Château Sociando-Mallet, en verticale

  Verticale intégrale de 2009 à 2001

C’est la veuve Mallet qui achète le domaine au sieur Sociando en 1850 pour devenir le Château Sociando-Mallet, même si son architecture ne mérite pas vraiment le pompeux qualificatif.
En fait, si le vin est mondialement connu aujourd’hui, c’est grâce à Jean Gautreau qui s’y installe en 1969 pour en faire un lieu de villégiature. Homme visionnaire et passionné, il tente de faire un peu de vin sur les quelques hectares quasiment abandonnés de la propriété … Grand bien lui fit !
Le Château Sociando-Mallet est depuis 30 ans, un des crus les plus réputés de Bordeaux. Sur un terroir sensiblement identique à Pauillac, les vins produits ici sont splendides et d’une régularité exemplaire, reconnus au niveau des meilleurs seconds crus du classement de 1855.

Verticale de Socindo Mallet

Voici quelques commentaires sur les 9 millésimes dégustés en verticale de 2009 à 2001.

Château Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2009 4 étoiles
D’une robe rubis pourpre foncée, le 2009 se présente de la meilleure des façons. Le nez d’une bonne intensité évoque un boisé élégant mais aussi les fruits noirs très mûrs, le cuir, le jus de rôti. L’attaque ronde de la bouche donne au palais une impression immédiate de velouté, l’équilibre est parfait, le boisé ressort en finale et la longueur superbe. Goûter le vin aujourd’hui est fort agréable mais le sera davantage dans un avenir de quelques années.

Château Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2008Entre 3 et 4 étoiles
Les notes élégantes de café, cassis, plantes médicinales s’exhalent du verre pour notre plus grande satisfaction. La bouche garde de la retenue, assez ferme, elle présente un caractère moyennement corsé, tendu et carnassier ! A attendre.

Château Sociando-Mallet – Haut-Médoc 20073 étoiles
Le bouquet révèle des parfums de mûres, café crème, cacao, tabac. Beaucoup de fraîcheur en bouche associée à la souplesse des tannins et voilà un vin plein d’énergie et de fougue, un vrai plaisir gourmand !

Château Sociando-Mallet – Haut-Médoc 200620star
Si la présentation grenat pourpre est parfaite, le bouquet semble fermé avec un déficit de netteté. La bouche est solide, austère, d’un équilibre correct mais la gourmandise n’est pas au rendez-vous et des tannins asséchants s’invitent en finale.

Château Sociando-Mallet – Haut-Médoc 200545star
Arborant un rubis pourpre très foncé, le nectar décline les parfums classiques des grands du Bordelais: animal, fumé, fruits noirs, moka, fleurs de montagnes, terre humide, truffe… Déjà accessible par sa structure imposante le vin se montre à la fois profond et musclé, tannique et long. Racé et délicieux pour des nombreuses années encore.

35starChâteau Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2004
Excellent, vêtu de rubis foncé, le vin révèle un doux fruité confituré, des notes de cuir et d’épices élégantes et assez complexes. Généreux en bouche, il déploie outre de généreux et suaves arômes de cassis et de graphite, une finale savoureuse et moyennement corsée, d’une persistance étonnamment longue et agréable.

3 étoilesChâteau Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2003
C’est un fait, le millésime « extraordinaire » a laissé son empreinte sur les vins du Médoc. Le bouquet est riche culinaire et solaire. L’attaque ronde laisse place à une matière veloutée et riche, l’équilibre est correct mais l’évolution semble un peu décousue, hésitant entre générosité gourmande et tannins virils.

20starChâteau Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2002
Les notes de cabernet se font sentir indiquant par le fait une maturité poussive. La bouche est fraîche, en demi-corps e les tannins pourtant fins sont trop présents sur les gencives.

4 étoilesChâteau Sociando-Mallet – Haut-Médoc 2001
Remarquable expression d’un vin qui aborde sa pleine maturité sur un beau millésime, le 2001 est élégant, frais, finement fruité, généreux en saveurs, finissant sur des tannins soyeux et une longueur admirable.

Les vins préférés des dégustateurs : 1er 2005/ 2e 2001 / 3e 2004 / 4e 2009

Servis au repas avec « Agneau de l’Aveyron, souris confite et gigot rôti aux petits légumes et champignons frais »
et « Déclinaison sur la poire et petits moelleux aux noisettes ».
4 étoilesChâteau Sociando-Mallet – Haut-Médoc 1998
Rond riche, belle précision des arômes et grande longueur , joli mariage avec l’agneau

3 étoilesChâteau La Rame – Sainte-Croix-du-Mont 2010
Un liquoreux classique, fruité, simple, sincère, idéalement équilibré.

Merci à tous !
Daniel Roche

Photos de Marc Touchat

Au Mazerand à Lattes (Hérault)

Barème des notes : – vin défaillant, * vin moyen, décevant, ** bon vin, correct, *** très bon vin, **** vin excellent, de haut niveau, ***** vin exceptionnel, magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s