Clape versus Voge, Vins de Légende n°21

Au Bistrot d’Ariane à Lattes (Hérault)

Cornas, Voge et Clape

Auguste Clape et Alain Voge, les cinq millésimes de 1995 à 1999

Pour la dernière de l’année ce fut une dégustation unique… Nul ne conteste qu’Alain Voge et Auguste Clape sont les « maîtres » du puissant terroir de Cornas, Nous les avons comparé sur 5 millésimes à maturité, ou comment approcher la perfection des « grandes syrah » rhodaniennes.
La dégustation a débuté à 11 heures. Les vins n’ont pas été carafés mais ouverts la veille et maintenus dans un endroit frais. Ils ont été dégustés à l’aveugle, en verre Spiegelhau « Authentis » par paire de la même année, dans l’ordre suivant :

La dégustation :  (tous les vins sont en AOC Cornas)

1995
        Domaine Auguste Clape
Domaine Alain Voge « Vieilles vignes »
Dégusté en première position le Cornas de Clape montre une robe foncée et opaque, troublée de dépôts. Le vin est apparu plutôt fermé, laissant deviner à l’aération des notes de fruits noirs, de violettes et de viande fumée. Dès l’attaque, la bouche se présente énergique, dense et concentrée, aux tannins encore fermes et puissants, tous ces éléments laissant envisager une garde de plusieurs années.
Arborant une superbe robe grenat foncée brillante, le vin d’Alain Voge et Albéric Mazoyer offre un bouquet élégant et frais où se révèlent de délicats arômes de cassis, de cacao, de poivre et de violette. Il tapisse le palais pas des saveurs gourmandes, rondes et bien équilibrées laissant l’expression d’un ensemble fruité et généreusement long.

1996
        Domaine Auguste Clape
Domaine Alain Voge « Vieilles vignes »  
     Dés la robe de vins de Clape séduit le regard avec son grenat foncé, majestueusement profond. Le bouquet qu’il offre est généreux, et complexe car il révèle successivement de jolies notes de mûres, de réglisse, d’épices médicinales, de prunes cuites, de terreau. En bouche, l’équilibre est remarquable, le vin fruité et rond se développe dans une souplesse féline. Les tannins sont fins et la longueur remarquable.
Habillé d’une robe identique et par son nez élégant où domine le moka doux, les fruits rouges des bois, le poivre, le grillé de viande, le « vieilles vignes » de Voge nous offre un plaisir gourmand. La bouche souligne encore cette émotion; le vin est souple à l’attaque,   fruité, puis assez vif, aux tannins un peu rustique mais savoureux.

1997
        Château des Estanilles « cuvée syrah » – AOC Faugères
Domaine Auguste Clape

Pour remplacer le défaillant 97 d’Alain Voge, j’ai proposé un vin de la même année, produit alors  par le sympathique Michel Louison aujourd’hui retiré du domaine. Selon ses confidences, Michel a créé cette « cuvée syrah », composée exclusivement de syrah, dans un modèle nord rhodanien. Au visuel, la robe est marquée par des notes évoluées de grenat pourpre orangé. Le nez est puissant, extraordinairement gourmand et sudiste par ses parfums culinaires, de confitures de prunes noires, de poivre, de résine, de jus de viande et de soupe de légumes au lard fumé! La bouche est ronde, suave, délicieusement hédoniste d’une totale d’expression sudiste. En janvier 2000, lors de la « verticale » du domaine, j’avais noté pour ce vin : « …C’est indéniable, 97 est une réussite. Sur le même format que le millésime précédent (1996), il doit patienter quelques années dans votre cave et enivrera de beauté les vrais amateurs « d’Esprit Languedocien« … Onze en plus tard je confirme !
La robe du Cornas d’aspect très jeune, retrouve des accents habituels, foncés pourpres, brillants. Son nez élégant offre de douces senteurs de mûres et de violettes s’épanouissant par des notes de minéral et de truffes. La bouche fraîche et pure est un modèle d’élégance et de retenu, sa texture est soyeuse, voire délicate mais longue en persistance… Du grand Art !

1998
        Domaine Auguste Clape
Domaine Alain Voge « Vieilles vignes »

Vêtu d’une robe opaque, le 98 de Clape offre de sensationnelles sensations par son bouquet puissant et complexe, où l’on découvre des parfums fruités de mûres et de poivre, d’épices exotiques, d’onguent, de chocolat noir, de sous-bois humides. L’équilibre est réjouissant en bouche où le vin déroule ses saveurs et ses arômes par paliers successifs sur un support de tannins merveilleusement suaves. La fraîcheur et le fruit perdurent en finale, longuement pour notre plus grand plaisir.
Alain Voge n’a pas faillit dans ce millésime où son Cornas, également foncé et profond, dessine une mosaïque de parfums colorés et tertiaires Le pruneau, la réglisse, l’encre, le Zan, le cacao y ont la part belle mais aussi de fines notes de truffes et de havane. La bouche est concentrée, massive, à la finale très puissante mais légèrement austère et dure.

1999
        Domaine Alain Voge « Vieilles vignes »
Domaine Auguste Clape 

Donné pour être un grand millésime en Vallée du Rhône septentrionale, 1999 nous a offert ici toutes ces promesses. Le Cornas« vieilles vignes » d’Alain Voge est dense, presque noir, au joli fruité de myrtille, de réglisse, de violettes et de terreau. La bouche est généreuse d’une belle matière vive, débordante d’énergie, dominée par le moka, les tannins sont suaves et accompagnent la finale en beauté.
La Syrah d’Auguste Clape se révèle une splendide référence pour l’appellation et certainement le meilleur millésime depuis l’étonnant 1991. Sa robe pourpre foncée est attendue, mais le nez d’une rare complexité nous a laissés admiratifs. Parfums de fruits noirs confiturés, de moka, de réglisse, de terre, de minéral, de menthol, de « Chartreuse », de cacao… Fraîche, équilibrée, fabuleusement pure et riche, la bouche en ajoute dans le plaisir. Pour comparer sa texture, on pense aux plus belles étoffes de soies, et sa longueur affole le chronomètre… En conclusion nous l’avons beaucoup aimé!

Merci à tous !

Les vins préférés des dégustateurs :

  1. Clape 1999
  2. Clape 1998
  3. Clape 1996

 Le Déjeuner :

Gratinée de Saint-Jacques en sabayon
Saint-Péray – Domaine Alain Voge « Terres boisées »  2009

Civet de râble de Lièvre au Cornas
Cornas  – Domaine Auguste Clape  2004
Domaine Alain Voge « Vieilles vignes » 2006

Le Saint-Honoré du Bistrot
Saint-Péray  (effervescent) – Domaine Alain Voge « Bulles d’Alain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s