Escapade de l’Epicuvin … Au château La Négly

Soir d’été au Château de la Négly


Monsieur Paux RossetCe samedi, Madame et Monsieur Paux Rosset nous ont ouvert grandes, les portes du château de la Négly. Situé à deux pas de la bleue Méditerranée, ce domaine hors du commun, se présente comme un lieu unique, perdu au bout des chemins, entre mer et montagnes, dans un décor baroque, remplie de couleurs et de brises parfumées. Les hommes aussi y sont présents par l’énergie dégagée à produire le meilleur, par le travail à la vigne, dans les cuves et les tonneaux, par l’accueil et la gentillesse.

Merci à Claude et Jean, à leurs enfants et à l’équipe qui nous a reçu divinement en cette douce soirée de début d’été

Menu d’été au château de la Négly, Coteaux du Languedoc-La Clape

Brises marines 2002 (blanc)
blanc pale au reflet citron, fin, floral, minéral et frais en bouche

Rosé 2002
rosé brillant, où le fruit domine entre mures et agrumes, bouche fraîche et gourmande

Grande cuvée 2001 (blanc)
jaune soutenu au reflet or, nez puissant de fruits blancs, de pâtisserie, de fleurs blanches, bouche ronde bien constituée, équilibre qui se cherche entre rondeur et fraîcheur, longueur remarquable.

Melon et jambon

“la falaise” 1997, 1998, 1999, 2000 et 2001 (rouge)
belle verticale de la cuvée fétiche du château
1997 grenat tendre, souple, joli fruité, bouche élégante typée grenache
1998 coloré, riche matière étoffée et ronde aux notes de réglisse et fruits mûrs, tanins soyeux
1999 rubis pourpre, nez sauvage, cuir, garrigue, bouche sensuelle violente et réglissée, long
2000 intense en couleur, en arômes et en saveurs, épicés, fruits mûrs, riches, grand caractère
2001 rubis violine-noir, nez sauvage et radieux, bouche concentrée extrême, velouté

Salmis de pigeon

“l’Ancely” 2001 (rouge)
robe somptueuse, profonde black-magic, nez superbe de fruits mûrs, d’épices, cerise confite, bouche sensuelle, domptée et d’une sensationnelle longueur

Fromages et Tarte aux pommes

“Clos des truffiers” 2001 (brut de barrique)
robe noire, nez timide, fin et net, bouche “de folie”, énorme, puissante, enveloppée dans un riche boisé empyreumatique, un potentiel énorme le caractérise déjà somptueux et racé

 

 Encore mille merci à Madame et Monsieur Paux Rosset  pour cette passionnante et très agréable soirée?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s