la Clairette, un cépage trop méconnu

Ce  cépage méridional est cultivé depuis fort longtemps dans la région d’Adissan (moyenne vallée de l’Hérault) où il servait à produire un vin blanc local, connu d’abord sous le nom de « Picardan doux » puis de Clairette du Languedoc. C’est vraisemblablement le seul véritable cépage languedocien d’origine.

Clairette.illust

La Clairette blanche est vinifiée pour les appellations Clairette du Languedoc, Clairette de Bellegarde, Coteaux et Clairette de Die. Elle fait  partie aussi de l’encépagement des vins Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône, Côtes de Provence, Cassis, Bandol, Bellet, Coteaux d’Aix en Provence, Les Baux de Provence, Palette et Ventoux.

L’appellation Clairette du Languedoc, classée AOC en 1948, ne manque pas de diversité avec des vins secs, moelleux, rancio ou vin de liqueur, mais elle est passée de mode avec seulement 90 hectares cultivés aujourd’hui.
clairette8

Ce soir, Charles Pacaud du Domaine La Croix Chaptal était présent, pour nous faire découvrir la Clairette du Languedoc et son cépage unique qu’il cultive et défend avec ardeur.

Voici quelques commentaires sur la dégustation (les vins n’ont pas été dégustés à l’aveugle) .

clairetteDomaine La Croix Chaptal Clairette blanche (échantillon brut de cuve 2014)
Domaine La Croix Chaptal Clairette rose (échantillon brut de cuve, assemblage Clairette rose – roussanne 2014)
Ces deux échantillons tirés le matin même des cuves sont encore en cours de fermentation. Les vins sont déjà élégants, aromatiques, équilibrés et présentent une belle finale soulignée d’amertume minérale franchement agréable.

clairette2

Crémant de Die – Union des jeunes viticulteurs récoltants (U.J.V.R.)   « Chambéran »      * * *
(70% clairette, 30% aligoté)
Avec sa présentation impeccable et un bullage fin, un nez superbe, frais, délicat floral, élégant, une belle bouche équilibrée, citronnée, harmonieuse aux bulles caressantes, ce vin nous est apparu savoureusement délicieux. Ce crémant est très mal connu des amateurs (aucun de nous avait déjà dégusté) et nous a littéralement bluffé par sa fraîcheur, son élégance et simplement le plaisir qu’il procure. De plus, le rapport qualité-prix est vraiment incroyable. Alors courrez à Vercheny… Bravo !

Coteaux de Die – U.J.V.R. « Chambéran » (non millésimé)  * * (*)
(100% clairette)
   Encore un vin quasiment confidentiel qui a séduit les participants. Il présente une belle couleur jaune pâle, teintée de rose. Le nez est discret sur des notes florales, miel et agrumes. Quant à la bouche ronde et franche, elle évolue vers une belle fraîcheur et amertume en finale. Un vin simple mais agréable et franchement savoureux… Qui plus est proposé à un prix angélique (5.5€).

clairette3

 

Saint-Chinian – Domaine Rimbert « L’Agathe » 2013   * * (*)

(50% clairette, 30 % vermentino, 20 % grenache blanc)
   On connaît Jean Marie Rimbert à Berlou, toujours souriant et débordant d’humour… Selon lui ce vin se prend pour « Indiana jaune », à la recherche de l’équilibre fraîcheur-volume ! Il (le vin) présente un nez subtil de fruits blancs et d’épices douces. À l’image du terroir schisteux de Berlou, la bouche est volumineuse et puissante, voire un peu brutale, la matière prenant le pas sur les parfums. La sensation de fraîcheur se fait ressentir en finale sur des arômes légers de miel, de sureau et d’herbes coupées…

Et Jean Marie de conclure : « On dirait le (blanc du) Sud ! »

 

Clairette de Bellegarde – Domaine Terre des Chardons   2010   * * *
(100% clairette)
   L’appellation Clairette de Bellegarde, dans le Gard, renaît doucement de ses cendres grâce à des vignerons comme Jérôme Chardon qui travaille en bio et propose une version éclairée et moderne de ce cépage. Même si cette bouteille est un peu austère, on découvre avec grand plaisir des notes de brioche, de noisettes, de fleurs fanées, de pollen. La bouche est ronde, puissante, gourmande, toujours équilibrée et longue … Super !

clairette4
Clairette du Languedoc – Domaine La Croix Chaptal  2010  * * *
(100% clairette)
   Avec sa belle couleur brillante, or léger, son nez de fruits blancs, touche d’amande de fruits exotiques et d’épices anisés, cette clairette mérite toute l’attention de l’amateur. Le millésime 2010 rafraîchi par la tramontane descendue du Larzac, a apporté son lot de vivacité à ce blanc de style classique. La bouche est assez ronde, comme une alliance entre le fruité de la poire et l’amertume minérale.
Charles Pacaud a réussi un vin à la fois fin, frais et concentré… Bravo !

 —

 IGP Pays du Gard – Clos des Boutes « Cap au Nord » 2013    * * *
(100% clairette)
   Cette cuvée généralement présentée en AOC Clairette de Bellegarde, offre une couleur très pâle, jaune argent. Le nez floral, demande à évoluer à l’aération vers des senteurs de pommes au four, de griotte, de chocolat blanc. La bouche est ronde, superbe d’une belle minéralité, finale fraîche et citronnée.

clairette5
Palette – Château Simone   2007         * * * *
(80% clairette, 10 % grenache + ugni blanc, bourboulenc, muscat).
C’est un monument , certainement un des plus grands vins blancs du Sud ! Appuyé par le millésime solaire 2007, le nez est puissant, élégant, marqué par les fleurs blanches, le bâton de réglisse et les fruits secs. La bouche raconte une belle histoire, ensoleillée et fraîche comme l’ombre d’un tilleul, fruitée et minérale, ronde et incisive, longue telle une soirée d’été où les cigales chantent encore après le coucher du soleil…

Châteauneuf-du-Pape – Domaine Saint-Préfert
« Cuvée spéciale vieilles clairettes »    2010    * * * * *
(100% clairette)   Uniquement proposée en magnum, cette cuvée issue de très vieilles vignes est rare. Le vin riche, sensuel, vibrant, parfumé intensément de fruits et d’épices, ne peut laisser indifférent car sa présence est énorme. Incroyablement savoureux, gourmand et long, c’est pour moi un très grand Châteauneuf. grâce à la clairette blanche nous ne sommes pas loin de la perfection du vin blanc du Sud.

Fin dégustateur, Jean Luc Chauvet est un « Fan de Simone »

 ——————-

clairette6

Dorade royale aux parfums de garrigue, Risotto à l’encre de seiche et girolles

  Clairette du Languedoc – Domaine La Croix Chaptal 2006      * * * (*)
Châteauneuf-du-Pape – Domaine Saint-Préfert « Cuvée spéciale vieilles clairettes » 2010   * * * * *

——————-
clairette7

« L’histoire de la poire, du marron et du caramel »
 (poires pochées, dôme caramel, biscuit à la crème de marron et croustillant praliné)

Clairette du Languedoc moelleux – Cave La Clairette d’Adissan 2013      * * (*)
Clairette du Languedoc rancio – Domaine La Croix Chaptal « Vendange de novembre » 2009      * * * 

——————
clairette9

 Merci à Charles Pacaud pour nous avoir fait partager ses vins et sa passion,
Merci à Jacques Mazerand pour son dîner parfait,
Merci à tous,

Daniel Roche

Vendredi 24 octobre 2014 au Mazerand à Lattes

Les photos sont de Marc Touchat

 Barème des notes :
–  vin défaillant,
*  vin moyen, décevant,
* * bon vin, correct,
* * *  très bon vin,
* * * *  vin excellent, de haut niveau,
* * * * *  vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s