Que des Parker 90 et +

Dans la série « La Cave Secrète de L’Epicuvin ».

        Il a 21 ans, lors d’un séjour à Strasbourg en 1967, pour rejoindre sa petite amie qui y fait des études, il goûte un simple vin de table rouge acheté car le coca était plus cher et… C’est la révélation !

Robert Parker est celui qui a inventé la critique œnologique dans la recherche de l’indépendance. En 1979,  il fonde la revue The Wine Advocate, où il décrit méthodiquement dans un langage clair et limpide, les meilleurs vins du monde et surtout de France. Son franc parler fait parfois grincer les dents des châteaux commentés mais ses éloges permettent à des domaines parfois modestes, de se faire connaître de tous les amateurs de la monde…  En fait, il fait la pluie et le beau temps, surtout à Bordeaux !

Parker8 Si on le critique beaucoup, on l’écoute aussi et souvent on le suit dans ses conseils. C’est vrai, son avis est parfois teinté de son goût personnel, mais toute la planète Vin lui reconnait un fin et intuitif sens de la dégustation.

On lui doit la cotation de 50 à 100 points. Si les vins de la tranche A+ (96-100/100) sont très rares et toujours excessivement chers, ceux notés 90-95/100 (tranche A : « vin excellent, d’une grande complexité« ), sont recherchés et pas toujours excessifs en prix. Ils demeurent donc très intéressants pour l’amateur hédoniste et curieux.

Que des Parker 90 et +

Voici une sélection de quelques vins du Rhône et d’Espagne disponibles à ce jour à moins de 20€. Nous les avons dégustés à l’aveugle dans l’ordre ci-dessous.

Pour écrire mes commentaires personnels, je me suis essayé à un exercice de style : celui de les rédiger dans le style littéraire de Bob ! Jugez vous même… (entre parenthèses la note du Wine Advocate attribuée par Parker à ce même vin) Parker 1

Parker 4 San Juan Bautista  Bobal de Sanjuan Utiel-Requena (Valencia)  2011  * * * (*)
Vêtu de rubis opaque et foncé, le Bobal 2011 se distingue par de délicieuses senteurs de mûres, de fumé, d’herbes séchées, de poivre, de steak saignant. L’ensemble assez corsé, dense et intense, est nuancé de surmaturité et généreusement doté d’arômes de petits fruits rôtis et de réglisse douce, il est bien fait et très persistant. Une merveille à savourer dans les 7 ans.  (WA : 90)

Le Coudoulet de Beaucastel – Côtes du Rhône  2011      * * *
Le Coudoulet de la Famille Perrin s’annonce par un rubis pourpre fonce, il exhale un doux nez confituré de fruits noirs, d’épices et d’eau-de-vie. La bouche évoque la confiture de cerises et l’arabica. Son caractère gras donne à l’ensemble un équilibre gourmand et velouté. Ce vin qui bénéficie d’une belle persistance, tiendra bien de 8 à 10 ans. (WA : 90)

 

Ferraton Père & fils « Les Pichères » – Crozes-Hermitage  2012     * * * (*)
Ce Crozes-Hermitage 2012 arbore un rubis foncé et dégage un nez de fraise, de mûres et de viande grillée. Très élégant et d’une grande pureté, il est étayé par une acidité tonique donnant à l’ensemble moyennement corsé, un style frais, intense et profond. On peut l’apprécier maintenant ou dans les 6 à 8 ans.   (WA : 92)

Parker 5Bodegas Borsao   « Tres picos » – Campo de Borgia (Aragon)  2012     * * * (*)
Le nectar exotique et sensuel de la Bodegas Borsao arbore une robe opaque noir pourpre qui précède de généreux parfums de fruits noirs confiturés marqués en arrière-plan de notes de jus de viande et de cacao. On décèle également au nez, de petites touches de grillé et de caramel au lait. Ce grenache charnu et gras présente un caractère richement extrait et bien marqué par la mâche. Il est à boire dès maintenant et dans les 5 ans (WA : 92)

Casa Castillo   « Monastrel » – Jumilia (Murcia)  2010     * * *
Ce mourvèdre pur se présente habillé d’un rubis foncé avec un doux nez de myrtille, d’aromates de garrigue et de menthol. En bouche, il se montre très rond, assez corsé et carré, il régale le palais de ses abondantes notes de mûres et de « Reine Claude » cuite. Ce vin bien structuré dissimule une montagne de tannins sous son fruité généreux. À boire entre 2014 et 2020. (WA : 91)

 

Parker 6Xavier Vins – Gigondas 2010   * * * *
     Avec sa robe grenat pourpre profond, le Gigondas 2010 séduit au premier coup d’œil. Son fabuleux déploiement d’arômes de cerises noires et de fumé, nuancé de minéral et de truffe, laisse aucunement deviner qu’il a connu le bois : il exprime en effet une bouche toute en rondeur, veloutée et opulence conservant jusqu’au bout, sa fraîcheur et ses saveurs gourmandes de fruité cacaoté. Modérément tannique, il révèle une finale persistante. Son potentiel de garde est de 10 à 15 ans. (WA : 93)

 

Domaine Pierre Gaillard  « la relève » –  Saint-Joseph 2009     * * * *
Arborant une éblouissante robe d’un pourpre noir épais, ce vin exhale de superbes arômes de myrtilles, de lard et d’arabica. Il déploie en bouche, outre un caractère profond et mûr, une superbe concentration et développe par paliers, une finale longue et étoffée. Ce vin tiendra sans frémir une bonne décennie. WA : 91

 

Finca Sobreno   Reserva – Toro (Castilla y León) 2009   * * * *
     Ce Toro 2009 arbore dans le verre, un ton grenat presque noir, brillant et profond. Au nez comme en bouche, il mêle des arômes doux et gras de crème de cassis à des notes de cuir, d’olives noires, de cèdre et de rhum. L’ensemble déploie une structure corsée, épanouie, sensuelle et, du fait de sa faible acidité, est accessible dès maintenant et pour encore 5 ans de plus. WA : 93

Parker 3

 

Le classement des vins préférés par les dégustateurs d’un soir:
1er Saint-Joseph 2009 Pierre Gaillard
2e Utiel-Requena 2011 San Juan Bautista
3e Campo de Borgia 2012 Bodegas Borsao
4e Gigondas 2010 Xavier Vins

———- o ———
Poulet Tikka Masala
Xavier Vins – Côtes du Rhône blanc 2013   * * * (*)
Xavier Vins – Rasteau 2012 * * * (*)
Xavier Vins – Vacqueyras 2011   * * * *

—-
Tiramisu Poire & Pomme
Cave Falset « Etim » – Montsant 2012 (verema tardiva) * * *

——— o ———

Parker 7 Jeudi 6 novembre 2014, au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

 Merci à tous,
Daniel Roche

Les photos sont de Marc Touchat, Daniel Roche (à la une), Lifestyle Asia (R.Parker)

Barème des notes :
  vin défaillant,
*  vin moyen, décevant,
* *
  bon vin, correct,
* * *  très bon vin,
* * * *  vin excellent, de haut niveau,
* * * * *  vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s