Le meilleur de Chablis en 8 millésimes

Au Restaurant Mazerand Lattes (Hérault)

Les vins des millésimes de 2007 0 1998, ont été servis en semi-aveugle (liste connue), par paire et dans l’ordre ci-dessous, verres utilisés Spiegelhau « expert », temps frais et nuageux.

Premier Cru « Fourchaume » – Domaine Brocard  2007
Minéral et citronné ce « Fourchaume » pose les bases de la typicité chablisienne. De puissance moyenne, il dégage une superbe impression de fraîcheur, de fruit et de menthol. Sa finale ronde impressionne par sa belle précision aromatique.

Grand Cru « Grenouille »  – Cave de Chablis  2004
D’une présentation dorée, le vin présente d’élégantes notes de fruits blancs, de cassis, de réglisse douce, soulignées par la vanille. L’attaque est ronde, donnant généreusement au palais ses arômes de miel, de noisettes, de citron confit. Le boisé refait surface en fin de bouche où la gentiane vient titiller de son amertume nos papilles déroutées!

Beaujolais blanc – Domaine Terres Dorées Jean-Paul Brun  2008
Pâle à reflets verts, la jeunesse s’exprime. Le nez est superbe de finesse par le jasmin et la noisette fraîche, très mûr sur les fruits, élégant en tout point. La bouche est riche, savoureuse, équilibrée mais modeste en matière et en longueur. Prêt et délicieux à boire ce vin placé en « pirate » dans la série a séduit par sa finesse. Son gras et son manque de minéralité auraient pu révéler son imposture, il n’en a rien été, aucun dégustateur ne l’a dévoilé.

Premier Cru « Séchet » – Vincent Dauvissat  2006
Rarement revendiqué sous ce nom et non sous celui de « Vaillons » auquel il est fédéré, ce premier cru est un classique chez Vincent Dauvissat. Le vin se distingue par un nez fermé, aux subtiles notes de citrons, de fleur blanches, de métal. La bouche fraîche, élégante et toujours aussi peu loquace, s’habille d’une jolie minéralité en finale. À garder!

Premier Cru « Fourchaume » – Jean Durup  1998
La couleur dorée et brillante séduit le regard et le nez puissant nous parle de son terroir: fruits mûrs, miel, sous-bois, coquille d’huîtres, abricot sec… Le palais perçoit le gras et la simple minéralité du vin à l’attaque, mais déchante un peu par sa finale courte et fuyante.

Grand Cru « Les Preuses »  – William Fèvre  2003
Propriété de la maison Henriot, ce domaine est devenu un « grand » à Chablis. Ces « Preuses » en sont un nouveau témoignage. Puissant, respirant le silex et le menthol et autres fruits des bois, il développe en bouche de délicieuses notes de fruits mûrs, de miel, d’iode, de gazon frais avec une finale épatante de fraîcheur élégante.

Premier Cru « Montée du Tonnerre »  – Domaine Raveneau  2005
Ce premier cru illustre se distingue ici par un nez magnifique et complexe de fruits blancs, de pâtisserie, de menthol, et de pierres à fusil qui introduit en bouche une ensemble de bonne puissance, parfaitement équilibré et tendue. Les arômes se succèdent dans une harmonie superbe et longue… On peut attendre encore!

Grand Cru « Les Clos »  – Domaine Billaud Simon  2001
Considéré comme l’archétype des grands crus, le plus vaste aussi, « les clos  » est réputé pour sa grande garde; celui-ci de bientôt 10 ans en a encore sous le pied! Son nez complexe révèle des notes étonnantes de fruits rouges, de silex d’épices safranées, de cerises grillées. En bouche c’est un livre ouvert où les pages nous font découvrir les nuances du climat, son élégance et sa puissance laisse admiratif par sa finale terriblement persistante.

Grand Cru « La Moutonne » – Domaine Long-Depaquit  2002
Cette enclave unique entre « Preuses » et « Vaudésir » est un monopole de la maison. Il s’impose ici comme un ensemble puissant, moyennement corsé, vif et concentré. Son Bouquet d’un charme irrésistible évoque les fruits jaunes secs, le pain d’épices, des notes de moka et de cuir. Minérale et parfaitement équilibrée, la bouche déploie de belles notes raffinées de chèvrefeuille, de craie, de noisettes. Il est rond, généreux, plein d’énergie et en pleine progression car la finale fait découvrir longtemps après des arômes purs de grandes classes.

Les vins préférés des dégustateurs présents :

  1. Raveneau, Chablis 1er cru Montée de Tonnerre 2005
  2. William Fèvre, Chablis GC Les Preuses 2003
  3. (ex) Terres Dorées / Billaud-Simon

Merci à Tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s