« Sacrés sucrés »…

 


Ces deux soirées « Cave secrète de L’Epicuvin » proposaient à quelques privilégiées de découvrir quelques rares liquoreux et nous a encore une fois régalés. Une surprise était prévue, elle est arrivée, mais pas dans le sens espéré !
Tous les vins ont été dégustés à l’aveugle dans un ordre lié à leur puissance respective présumée, en verre Spiegelau expert.

les vins dégustés lors d’une soirée

Moulin Touchais Coteaux du Layon 1975(dégusté le 2/04)
Avec une belle robe dorée et un bouquet puissant, ce Layon de presque 3 décennies se porte comme un charme. On l’apprécie vraiment par ses notes florales épanouies, d’amandes grillées, sa bouche simple un poil rustique et minérale (silex).

Domaine Patrick Baudoin Grains nobles Coteaux du Layon 1999 (dégusté le 3/04)
Voilà un superbe vin de chenin très jeune et frais. Encore fermé, on décele une belle expression du terroir où la minéralité s’allie au soleil pour offrir aux papilles une palette de parfums printaniers (fruits blancs , fleurs, épices) et une bouche d’une belle douceur apaisante donne à méditer sur les rondeurs des paysage d’Anjou et la douceur de vivre du jardin de la France.

Yalumba Museum muscat Australie(dégusté le 2/04)
Oh la la, quel nectar ! Cet ancien domaine australien de la Barossa Valley est aujourd’hui une très grosse entreprise. Il produit des vins liquoreux de grande qualité dit “liqueur Wine”. Celui ci en est un spectaculaire exemple. De couleur ambrée, il s’exprime avec force et élégance, déclinant la crème caramel, les raisins de Corinthe, la réglisse, le gingembre, la menthe, la noix. On retrouve ce dernier dans une bouche ample et généreuse, équilibrée, avec en plus le chocolat noir, le tabac, la figue et une finale rancio… que du plaisir !

Pellegrino Moscato passito Sicile(dégusté le 3/04)
Ambré foncé, ce vin n’a pas d’âge. Il dégage un nez intense de café crème, de tabac de pipe , d’orange bitter. La bouche est superbe, très aromatique vive et riche, c’est une vrai malle au trésor qu’on fouille allègrement. Dommage qu’une finale chaude vienne casser la magie du déballage.

Prince Arpad 5 puttonyos Tokaji Aszù 1998 (dégusté le 2/04)
Piètre expression du “Rois des Vins”. Ce Tokay manquait cruellement de toutes les qualités attribuées habituellement à ces vins merveilleux: finesse, puissance, complexité. (moralité: ne pas se laisser tenter par ces vins rares à petits prix en foires au vins)

Royal Tokaji Wine Company5 puttonyos Tokaji Aszù 1998(dégusté le 3/04)
Voilà du bon, du grand, du superbe, du vrai, du légendaire Tokay de Hongrie. Ce vin bondissant entre minéralité, rondeur, richesse aromatique, fraîcheur des parfums, gourmandise des accords sucrés-épices, très jeune et également mature, très long, en devenir radieux qui fait la légende de ces vins déjà encensés par Voltaire et Rousseau. (moralité: se laisser tenter par ces vins rares distribués chez les cavistes sérieux)

les vins dégustés lors des deux soirées

Domaine Ostertag “Ode à l’instant présent” Gewurztraminer Alsace 2002
D’une belle couleur jaune pâle très brillante, le vin s’ouvre dans le verre avec des parfums… muscatés. Des arômes de jus d’agrumes, de fleurs des champs, frais et naturels. La bouche va dans le même sens, croquante, fruitée, fraîche, exotique, naturelle. Un vrai bonheur!

Michel Chapoutier “les coufis” Vin de table de France doux 1996
C’est un viognier dans le style vin de paille. Colorée, la couleur tire vers le jaune caramel, le nez est aussi intense, marqué par l’orange confite, la prune cuite, l’herbe sèche. Dans un ensemble plutôt rustique la bouche dénote par ses notes d’alcool et sa simplicité un peu décevante.

Clos Sainte Apolline Gewurztraminer SGN Alsace 1992 
Belle couleur jaune or brillante et nez splendide de fleurs épanouies, de citron givré, de fleurs de tilleul, le tout souligné par des senteurs de pétrole caractéristiques des grands crus d’Alsace, voilà comme se présente ce joli gewurz. Splendide la bouche l’est également harmonieusement fraîche et douce. La finale est épicée et minérale… un vrai délice !

Domaine de Clovallon Vin de glace Vin de Table 1996
Ce vin de glace unique en Languedoc présente tous les symptômes d’un vin hors du commun. Une couleur jaune soutenu aux reflets déjà ambrés, un bouquet énorme dominé par… la truffe (le beurre de truffe plus exactement).À l’aération, c’est le chocolat qui apparaît, puis la crème de marron, puis le sous bois, les épices douces. Aucun repère possibles pour les dégustateurs, ça plaît à certains, moins à d’autres. Epatant !

Château d’Yquem Sauternes 1994 ???
Quelle déception lorsque le cache-bouteille fut retiré ! Mise à part la longueur en bouche remarquable, le prince de Sauternes n’était dans un bon jour, faux goûts, manque de netteté et de fraîcheur. Nous oublierons très vite ces 2 Yquem en demi-bouteilles.

Merci à Tous

Daniel Roche

 

Au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s