Languedoc 98… Que syrah syrah !

u restaurant « Bistrot d’Ariane » à Lattes

Cépage SyrahSoirée très attendue, que cette confrontation amicale des meilleurs vins de notre région à forte dominante “syrah”. Ce cépage magique a depuis quelques années donné un coup de fouet à l’offre qualitative des vins du L.R. Il faut dire qu’il a tout pour lui: acclimatation, culture vigoureuse, potentiel aromatique, structure construite, tanins de garde, harmonie et saveurs méditerranéennes… que demandent le vigneron et le consommateur?
Une sélection arbitraire parmi les meilleures cuvées de syrah était représentée ce soir. (que les oubliés me pardonnent, mais il est difficile à des amateurs non entraînés de comparer avec un minimum d’objectivité plus de 9 échantillons de vins sur-puissants) Les vins ont été présentés dans cet ordre, carafés et servis à une température avoisinant 17 à 19 °. Sur les deux soirées les résultats sont apparus sensiblement identiques, voici quelques commentaires personnels.

Château Saint Cyrgues “amérique” Costières de Nimes

Robe impeccable grenat pourpre bordée de reflets orangés. le nez s’exprime avec tact, sans débordement: les parfums de fruits rouges, de poivre et de grillé se distinguent nettement. La bouche est souple, facile, acidulée et les tanins soulignent une matière en demi-corps. À boire.

Mas Mortiès “que sera sera” Coteaux du Languedoc-Pic Saint Loup 

Beaucoup de fruit pour ce Pic Saint loup, les parfums de cassis, de fruits rouges confits, de cacao, d’amandes grillées donnent au bouquet des sensations gourmandes. Rondeur, équilibre et élégance sont la marque de la bouche aux saveurs plutôt septentrionales. C’est poivré, fin et chocolaté en finale, délicieux!

Château Moulinier “ terrasses grillées” Saint Chinian 

Couleur évoluée pour la robe, le nez choisi les notes empyreumatiques de fumé, d’épices, de cacao, de fruits confits. La bouche est sobre presque austère, un peu triste, fermée et finie sur la chaleur du millésime.

Domaine Borie de Maurel “cuvée sylla” Minervois

Sylla se caractérise par une couleur violente, rubis profond et toujours obscure. Son nez puissant surprend souvent par ses notes végétales, grillées et surtout épicées. Un vrai vin de caractère. Ici la dégustation n’est pas optimale car l’extraction a refermé le bouquet et la bouche paraît assez dure, agressive mais racée… à garder.

Cliquez pour agrandir

Domaine Sarda-Mallet “terroir mailloles” Côtes du Roussillon 

Au club on aime bien les vins de Suzy Mallet, sa cuvée Mailloles est un exemple de vinification harmonieuse. Point ici de matière phénoménale, de sur-extraction aromatique, de tanins monumentaux, l’élégance est de mise, la fraîcheur et le fruit donnent à cette cuvée un caractère particulièrement gourmand et fin, une syrah-plaisir.

Domaine de l’Aiguelière “côte rousse”Coteaux du Languedoc-Montpeyroux

La robe est aussi noire que celle du toro bondissant hors du toril. Toujours complexe, le bouquet n’en finit pas de citer ses modèles choisis dans la garrigues, et le beau terroir de Montpeyroux. En bouche le vin nous rapproche encore du combattant de l’arène: puissant, musclé, sculpté, racé… brave!. En Tauromachie, on dit d’un grand torero en réussite, qu’il “temple”. C’est aussi le cas de cette “côte rousse” majestueuse et longue. Olè!

Domaine de Cazeuneuve “le sang du calvaire”Coteaux du Languedoc-Pic Saint Loup 

André Lennhardt est un vigneron méticuleux. Quelques unes de ses meilleures vignes sont destinées à sa grande cuvée. Une année, le mourvèdre, l’autre, la syrah, c’est toujours un top niveau et ce 98 tient ses promesses. Robe noire, profonde, nez complexe découvrant un à un ses parfums d’olives, de cassis, de sang, d’encens…la bouche, sphérique dès l’attaque, s’épanouit sur des arômes de fruits confits, de cacao, de grillé, les tanins sont enrobés, l’équilibre est parfait, très gras et très long. Mais qui a peur du grand Pic Saint Loup???!!!

neglyChâteau Négly “porte du ciel” Coteaux du Languedoc-La Clape

En deux années, la cuvée “porte du ciel” est devenue un mythe vivant, cette bouteille fait trembler de désirs et d’émotions l’amateur chanceux qui la possède. Est ce justifié?… la rigueur et la peine du vigneron à produire ce vin hors normes sont elles à la hauteur de cette réputation ? la réponse est… Oui! Robe noir-spéléo, nez de grand cru, bouche soyeuse et énorme, il sera très difficile de garder des bouteilles.

Château des Estanilles Faugères

Nous avons fini cette série par la syrah du Maître Louison car elle représente à nos yeux (et à notre bouche) la grande Syrah de Languedoc. Toujours intense, toujours en chair, le plaisir se réitère à chaque dégustation. Aujourd’hui les saveurs de Lenthéric tournaient autour du civet de lapin à la sauce poivrée aux olives? Bon appétit!

Merci à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s