Domaine de Montcalmès face aux Top du Languedoc

2006 – 2005- 2003

Au Bistrot d’Ariane, Lattes (Hérault)

Le domaine de Montcalmès, situé à Puéchabon près d’Aniane dans l’Hérault, a été créé en 1999 par Frédéric Pourtalié et Vincent Guizard. Domaine familial de 40 hectares, la production était destiné à la coopérative.
Les deux cousins se sont attach é à restaurer les vignes parfois en mauvais état en conservant les meilleures parcelles. Ils exploitent aujourd’hui 18 hectares, en majeure partie plantés en rouge (syrah, grenache, mourvèdre) un peu de blancs (roussanne, marsanne) vient compléter la gamme réduite ici au plus strict minimum.
Fr édéric Pourtalié a appris le métier chez Laurent Vailhé à la Grange des Pères. Travail des sols, rendement très faible, fraîcheur du fruit conservé, arômes purs et intenses, il applique les leçons prodiguées par le maître.
La cuvée rouge est composée de syrah (60%), grenache (20%) et mourvèdre (20%). Pour Frédéric et Vincent, la matière première doit être de qualité irréprochable, les macérations durent environ 35 jours avec assemblage des jus de presse et de goutte. L’élevage dure 24 mois en barrique et 3 mois en cuve.
Par leur travail, leur rigueur et leur choix port é sur les vins de plaisir, Frédéric Pourtalié et Vincent Guizard, ont réussi à placer le domaine de Montcalmès dans le peloton de tête des grands vins du Languedoc.

Nous avons voulu ce soir comparer trois millésimes récents du domaine avec des vins du Languedoc de tarif et de sensibilité voisine. (Le vin de la Grange des Pères, plus onéreux, était aussi présent). En verre Spiegelau « Authentis » vins ouverts, mis en vidange 2 heures auparavant, servis à l’aveugle dans cet ordre.

Domaine de Montcalmès   –  Coteaux du Languedoc    2006 
D’une belle robe cerise, le vin ouvre joliment la série par son bouquet fruité et fin de cerises noires, de violette, de cuir, saupoudré de cacao. Rondeur et élégance forment la trame d’une bouche juteuse et riche, finissant doucement sur des notes de réglisse à violette.

Domaine Borie de Maurel  « Maxime »  –  Minervois     2006
Est-ce l’effet des deux percherons qui labourent maintenant les vignes du domaine ou l’écoute fine de Michel Escande aux influences du ciel, de la lune et du sol ? Le vin se retrouve très intensément coloré de pourpre violine et présente un nez intense de parfums culinaires et ensoleillés. Arômes d’épices, framboises mûres, laurier, viande grillée, romarin et camphre se retrouvent aussi en bouche pour donner au palais une impression puissante, riche, tellurique. Mais aujourd’hui, l’harmonie en souffre, le vin fait preuve d’une brutalité de jeunesse qui devrait se calmer dans les années à venir.

Mas Daumas Gassac  – Vin de Pays de l’Hérault    2006
Une belle robe grenat foncée prélude au bouquet réservé du premier nez. Puis, les parfums s’ouvrent avec précision et délicatesse. On distingue mûres des buissons, réglisse en ruban, grains de moka et viande fumée… L’attaque en bouche séduit par son élégance et l’équilibre est un pur ravissement. Fin, racé, lisse comme un pur-sang, le vin déploie en finale une longueur de plus de 12 secondes d’une admirable netteté.

Terrasse d’Élise   « Pradel »  –  Vin de Pays de l’Hérault   2005
La robe cerise de faible intensité a doit quoi étonner pour un vin du Languedoc et  le nez  nous envoie sur des très joyeuses notes de pinot noir ou de fragolino (cépage italien à forte saveur fruitée). En bouche, le spectacle continue, les arômes se bousculent. Tout en fraîcheur, facile à boire, savoureux et d’une gourmandise extraordinaire, ce pur cinsault est un véritable don du ciel et de la terre!

Mas Conscience l’As  » Coteaux du Languedoc  2005
La robe présente une densité intense de grenat. Le nez évoque les fruits noirs, la cerise, le poivre du moulin, les fleurs en bouquet de printemps. Sa richesse et sa gourmandise séduisent le palais, tandis que les tanins puissants mais fins sont preuve d’une extraction poussée. La finale, un peu brouillon et chaude, est incroyablement longue et très savoureuse!

Grange des Pères  –  Vin de Pays de l’Hérault   2005
Laurent Vailhé signe ici une nouvelle cuvée superbe. Si l’intensité de la robe reste moyenne, le nez déploie un éventail magistral de parfums de fruits, de fleurs épanouies, d’épices et de senteurs de terres. Dès l’attaque, la bouche offre rondeur et fruité généreux, la tension dure jusqu’au bout, avec élégance, fraîcheur, gourmandise du fruit, belle longueur… Un vin qui réunit l’amateur et le débutant.

Domaine de Montcalmès  –  Coteaux du Languedoc    2005
Pas vraiment avantagé par l’ordre de passage en dégustation, le 2005 de Frédéric Pourtalié ne démérite pas et, au contraire, démontre des qualités absolument remarquables (proche de son illustre voisin de table); parfums intenses, nets et frais, saveurs équilibrées et élégantes, tanins fins et soyeux, longueur réjouissante… Bravo!

Domaine Henry « Mailhol »  – Vin de Pays de l’Hérault  2003
Chez les Henry, on ne plaisante pas avec l’histoire, cette cuvée en est la matérialisation vivante (voir www.domaine-henry.com).
Après une robe couleur cerise légèrement évoluée, le nez, puissant et d’une incroyable diversité aromatique, offre un concentré de parfums entêtant et ravageur. La bouche riche et fondue reste dans ce registre phénoménal. Spectaculaire et colorée comme un ballet de Lully, son expression baroque et rococo ne laisse personne indifférent; en surprend certains et en ravi d’autres.

Mas Laval   –  Coteaux du Languedoc  2003 Présentation parfaite, bouquet élégant et classique, bouche ronde, souple et savoureuse, voici un joli vin frais, élégant et long à la facture « anianesque ».

Domaine de Montcalmès  –  Coteaux du Languedoc  2003
Le charme de sa robe pourpre orangé profonde et celui du bouquet d’alliance florale, de fruits noirs, de cacao, de zan, d’entrecôte grillée, de notes de menthol, opèrent immédiatement sur le dégustateur. Le vin a de la chair, de beaux tanins soyeux, une rondeur câline, une persistance appétente… Et on aime ça à l’Épicuvin!

Bravo aux vignerons de cette superbe série 100% languedocienne

Merci à tous

Les vins préférés des dégustateurs

  1. Grange des Pères 2005
  2. Montcalmès 2005
  3. Terrasse d’Elise 2005
  4. Montcalmès 2003

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s