SUR LA ROUTE DU MODERNISME…

 

LES ESCAPADES GOURMANDES DE L’EPICUVIN

–  LES CATHÉDRALES DU VIN EN CATALOGNE  –

 

Une petite escapade œno-gastronomico-touristique a fait découvrir à quelques membres du club un patrimoine viticole extraordinaire, niché dans quelques villages du sud de la Catalogne.

Sur la « Route du Modernisme », se dressent quelques-unes des incroyables caves coopératives construites au début du XXe par des architectes catalans. Nous avons bien sûr profité du moment, pour déguster des vins des appellations de Catalogne (Priorat, Terra-Alta, Tarragona, Pénédes, Coster del Segre, Conca de Barbera) sans oublier les fameux Cava et goûter la cuisine catalane toujours débordante d’imagination.

Jeudi 12 octobre
« Jour de l’Hispanité » (
fête nationale espagnole et de toute l’Amérique latine,
date anniversaire de la découverte des Amériques par Christophe Colomb le 12 octobre 1492)

Notre première étape se situe à Gérone pour une petite balade en ville et un déjeuner dans le gastro-bar 8de7. Nous avons apprécié la jolie cuisine inventive de ce petit restaurant situé dans le quartier piétonnier.
Sur le trajet qui mène vers le sud, nous sommes passés par le village de Nulles, pour admirer la façade du Celler modernista. (malheureusement en ce jour férié, la cave était fermée et impossible à visiter). Bâtie autour de 1920 sous le patronage de la Mancomunitat de la Catalogne, c’est probablement l’une des plus belles œuvres de l’architetcte César Martinell i Brunet, disciple des architectes Puig i Cadafalc et Antoni Gaudí.  La base de la façade et les deux portes d’accès sont construites avec de la pierre qui réalise à la fois une fonction de support de l’immeuble et une fonction décorative. La partie supérieure est construite avec du stuc et de la brique pour rehausser les fenêtres et la structure tout en créant un effet de verticalité d’une grande beauté.

Notre journée s’est terminée à Reus près de Tarragone, au superbe et tout nouveau Brea’s Hôtel **** .Un dîner agréable mais impersonnel, au restaurant Masia Crusell (Michelin) ne nous laissera pas un souvenir impérissable !

Vendredi 13 octobre

La journée commence par une étape à Porrera, petit village au cœur du Priorat. En compagnie de Paco Castillo  le sympathique propriétaire du domaine Clos Dominic
Une balade dans les vignes nous offre à admirer les superbes paysages du Priorat. Plus tard, les ruelles du village nous emmènent dans les meilleures conditions vers la dégustation des vins à la cave. Le blanc étant malheureusement épuisé, nous goûtons trois superbes rouges Priorat de fort caractère,
Pour le plaisir, ils sont accompagnés d’un « pica-pica » !

En quelques enjambées, nous allons ensuite déjeuner à La Cooperativa .

        Ce restaurant tout simple où l’on se croit invité chez l’habitant propose une cuisine locale, authentique, à l’ancienne, respectueuse du terroir. Certains plats sont 100% bio. Il faut souligner la carte des vins absolument remarquable avec la quasi-totalité des vins du Priorat et appellations voisines, proposés à prix angéliques…!

70 Km plus loin dans le sud nous arrivons à Pinell de Brai pour la première visite guidée de la cave moderniste et ses décorations céramiques. Cette cave est une des plus impressionnantes des cathédrales du vin construites par l’architecte César Martinell. Il ne dessina pas seulement l’immeuble lui-même, mais aussi les espaces de production, la distribution des outils de production, pressoir et pompes, des cuves de fermentation, réservoir d’eau… Un tiers du bâtiment (à gauche) était alors consacré au pressurage des olives et la production oléicole, le restant au vin.
Le dessin de l’immeuble prend son inspiration des techniques constructives traditionnelles de la Catalogne : la large utilisation de la brique catalane « totxo » autour des fenêtres et pour les colonnes, et la céramique pour l’ornementation.

Les superbes dessins de la céramique, faits par Xavier Nogués, représentent des scènes traditionnelles de la vendange et de la cueillette des olives.

À quelques kilomètres de là et pour finir la balade, nous avons fait un « arrêt photo » devant le Celler Cooperativa de Gandessa

Comme une quarantaine de caves coopératives en Catalogne, celle de Gandessa a également été conçue par César Martinell en 1919. La cave moderniste pour la production de vins et l’huilerie ont été achevées dans le courant de l’année suivante. Le bâtiment combine admirablement l’architecture avec les besoins des viticulteurs pour l’élaboration du vin. Le corps central est constitué par deux immenses cuves couvertes avec des arcs paraboliques et des voûtes catalanes et trois étages de brique d’ épaisseur, des arcs et perpendiculairement à la porte d’ entrée. À l’extérieur, on remarque les deux superbes réservoirs d’eau au toit et gargouilles de céramiques vertes vernissées. Le projet incluait des panneaux de céramiques artistiques de Xavier Nogués, mais malheureusement la guerre civile les ont détruits.

On le sait l’architecte Cèsar Martinell a conçu et dirigé la construction de près de 40 caves, mais après avoir vu le résultat de la construction de celle de Gandesa, il l’a appelée « la cathédrale du vin ». Elle est inscrite un patrimoine culturel national de la Generalitat de Catalogne et est considérée comme l’ une des « Sept Merveilles de Catalogne ».

Avant le dîner et en guise « d’apéritif » !  Certains s’offrent une petite balade dans les quartiers historiques de Reus, C’est la ville qui a vu naître le célèbre architecte Antonio Gaudi. Pour finir la journée en beauté, nos sommes attendus au restaurant de Juan Urgelles pour un dîner gastronomique.Une véritable aventure culinaire « moderniste »qui commence par une dégustation d’un verre de vermouth, spécialité de la ville.

Samedi 14 octobre

La coopérative vien d’ouvrir, nous sommes les premiers de la journée pour la visite à Espluga de Frantoli,
de la fabuleuse cathédrale dans le plus pur style « moderniste » .

Cette « Cooperativa Agrícola » fut bâtie en 1913 par Lluís Domènech i Montaner et terminée par son fils Pere Domènech.
Considéré à juste titre comme une des plus belles “cathédrales du vin”, l’édifice est formé de trois nefs et attire l’attention pour la sobriété et l’élégance de ses lignes. L’immeuble est un mélange d’Art nouveau et Noucentista – (le Noucentisme est le style qui succéda à l’Art Nouveau et qui prit son essor entre 1910 et 1930).  

Devant la cave d’Espluga, on remarque, outre l’ esthétique de la façade, son «audace structurelle». Les supports sont révolutionnaires dans le cadre d’une construction agraire, par ses structures modernistes.

La disposition de la cave est similaire à celle d’autres bâtiments contemporains: trois caves rectangulaires et parallèles, des toits individualisés sur deux côtés et un autre espace placé perpendiculairement à l’autre. La structure de la cave contient tout le génie moderniste de Père Domènech qui a conçu un système de piliers en croix qui soutiennent des arcs en ogive remplissant remplissent la fonction de toit « toral » formé par des couplages en forme de coque de bateau (solutions déjà appliquées dans l’architecture médiévale). C’est « … Un squelette redoutable et aéré pour maintenir des toits plats à pignon, avec tout le réseau de chevrons, voliges de tuiles et carreaux arabes… »La finale de notre (petit) périple nous arrête à San Sadurni de Anoia, où siège, la célèbre maison Codorniu,. La visite est en français de l’impressionnant édifice construit par Josep Puig y Cadafalch collègue de GaudiLa visite privée commence par un film en 3D très intéressant qui retrace histoire de la famille Codorniu
et décrit le terroir et les vignobles. 

Avec le jardin, les caves, les chais anciens… l’endroit est superbe.
Une belle surprise nous attend avec une visite en petit train des immenses galeries souterraines (de plus de 30 Km)
qui abritent les chais d’élevage.

La visite se termine par une dégustation des meilleurs Cava autour d’un brunch délicieusement préparé un chef cuisinier.


Merci à tous pour ces superbes moments de découverte et des plaisirs des sens !

Viva Espana y Viva Catalunya !

Daniel Roche

 Jeudi 12 octobre – Samedi 14 Octobre 2017

Les photos sont de Marc Touchat

Encore plus de photos à voir sur :
https://epicuvin.com/2016/12/01/les-cathedrales-du-vin-port-folio/

———————————————————————————————————————————————-

Le carnet d’adresses

Les caves « modernistes » et domaines :

– Celler de Espluga de Frantoli       +34 609 313 175
-Celler de Pinell de Brai                  +34 977 426 234

-Celler de St Isidre de Nulles         +34 977 602 622
-Celler de Gandessa                       + 34 608 316 881

– Clos Dominic       Carrer Prat de la Riba, 3 – Porrera + 34 977 828 215
– Codorníu               Avenida Jaume de Codorníu s/n – Sant Sadurní d’Anoia +34 938 913 342

 Hôtellerie :

 – Brea’s Hotel                       Avenida de Reus-Tarragona Km.1 – Reus + 34 977 30 10 46
Restaurant 8de7                 Carrer Hortes, 10 – Gérone        +34 972 10 44 30
– Restaurant la Coperativa   Carrer Unio, 7 – Porrera              +34 977 828 378
– Restaurant Joan Urgellès   Carrer d´Aleus, 7 – Reus             +34 977 34 21 78

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s