L’avis de Daniel sur… 23 millésimes du Mas de Daumas Gassac blanc

Commentaires de dégustation par Daniel Roche

d’une verticale unique de 23 millésimes

du grand vin blanc du Mas de Daumas Gassac
sur 30 années de 1987 à 2017. 

Rappelons que les premiers millésimes en blanc de Daumas Gassac étaient composés pour un tiers de Chardonnay, Viognier et Petit Manseng avec une pointe de Muscat. À partir de 1991 l’assemblage s’est enrichi de cépages rares et peu communs dans nos régions. D’abord de la Petite Arvine (Suisse) et du Sercial (Portugal), puis du Petit Courbu, du Sémillon, du Chenin, du Voskeat (Arménie) et enfin, une infime partie de Godello (Portugal), Fiano d’Avellino (Italie), Krakhouna (Géorgie), Zyalska (Croatie), Neherleschol (Plateau du Golan), l’ensemble de tous ces cépages complémentaires ne dépassant pas 15% .Mas de Daumas Gassac blanc,
Vin de Pays de l’Hérault

2017 – Jaune brillant reflets verts, nez intense autour des fruits blancs, floral, énergique, belle fraîcheur,  finale de
chèvrefeuille, 
superbe équilibre, long.     ***(*)                                  

2016  –  Nez intense, d’une grande netteté, élégantissime de fruits blancs, d’agrumes, de mangues, attaque ronde,
           joli fruité, vif, riche, équilibre, rond en finale, très long.    ****                            

2015  –  Bouquet gourmand, fruits mûrs, floral, un peu réservé, belle rondeur, riche, hédoniste, gras, légère chaleur en finale,
bel avenir. garanti .     ***(*)
                         

2014  – Jaune très pâle, argenté, tension aromatique, arômes de pèche et abricot (viognier), rond, un peu fermé et
              un peu chaud.       **                        

2013  – Jaune or, nez intense de pâtisserie, gelée de fruits, crème anglaise, fruité intense, équilibre énorme, grande netteté,
              gourmandise « 3 étoiles », belle longueur.    ****                            

2012  –  Jaune paille soutenu, nez de fruits frais, sorbet, nougat glacé, bouche enveloppante, riche, structure droite,
              très net, magnifique facture, finale bondissante… ****

2011  –  Impressionnant par son intensité, « Nez de Corton », jus de cassis, exotique, mangue, très complexe, rond riche,
            palais enveloppant, vanille bourbon, finale de sous bois et de truffe blanche, très long.  *****

2009  – Jaune or tendre, nez ligérien, belle maturité, notes de poire, xydatif, attaque tendre, creux en milieu de bouche,
             expressif mais chaste !   **(*)

2008  – Jaune or soutenu, nez fruité, mûr, poire, rhubarbe, fraise, bouche droite, rigoureuse, vive, tendue.   ***                                  

2006 –  Or reflets cuivre, nez pâtissier, Tatin, flan aux œufs, bouche ronde et crémeuse, riche, finale un peu lourde.  **                    

2004  – Fin, floral, équilibre radieux, frais et ensoleillé, tendre et expressif, fruité limpide, esprit bucolique, saveurs cristallines,
            belle persistance.  ***(*)                              

2003  – Jaune or soutenu, nez brioché, riche mais manque de finesse, charnu… Plus Rubens que Watteau !    ***                               

2000  – Or soutenu, nez riche, pâtissier, rhubarbe confiturée, jus de canne, complexe, éclatant !…  Rond en bouche,
           magie de la tendresse, frais, bel équilibre, note de miel, finale solaire, vieux rhum… Jubilatoire !  ****(*)

1998  –  Or pâle, nez frais tout en subtilité de parfums de fruits blancs et d’épices, bouche vivante, citronnade, 
             en demi corps mais d’une adorable finesse, … comme la douceur d’un été indien !  ***(*)

1996  – Or soutenue, nez intense, caramélisé, massif, bouche ronde, linéaire, sans imagination  finale « demi-sec »   **(*)

1995  –  Nez intense, riche sur la poire Williams et la pèche blanche, complexe mais sans fioriture, un peu chaud.   **

1994  –  Doré brillant, nez peu loquace, bouche mûre et équilibrée, expression assez limitée, phase de fermeture ?   **

1993  –  Jaune dorée cuivrée, nez frais élégant, bouche ronde équilibrée, simplicité aromatique mais franc.   ***

1992  –  Or tendre, bouquet peu intense, simple mais élégant, saveurs culinaires, devrait s’ouvrir…   **

1990  –  Couleur or avec léger trouble, nez expressif sur les fruits mûrs, le grillé, le miel, le sous-bois … Attaque ronde
              en bouche, un peu de lourdeur dans l’évolution, finale chaude et pas nette (devrait être bu).   *(*)

 1989  – Or soutenu, nez intense et riche sur la pomme caramélisée, le tabac et le cuir, notes oxydatives ? Netteté
               approximative mais saveurs bien présentes et gourmandes.   ***

1988   –  Bouquet intense, fruité, épicé et contenu. Bouche ronde énergique, fruitée fruits au sirop, »williamine ».
           Ensemble simple mais franc et gourmand.   ***

1987   –  Couleur intense brillante, nez un peu déroutant de fruits jaunes confits, réglisse et senteurs de cèpes.
             Bouche vive, « frissonnante »,  expression joyeuse, finale un peu courte. Un vin original et baroque.    ***

À Aniane, le 18 février 2018 au Mas Daumas Gassac

Merci à  Roman, Samuel, Gaël et Basile Guibert pour leur accueil au Domaine et pour nous avoir donner l’occasion de saisir  ces moments merveilleux d’un voyage dans le temps.

Daniel Roche

Les photos sont d’Alain Reynaud

  • voir vidéo sur commentaire final de Daniel Roche

 

  • voir synthése complète de la dégustation

MasdeDaumasgassac – Synthese Verticale 2018 – Fr

 

Légende des notations :
. vin défaillant,
* vin moyen, décevant,
** bon vin, correct,
*** très bon vin,
**** vin excellent, de haut niveau,
***** vin exceptionnel, magnifique

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s