Languedoc versus Catalunya 2005, le grand match (9)

Au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

Les 10 vins ont été choisis par le club sur le lieu de production; à leur sortie pour le Languedoc, en 2009 pour les vins Catalans.
Pour cette dégustation, les bouteilles ont été aérées la veille par simple ouverture et servies en verre Spiegelhau « Authentis » en semi-aveugle, dans l’ordre aléatoire suivant.

Les notes accordées ne tiennent pas compte des catégories de prix: (A) 10/14 €, (B) 15/19 €, (C) 20/25 €.

La dégustation

Pénédès –  Bodegas Pére Ventura  (tempranillo) (A)
La présentation grenat foncé limpide de ce pur tempranillo est parfaite, mais le nez puisant au demeurant est dénaturé par un boisé tonitruant et grossier reste quelques notes de fruits rouges et de cuir. La bouche riche et ronde à souhait présente le même symptôme avec en plus des tanins durs et chauds.

Coteaux du Languedoc  –  Clos du Prieur (B) 
Une belle robe pourpre foncée annonce un vin au bouquet intériorisé mais riche. Des notes de caramel au lait, de mûres, de réglisse et d’épices de maquis en certifient sa provenance méditerranéenne. La bouche est ronde, suave et débordante d’arômes de fruits mûrs et de Zan. Doué d’un bel équilibre, il finit sur une bonne fraîcheur et une longueur honorable.

Catalunya –  Miguel Torres  « Nerola » (syrah) (B)
Ce vin à la robe de Miura déboule dans le verre avec puissance. Il s’exprime à travers la garrigue, le poivre, le jus de viande, le moka. Furieusement extraite, la bouche dégage une énergie incroyable, mais reste souple et enrobante. La longue finale cacaotée laisse penser que ce vin possède encore un bel avenir.

Coteaux du Languedoc  –  Domaine Stella Nova « Pléiades » (A)
Foncé comme une nuit sans lune, ce vin dégage une belle impression de fraîcheur au nez par ses notes de fruits rouges, de laurier, de steak saignant. La bouche est massive sans être lourde, puissante et rectiligne, une belle matière, des tanin fins et un équilibre serein le caractérise.

Priorat  –  Mas Martinet « Martinet bru » (B)
Avec une robe grenat foncée, l’entrée en matière est excellente. Fruits noirs, moka, épices, on ne tarit pas d’éloges tant le nez fait passer sous nos papilles des trésors de parfums. Moyennement concentré en bouche, il est parfaitement équilibré, tandis que la finale longue et patinée, procure un plaisir évident aux amateurs de vins fins.

Emporda –  Bodegas Espelt  « Comabruna » (C)
Une robe noire « sangre de toro » annonce la couleur. Le nez puissant débordant de fruits, d’épices et de viande rôtie aux accents capiteux de truffe laisse rêveur. La bouche enfin, d’une puissance dense et corsée, fondante et savoureusement fraîche, pousse le dégustateur à s’écrier… « ¡Todavia màs, por favor! » (encore svp!)

Costers del Ségre  –  Cusiné « Géol » (C)
Ce vin « noir » charme l’amateur par son bouquet intense aux notes solaires de figues grises, d’olives, de cacao, de réglisse, de cassis. L’attaque en bouche est superbe, la suite est riche, concentrée mais pêche par trop extraction et de matière; la preuve par la finale chaude et goudronnée. À attendre pour mieux juger.

Faugères  – Domaine Léon Barral  « Jadis » (C)
Une robe grenat moyennement limpide, un nez simple, de fruits mûrs, de réglisse dérivant vers des notes animales dénotent un singulier manque de netteté. En bouche, sa belle fraîcheur en fait son seul intérêt car l’impression fuyante s’accentue et les arômes restent approximatifs. (Une bouteille fort décevante au regard de la qualité du vigneron)

Corbières  –  Château La Voulte-Gasparets « Romain Pauc » (B)
Concentré…! On le voit dans le verre avec sa couleur noire, on le sent aussi par le nez puissant de fruits, d’épices, de brûlé. Curieusement, l’impression s’arrête au palais car la bouche est en demi-corps, ronde mais sans richesse, présente mais sans charme!

Minervois  – Domaine Borie de Maurel « Sylla » (C)
Quel nez! aurait dit Cyrano… Intense, charnu, fruité, épicé, empyreumatique, musclé. La bouche n’est pas de reste onctueuse et corsée, fraîche et profonde. Chaque gorgée, c’est du soleil qui illumine le palais, Bravo!

(Les vins préférés des dégustateurs présents: 1er Espelt, 2e Torres , 3e Martinet, 4e Stella Nova)

Les vins du repas

Cava  – Raimat « Brut nature »
Un Cava frais, fin, délicat, aux notes de noisettes et de pain d’épices

Nem de canard aux épices
Terra-Alta2005-  Gran Copos « reserva »
Simple, fruité, souple en demi-corps mais net.

Saint Chinian 2005  –  Domaine Les Eminades « Vieilles Canailles »
Riche, fruité, onctueux, puissant, d’une grande profondeur, un allié parfait du « Nem de canard aux épices »

Crême brulée  façon bistrot
Empordà  1998  – Bodegas Espelt « Airam » (solera) 
Couleur caramel, puissant, frais, concentré, savoureux, un vin dessert affriolant

Vin de Pays Moelleux-  Domaine de Villeneuve « Chenins d’Autome »
Délicat, fruité, vif, élégant et équilibré, mais un peu court.

 

Merci à tous,

Daniel Roche

Photos de Marc Touchat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s