Les grands cépages rouges (le nord)

 

 au Bistrot d’ariane à Lattes

L’été dernier, nous avions découvert “les grands cépages blancs et les autres” au cours d’une soirée pleine de surprises (voir “la lettre de l’épicuvin” n°10 de juillet 2002 ). Cette année nous nous sommes attaqué aux cépages rouges en deux soirées…chaudes !

1ère partie : les nordistes

Gamay Château des Jacques “ Clos du Grand Craquelin” 1997 Moulin à Vent
Ce Moulin à Vent est devenu le fleuron de l’appellation grâce à la Maison Louis Jadot. La vocation de ce cru est ici retrouvée, celle de rivaliser avec les grands bourgognes. C’est un vin à la robe cerise noire, au bouquet complexe et puissant de fruits des bois, de chêne toasté, de tabac blond, de cire… La bouche est charnue, ronde, équilibrée et dotée de tanins plus gras que la moyenne, la texture du vin est somptueuse, prêt à être avalé en gourmandes gorgées.

Chatus Cave“ la Cévenole” “monnaie d’Or” 1999 Vin de Pays des Coteaux de l’Ardèche
La cave coopérative de Rosières à entrepris de réhabiliter ce cépage traditionnel des Cévennes ardéchoises. Le bouquet est intense, aux senteurs de fruits noirs, de cerises mûres et d’épices. La robe est elle aussi, d’une belle puissance aromatique, d’une chair généreuse et d’une harmonie simple à la rusticité avenante. Un bon vin de copain.

Cabernet franc Domaine Baudry “les grezeaux” 1999 Chinon
C’est un fait certain, les vins de bernard Baudry font partie de l’élite de l’appellation et se goûtent toujours avec une certaine émotion. Sincérité et profondeur du terroir sont mise en valeur par le cabernet franc, ici chez lui.
Issu d’un terroir argilo-silicieux, la cuvée ”les grezaux” nous offre un nez complet, rabelaisien, déclinant les fruits rouges très mûrs, le bourgeon de cassis, la torréfaction. La bouche est fraîche, fine, tanique, pleine du charme discret des coteaux des bords de Vienne.
Pinot noir Domaine Damoy 1999 Gevrey Chambertin
Élevé à l’école du grand Joseph Roty, Pierre Damoy vinifie aujourd’hui 10 hectares de pinot noir magnifique. Ce Gevrey générique est finement bouqueté, marqué par la cerise-burlat, le tabac, la viande fumée, le café arabica. La bouche est généreuse, dense, racée et parfaitement typée du terroir magique de Côtes de Nuits.

Fer servadou Domaine Matha 1996 Marcillac
Habitué des récompenses et pourtant peu connu du grand public, Jean luc Matha est un vigneron sympathique et une figure réjouissante pour l’appellation. Fervent défenseur du cépage, il donne à celui ci ses lettres de noblesse en produisant un Marcillac hors-catégorie, noir intensément bouqueté de réglisse, de cassis, d’herbes sauvages, de champs de fleurs, d’épices. La bouche est superbement joyeuse, fruitée, enveloppante et d’une souplesse qui donne à coup sûr le sourire… bravo !

Aglianico (Italie) Domaine Feudi di San Gregorio 1997 DOCG Taurasi (Campanie)
Rarissime en France les vins d’Enzo Ercolino sont pourtant classés parmi les plus grandes réussites italiennes du moment. À Feudi di San Grégorio tous les cépages sont autochtones,(ce qui nous change des stéréotypes mondiaux, cabernet/chardonnay) et les vins sont admirablement vinifiés. Des vendanges très
mûres, des cuvaisons assez courtes, un élevage en bois français, donnent une vin d’une grande personnalité à la robe grenat foncé, au nez intense et noble de cuir, de mûres, de viande rôtie et de chocolat . L’équilibre est parfait: frais et rond, tendre et tanique, fruité et profond sur un dénominateur commun de puissance remarquable… superbe !
Malbec Château Haut-Montplaisir “prestige” 1999 Cahors
Ce domaine est une valeur montante de l’appellation aujourd’hui en plein renouveau. Le malbec (ou cot) est ici à l’honneur avec sa robe rubis foncé couleur d’encre, son nez de fruits noirs, de notes minérales soulignées d’un boisé grillé et de réglisse. La bouche est puissante, marquée par une austérité de jeunesse… un vin qui ne demande qu’à s’épanouir.
Merlot Roc de Cambes 1996 Côtes de Bourg
Propriété de François Mitjaville (Tertre Roteboeuf) Roc de Cambes et situé dans le haut de la hiérarchie des Côtes de Bourg voire des vins du libournais. Ce 96 est superbe. D’une couleur évoluée, il développe un nez intense de confiture de prune, de cuir, de chocolat au lait. La bouche est somptueuse, ample, sphérique débordant de fruits mûrs et d’épices douces, c’est un vin en apogée, gourmand et long
Cabernet sauvignon Château Sociando Mallet 1999 Haut Médoc
Avec Sociando Mallet, on approche de la perfection. En 20 ans, Jean Gautreau est arrivé à hisser son cru au niveau des plus grands ,ce 99 en est la preuve. Le bouquet est riche, fermé au début, il s’ouvre à l’aération délivrant des flots de parfums aussi élégants que précis: cuir, viande grillée, cèdre, caramel, fruits des bois, boite à cigare.. D’un corps énorme, il n’est pourtant pas lourd en bouche grâce à son équilibre divin, sa finesse et ses tanins sophistiqués… séquence admiration!
Tannat Château Montus 1998 Madiran
Qui ne connaît Montus ?.. Alain Brumont, son talentueux et médiatique propriétaire l’a porté au sommet de la reconnaissance des grands amateurs et sommeliers du monde. Il s’agit ici de la cuvée classique sur un grand millésime. Le soleil ne lui a pas fait défaut car le nez déborde de senteurs confites, au fruité macéré de pruneaux cuits et de caramel. La bouche est superbe, ensoleillée élégante raffinée et matériellement généreuse. Il offre en outre des tanins robustes et un longueur du même niveau. Un régal !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s