avec un poulet de Bresse sauce aux cèpes (le voilà enfin !!!!)…

Domaine Darviot les Grèves 1998 Beaune-Grèves 1er cru 
Un bien joli vin au bouquet minéral de fruits mûrs et la texture idéalement souple pour la volaille

Domaine Morot Teurons 1996 Beaune-Teurons 1er cru  
Un vin puissant, rond, rustique et solaire, un peu brouillon mais chaleureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s