le Top 10 du Languedoc en blanc

Restaurant de « La maison des Vins » à Lattes

Le mois de juillet démarra sous le signe du blanc, avec tout d’abord la soirée « Aube des Temps », puis celle des » Top 10 Blancs ».

Petit rappel: selon le vote des adhérents du club, en automne 1999, dix domaines avaient été choisis pour figurer dans le fameux classement des 10 meilleurs blancs du Languedoc (voir L’EPICUVIN news 3, Décembre 1999). Ces dix bouteilles ont donc été servies à l’aveugle dans l’ordre aléatoire suivant et accompagnées d’un onzième laron choisi par mes soins pour tenir le rôle du pirate.

Domaine de ROQUE-SESTIERES, « Vieilles Vignes », Corbières 1998 
Belle couleur jaune pâle brillante aux reflets vert-argents, le nez est subtil, parfumé d’agrumes et tisane verte. Par ses arômes et sa minéralité soutenue, la bouche démontre un belle matière et s’équilibre sans défaillance.

grangeDomaine de la GRANGE des PÈRES, Vin de Pays de l’Hérault 1997

Couleur jaune soutenu déjà doré. De par son coté oxydatif, le nez étonne et déroute certain mais la complexité est là encore difficile à cerner (melon confit, lychee, amandes, raisins secs…). Le boisé, le gras et la puissance en bouche en impose mais sans séduire. On attendra c’est sûr!

Domaine de la COLOMBETTE, « Chardonnay Demi-muid », VdP des Coteaux du Libron 1998 

Jaune paille bien doré, on s’attend à un vin intense. Le nez en rajoute par ses notes puissantes de citron confit, pain grillé, abricot, beurre, thé. La bouche confirme, ronde, élégante, charnue, aromatique et longue, certains ont reconnu la signature de Mestre Pugibet.

Domaine GAUJAL, Coteaux du Languedoc, Picpoul de Pinet 1998
Pâle et brillante, la robe laisse place à un nez superbement intense et complexe, des notes épicés aux fruits blancs, de la réglisse aux amandes fraîches, c’est un festival d’arômes qui se poursuit en bouche. Belle matière équilibrée, finale épicée élégante. Bravo, voilà un « super » picpoul.

Châteaux de LASCAUX, « Pierres d’Argent », Coteaux du Languedoc, Pic-Saint-Loup 1998 
Couleur soutenue mais un peu mat. Nez très mûr, puissant simple. La bouche s’équilibre difficilement par un part de C02 et une franche vivacité. Très aromatique cependant ce vin ne semble pas vraiment à l’aise à ce moment, on attendra.

Domaine de L’HORTUS « Grande Cuvée », Coteaux du Languedoc Pic-Saint-Loup 1998 
Belle couleur jaune paille cristalline. Nez réservé mais délicat et subtil d’abricot de fruits blancs soutenu. par un joli boisé élégant. Après une belle attaque, la bouche se fait soyeuse, riche en arômes, élégante. La matière est moyenne, toute en finesse. Classieux!

Mas JULLIEN, « Vignes Oubliées », Coteaux du Languedoc 1997 
Robe impeccable jaune pâle brillant. Complexité et puissance, voilà un nez qui déménage! par ses notes florales épicées, végétales (thé), fruitées…En bouche la tension ne faiblit pas, belle matière, rondeur, équilibre… est-ce le blanc idéal?

Domaine de l’AIGLE, « les Aigles », Limoux 1998 
Couleur remarquable, jaune intense profond et doré. Une belle expression du boisé s’exprime au premier nez puis la complexité du bouquet prend le dessus et déroule son lot de parfums de la verveine à l’amande grillée, du tabac blond à la poire Williams. La bouche est royale en même temps riche et délicate, présente et aérienne. Quel beau chardonnay encore en devenir!

Château SAINT-CYRGUES, « Cuvée Amérique », Costières de Nîmes 1998 (le pirate) 
Soutenue, brillante, paille dorée, la robe est superbe. On est gâté avec le nez qui exprime avec raffinement et puissance de très beaux parfums de fleurs, de fruits mûrs et d’épices douces. La bouche perdure dans l’expression aromatique, c’est frais, rond et vivant I

Mas de DAUMAS GASSAC Vin de Pays de l’Hérault 1998 
Robe superbe brillante et profonde. Le nez est timide laissant deviner un bouquet subtil et fin. À notre grand regret la bouche n’est pas plus expansive, équilibrée, racée mais fermée à double tour. À garder précieusement.

Domaine de CLOVALLON, Chardonnay, Vin de Pays d’Oc 1998 
Belle couleur chaleureuse jaune soutenue. Bouquet intense, net et riche de senteurs de fleurs, d’agrumes et fruits secs. La rondeur de la bouche, son expression aromatique gourmande rend ce chardonnay très séducteur, dans le style Casanova épicurien . C’est long (7), c’est bon!

Les blancs du Languedoc n’ont pas à rougir!

Merci à tous,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s